21 octobre 2008

pour cette session, nous avons déploré l'absence de Daniel, excusé (mais il sera sans doute remis pour le cours du 18 novembre), mais pour compenser, il y a eu le retour d'Abdel et l'arrivée d'un nouveau dont les talents de solutionniste ne
sont plus à vanter (bienvenue Jean-Louis).
Comme il est de coutume, la version électronique enrichie figure en fin de ce mail. Merci au Maître.
Le prochain cours se tiendra à l'endroit habituel le 18 novembre.

Pour se chauffer le neurone, une petite position légère.

1 - Les blancs au trait parviennent-ils à annuler ?

 Cours2008102101

B.: Rc3, pa4
N.: Re4, pa7 et b6

En intermède, Abdel nous a présenté une position de mat en 9 coups, mais les règles lièes à la publication interdisent d'en faire un énoncé détaillé.
Néanmoins, c'est un problème avec un très beau mécanisme à chercher absolument quand il sortira .

Une petite position avec une surprise du chef.

2 - Les blancs jouent et gagnent (trouver surtout le 3ème coup blanc)

 Cours2008102102

B.: Rg1, Dd1, Ta1 et e1, Ff3 et h2, Cc5 et e5, pa2, b2, c3, d4, f2, g2 et h3
N.: Rg8, Dd8, Ta8 et f8, Fc8 et h8, Cd6 et e6, pa7, b7, c6, e7, f7, g6 et h7

 

Quatre aidés pour Daniel convalescent : aucun n'est difficile. L'aidé indien est même évident. Puis une étude-problème de notre ami Abdelaziz, habitué de Saint-Lazare et présent ce soir (mais j'avais sélectionné ce problème avant de le savoir !).
Et deux 3# directs (le batave peut piéger). Un inverse 8# (avec solution) montrant un maximum d'effets, qui donc devrait plaire à Guy. Et un inv 6# (Gamnitzer) à chercher où les Noirs réveillent eux-mêmes la figure qui jouera le principal rôle.
Enfin une PJ ouzbek, une vraie histoire de Fous...


Une finale de pions élémentaire en guise de rodage. Une mini-combinaison dont le premier coup est évident mais... aviez-vous prévu le 3e, plutôt atypique ?


Il y a quelque temps, nous avions vu un curieux retournement de situation en partie de tournoi, qui pouvait être évité par un sacrifice de Tour perturbant la promotion d'un pion adverse. J'avais alors avoué que je ne connaissais pas d'étude sur le
sujet, mais qu'il en existait certainement. En effet : Mattison y avait déjà pensé. On contournera cette défense par une "déviation romaine" (quelqu'un connaît-il l'origine de cette expression : "thème romain" ?) . Deux autres raisons font que cette étude est d'actualité : un procédé offensif analogue se trouvait dans la 3e étude du championnat à Jurmala. Et le compositeur est... letton !


Enfin une bizarre finale F/C assez simple débutant par un coup plutôt surréaliste, pour finir par un coup de Roi décentralisateur.


Une partie exemplaire de défense sur le thème "si je n'arrive pas à gagner une telle position, jamais je ne battrai ce type-là". Le type en question n'était pas n'importe qui... mais son adversaire non plus. Le joueur des Blancs fait essentiellement trois erreurs, en jouant son Cavalier sur... la même case. Et une quatrième en posant le même Cavalier sur une autre case... de la même colonne !


Amusez-vous bien, et soufflez un peu : rendez-vous le 18 novembre.


AV


Une combinaison qui débute bien, mais les noirs ont une défense sur laquelle il faut sortir le coup de massue

Pour suivre, une très belle étude avec quelques chausse-trappes

3 - les blancs jouent et gagnent

 Cours2008102103

B.: Rd1, Ch6, pa6, b5 et d2
N.: Rh8, Te6, Fg7

Il n'y a pas possibilité de commuter le premier et deuxième coup des blancs

Et un petit exercice pour terminer les études

4 - Les blancs jouent et gagnent

 Cours2008102104

B.: Rg1, Fe4, pe5
N.: Ra8, Cc1, pc6 et g3

5 - la partie du jour

1. e4 e5 2. Cf3 Cc6 3. d4 ed 4. Cxd4 Cf6 5. Cc3 Fb4 6. Cxc6 bc 7. Fd3 d5 8. ed De7+ 9. De2 DxD+ 10. RxD cd 11. Cd5 Rd8
(11. ... Fa5 12. Ff4 Rd8 13. Thc1 Fd7 c4 Te8+ 15. Rf1 dc 16. dc Te4 est meilleur pour les noirs)
12. Td1 c6 13. c3
(13. Cd4 est plus propre)
13. ... Te8+ 14. Rf1 Ff8
(une belle retraite avec un recyclage prévu en g7)
15. Cd4 Rc7
(un brin provocateur, bien dans les habitudes du joueur des noirs,, Fd7 était le plus raisonnable)
16. Ff4+ Rb6
(il en remet une couche le bougre, 16. ... Fd6, 17. Fxd6+ Rxd6 18. b4 a5 19. a4 Ce4 20. Cxc6 Cxc3 21. Tdc1 ab et tout a l'air en ordre)
17. a4 a5 18. b4 ab 19 a5+ Rb7
(19. ... Txa5 20. Txa5 Rxa5 21. Fc7+)
20. cb Ce4
(20. ... Fxb4 21. Tcb1 c5 22. Fd6 est saignant mais 20. ... Fd7 21. b5 c5 22. b6 c4 23. Ff5 FxF 24. CxF c3 25. Tdc1 Ce4 26.
f3 Cd2+ 27. Fxd2 cd 28. Tcb1 g6 29. Cd4 Txa5 30. Txa5 Fb4 tient le choc)
21. Cxc6 ?
(le joueur des blancs est un joueur à sacrifice, il y avait mieux : 21. a6+ Rb6 22. Tdc1 Fd7 23. Fe3 Fxb4 24. Tab1 c5 25.
Txb4+ cb 26. Cb3+ permet de conclure)
21. ... g5! 22. Fxe4 Txe423. Cd8+ Ra6 24. Fxg5Fe6 25. Cc6
(25. Cxe6 fe 26. Tdc1 Rb5 27. Tc7 Fxb4 28. Tb1 et c'est un peu tendu du string pour les noirs)
25. ... Fg7 26. Tac1 Tc4 27. Fe3 Rb5 28. Ca7+ Rxb4
(28. ... Ra4 29. Tb1)
29. Fb6
(29. Tb1+ Ra3 30. Td2 Txa7 31. Fxa7 Fc3 et les Fous comment à parler)
29. ... Tc3?
(29. ... Ff5 ou Fb2 étaient quand même meilleur)
30. Tb1+ Tb3 31. Cc6+ Ra4 32. Fd4 Fxd4 33. Cxd4 Ta6 34. Ta1 Rb4 35. Re2 Fd7 37. Cc2+?
(la crise de temps, 37. Rd3 ou Re3 tenaient mieux la route)
37. ... Rc3 38. Ce3 Fb5+ 39. Re1 d4 40 Tc1+ Rd3 41. Td1+ et la nulle fut conclue.

Un beau combat à l'ancienne.

Pour vous finir le neurone, un peu de Peter Harris vu pendant le repas.
Accrochez vos ceintures.

6 - aidé de série 6 coups ultra-patrouille, Sentinelles en pion adverses, échecs d'Einstein (ça suffira ?)
aidé de série 6 coups : les noirs jouent 6 coups de suite et les blancs matent en 1 coup (ou plutôt demi-coup)
Ultra-patrouille : pour tout mouvement, il faut être controlépar une pièce de son propre camp
Sentinelles en pion adverse : toute pièce qui bouge défèque un pion adverse sur la case de départ du coup (les mouvements de pion ne sont pas concernés)
échecs d'Einstein : selon le cycle p-C-F-T-D les pices progressent ou régressent selon qu'elles prennnent ou pas

Cours2008102106

B.:
N.: Rg4, Cf6

Hé oui, vous ne rêvez pas, il n'y a pas de pièce blanche, elles viendront avec les défécations successives.

Dans la même veine et du même auteur.

7 - aidé-inverse de série 5 coups ultra-patrouille sentinelles en pions adverses Andernach (la ceinture a tenu le choc frontal ?) 2 solutions (ce sera tout)
aidé inverse de série 5 coups : les noirs jouent 5 coups de suite après quoi les blancs jouent et obligent les noirs à les mater en 1 coup
Andernach : quand une pièce prend, elle change de camp
2 solutions : il y a 2 façons distinctes de satisfaire l'énoncé

Cours2008102107

B.: Rd5, pc6
N.: Tc8, Fa8, pb7 et b5

Pour vous aider, il n'y a que 2 coups noirs possibles 1. b6 et 1. bxc6 (=pbc6)
Il ne semble pas qu'il y ait de problème de légalité de la position grâce à la caractéristique Andernach

Ce sera tout pour aujourd'hui avec une densité harrissienne peu commune.
"Harris sonne fort" (pour l'ami Pascal Depyl) dit le greffier qui pour l'occasion était affublé du chapeau d'Indiana.

Bien entendu, l'ami Guy nous a présenté quelques unes de ses oeuvre, et vous ne pourrez en profiter que si vous vous abonnez aux 50 revues de problèmes dans lesquelles il officie !!

J'espère que vous êtes toujours en vie après ces énoncés d'extra-terrestre et vous souhaite bonne lecture à tous.

Amicalement vôtre
Le greffier

 

poils


Le 9# d'Abdel vient de paraître dans "the problemist" (dernier numéro). On peut donc le présenter, il est d'ailleurs dans le
compte rendu électronique.


Position 2 : le Fou noir sur noir est en h6, non h8.


Partie du jour : sur 20...Fd7, meilleurs sont 21 Tdb1 et 21 a6+. Et le dernier coup de la variante donnée est 30...Te1+! (non
Fb4).


Sur 28...Ra4 le coup conseillé est 29 b5.


Enfin, il manque 32...Txb1 33 Txb1 mais, comme le greffier passe subrepticement de 35 à 37, le dernier coup de la partie est
bien le 41e comme indiqué.

 

Bonne lecture et rendez-vous dans un mois.


AV

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

×