International Solving Contest

le mot de Daniel


L'ISC : j'ai à chaque fois fait le 2 coups, en me disant que ce serait toujours ça de fait.

 

Le matin, j'ai passé du temps car c'était chargé et je ne voulais pas me rater. L'après midi, ce n'était pas un problème de concours de solutionnistes mais de composition. La solution est évidente mais assurément la construction doit être complexe.

 

Ensuite, à chaque fois, je me suis dit que j'allais assurer l'étude puis qu'on verrait pour ensuite choisir entre aidé et mat en 3.

Le matin, j'ai passé 1h sur létude, dont 45' à réfuter sans discussion à peu près tous les essais. Dépité, j'en ensuite analysé la (vraie) solution et en ai noté les 3 ou 4 premiers coups, mais comme je n'y croyais pas, je n'ai pas poussé et les finesses m'ont donc échappé.

 

 

 


L'après midi, je me suis dit que ce serait plus facile. Comme de fait, c'était plus clair (pour moi). J'ai néanmoins perdu du temps sur le mauvais 3eme coup blanc qui nécessite 3 coups N uniques et donc qui peut passer pour une bonne piste. Après m'être convaincu de la solution, ensuite, j'ai bien vu la défense noire jusqu'à la pointe d 6eme coup B (!) mais je n'ai pas cru en le 8eme coup et j'ai plutôt cherché comment avoir une variante du même type sans que la TN contrôle la case du F sur la diagonale (c3). Je n'ai donc pas écrit cette suite et j'ai perdu des points (je n'ai marqué que 3).

En fait, je pensais que le gain était à base de Th8, Ch6 contre Rg7 et les B jouent Fd2! avec un mat modèle.

J'ai aussi perdu du temps sur 4:Rc4 !? qui menace d'être une domination.

Ensuite, je suis passé sur le 8 coups dont je me suis dit qu'il suffisait de trouver la manoeuvre habile et qu'un vieux malin comme moi allait y parvenir en une demi heure.

Erreur : un vieux comme moi, pas malin n'y arrive pas.

 

 


 

Faible prestation, donc (comme d'hab) mais je n'en attendais rien de plus que le plaisir que j'en ai tiré, donc bonne journée quand même.

Je viens (enfin) de regarder les solutions. J'ai vraiment des regrets car je me suis arrêté à 2 coups de la fin de la seconde étude. Par contre, pour la première (du très aimable Minski qui parle très bien le français) je rejoins les commentaires du Maître au sujet des études posées en concours : cette étude n'est pas du tout à poser en concours. Arrivé au 3eme coup, j'ai indiqué 3:Fc3 et me suis arrêté car ça ne ressemblait pas à une solution, et il se trouve qu'en effet la réfutation de Fc3 existe mais nécessite un jeu très précis dans une variante longue (3. Fc3 ? d4 4. Fxa5 Re6 5. Rb4 c3 6. Rc4 Rf6 7. Rxd4 c2! 8. Fd2 Rxg6 9. a5 Rf5 10. Fc1 Re6 11. Rc5 Rd7 12. Rb6 Rc8 13. Ra7 c5 14. Ff4 e5 15. Fc1 Rc7 = ) On se dit que ce n'est forcément pas une suite de l'étude, d'autant plus que la solution 3:Rb4 nécessite quand même de voir 3... Tc5 4. Fd4 e5 5. Fxc5+ Re6 6. Fd6! (le commentaire s'arrête là dans le concours) alors que pour gagner, il faut encore jouer e4 7. Fc5!! [7. Fe5? e3 8. Rc3 c5 9. a5! Ke7 ! (9... d4+? 10. Rxc4 e2 11.Fg3 Rf6 12. Rxc5 Rxg6 13. Rxd4 Rf5 14. Rc5 Re6 15. Rb6 Rd7 16. Rxa6 Rc8 17. Ra7 +-) 10.Ff4 Rf6 11. Fxe3 d4+ 12. Fxd4+ cxd4+ 13. Rxc4 =] 7... Rf6 8. Fd4+ !! (seul coup) Rxg6 9. Rc5 Rf7 10. Rxc6 Re7 11. Rb6 Rd7 12. Rxa6 Rc8 13. Ra7 ! (13. Fe5 ?? e3 ! -+) tout cela pour absolument aucun point, mais qu'il faut quand même calculer pour jouer les bons coups. Nécessairement, vu le contexte, on se dit qu'on s'est fourvoyé. Par contre, comble de la connerie, sur 4:Fd4, la fourniture de la suite que je viens de donner ne rapportait rien, mais par contre il fallait indiquer 4:..a5+ 5:Rc3 Re6 6:a3 (évident) ce qui rapportait 3 points !! A part cela, l'aidé 5 coups du matin : quasiment impossible pour moi, mais je pense que les forts solutionnistes n'en ont pas eu pour longtemps, voyant rapidement le mat sur la case où est le roi. Problème très sympa. Mat en 8 de l'après midi. Très joli mécanisme d'horlogerie, comme prévu. L'étude indiscutable. L'aidé 3 coups (que j'ai cherché) : introuvable pour moi. J'ignore si beaucoups l'ont trouvé. Très dur à mon avis. Tout comme l'inverse 7 coups (que je n'ai même pas posé sur l'échiquier) : je me demande comment on peut trouver ça. Mais ça doit être possible, on voit de tout.






Au même moment, le Maître dans un pays étranger 

Isc 2016 01

Les impressions du Maître


Comme nous le savons, le calamiteux Haïdème revient en 2016, le commentaire de la 1ère étude a déjà été fait par Daniel. L'auteur de l'étude a admis (à Belgrade) qu'elle était inadaptée pour ce concours. Mais une fois de plus, son travail est de composer, pas de sélectionner.
Sur la photo, je cherche le 3# de Goumondy. Ou plus exactement je m'apprête à le chercher, je fais le 2# direct sur la feuille.
Apparemment, j'ai, avec 38, 2,5 points de moins que Michel et un demi-point qu'Abdel. Pas très bien. Mais, consolation, je suis ex-æquo avec le champion du monde.

Si un crétin teste les études, cela n'a pas de raison de changer. La seule solution est de faire sélectionner les épreuves par autre chose qu'un crétin.

Souvenez-vous de l'histoire "haïdème" racontée sur le site cours du maître bidon. Le sachant, je n'ai pas regardé l'étude du matin, j'étais d'ailleurs trop occupé avec le 3#, dont il m'a fallu plus d'une heure pour venir à bout.

Pour l'aidé 5#, j'ai d'abord séché, je suis passé à autre chose, mais en revoyant le diagramme, la solution du "b" m'est subitement apparue. Mais j'ai manqué de temps pour le "a". Devinant les deux promos, je l'aurais trouvé avec 3 mn de plus.

 

Parce que j'ai séché comme un malade sur le 4# !


J'en profite pour terminer mon récit. Au bout d'une heure et demie le matin, j'avais le 2# et... l'inverse 3# ! J'ai trouvė par hasard, comme déjà dit, la moitié de l'aidé puis, 2 minutes avant la fin, le 3# de Heathcote. Je voulais à tout prix jouer 1 Fc7? qui est réfuté par 1...e3!.
L'après-midi, le vin aidant, tout s'est mieux passé. J'ai comme Daniel marqué seulement 3 points dans l'étude, oublié incroyablement une variante dans le Goumondy, alors que je l'avais vue, et résolu (difficilement) l'aidé 3#. J'aurais pu rendre ma copie 30 mn avant la fin, ce temps étant passé, sans succès, sur l'inverse 7#.

Ajouter un commentaire