5 juin 2012

mardi soir s'est tenu le traditionnel festival féerique de fin de saison.
L'assemblée s'est donc étoffée de 2 éléments : un qu'on ne présente plus, et auquel on peut attribuer le qualificatif de meilleur solutionniste et compositeur français et l'autre qui était au commencement du cours un débutant total en matière de féerie.
Les 2 extrêmes donc !
Comme on pouvait s'y attendre, le sus-mentionné débutant, emporté par l'inspiration, y a fait de rapides progrès.


La mise en bouche est un rétro (plutôt rare dans la besace du Maître, faute d'amateurs)

 1 – premier coup d’un Fou blanc ?
John BEASLEY
The Problemist 1972 (v)
Cours2012060501
t4tr1/1ppp1ppp/p4cf1/8/8/1P6/2PPPPPP/2F3R1
Blancs : Rg1 Fç1 Pb3ç2d2é2f2g2h2
Noirs : Rg8 Ta8f8 Fg6 Cf6 Pb7ç7d7f7g7h7a6
(9+12)

Il faut quand même s'arrêter un peu sur cette position et répondre à la question : d'où vient le Fg6 ?
La réponse est simple mais entraîne une certaine complexité dans la séquence de coups.
 

 

Une provision de problèmes pour l'été. 

  
Aidés pour Daniel, de retour de Bulgarie : dans le problème de Boyer, le 3e triplé n'apporte rien à l'unité magistrale des deux premiers, mais fait réfléchir en tournoi de solutions. Le premier aidé 3# présente un thème de mats directs. Il est TRES FACILE. Ce problème de 1967 fut signé presque 30 ans plus tard par un auteur allemand : mais il s'agit sans doute d'une coïncidence, car l'auteur anticipé n'a pas "pris la précaution" de le présenter en position-miroir ! 
  
Les autres aidés 3-coups ont également une seule solution chaque. L'aidé 4# a une caractéristique répétée dans les trois solutions et pourtant, il ne m'a pas paru facile. L'aidé 5# est humoristique. L'aidé 12# (composé par ordinateur) a déjà été présenté dans un vieux compte rendu. Juste pour voir si vous le reconnaissez... 
  
Un petit 2# avec doubles clouages. Si vous ignoriez le thème Wurzburg-Plachutta, en voici la version la plus économique (et la plus pédagogique) à ma connaissance. Trois autres 3#, deux spectaculaires par le magicien serbe, le 3e aussi mais plus profond, par un champion du monde de la spécialité. Un triple hommage à un autre magicien, teuton celui-là, grand-maître de la logique. Enfin un long problème d'un autre logicien teuton au patronyme polonais. J'ai laissé la solution des quatre multicoups, en espérant que vous aurez le courage d'appuyer sur la touche "entraînement". 
  
Pour clore cette sélection, un curieux inverse 2# avec un effet de surprise. 
  
Peu de problèmes féeriques sont compatibles avec la présentation chessbasiste. Rares exceptions tout de même : un rétro traditionnel (il y en eut très peu aux divers cours féeriques). Une PJ féerique. Un inverse de série. Et une nouveauté de Ronald Turnbull, l'idole des auditeurs saint-lazariens : les Echecs rétrécissants ! 
  
Reposez-vous bien, jouez et analysez beaucoup. Rendez-vous début octobre, si Dieu le veult. 
  
AV 


la seconde position est étrange, car optiquement, elle a un petit côté illégal, mais la condition féerique y est pour quelque chose !


2 - Plus courte Partie justificative en 4 coups Replacement Optionnel (Optional Replacement)

John BEASLEY
The British Chess Magazine 1992

white Bc1f1 Ke1 Qd1 Pa2b2c2d2e2f2g2h2 Sg1b1 Ra1h1 black Bc8f8 Ke8 Qd8 Pa7b7c7d7e7f7g7h7 Sb8g8 Ra8h8
PJ 4 Optional Replacement(16+16)
----------------------->Cours2012060502

Optional Replacement : une pièce prise peut être remise dans la boîte par le prenant ou replacée sur l'échiquier aux restrictictions suivantes :
- la case doit être libre
- la position doit être légale après replacement
- un pion ne peut être replacé en 1ère ou 8ème rangée
- un Fou doit conserver sa couleur au replacement
 
La position est simple mais demande de la finesse au 2ème et 3ème coups blancs

le suivant est un problème cyclique dont il faut découvrir la mécanique.

3 - mat en 15 coups avec Equistoppeur et pièces chinoises


Hans Peter REHM
& Klaus WENDA
Die Schwalbe 2008

white VAe1e5 Bc3 Ke7 NEa7 Sc8 PAe3 black LEg1 Kd5 Pd3e4c7b6 Sa6 Ba1 Rb4a3
#15(7+10)
e3: Pao
g1: Léo
e1, e5: Vao
a7: Equistoppeur

Equistoppeur : attaque le point central de symétrie nar rapport à une case de l'échiquier occupée à condition que cela tombe sur une case pleine  
exemple : Ea7 contrôle c6 à cause de e5, c5 à cause de e3, c4 à cause de e1, etc...
Vao : Fou ayant besoin d'un sautoir pour prendre
Léo : Dame ayant besoin d'un sautoir pour prendre
Pao : Tour ayant besoin d'au sautoir pour prendre

Il faut faire une manoeuvre forçante sans prendre de gants.
Un très beau problème, l'association des 2 auteurs n'y est certainement pas étrangère !

Pour suivre, un très joli Gockel avec une petite ménagerie

 

4 - mat en 2 coups AntiCircé avec Fou-Lion et Tour-Lion

Hubert GOCKEL
Probleemblad, 2009
2nd Prize

white Be6 BLe5 Kg2 Qe1 Pb7d7d6g7g4f2d2d3 Sh1f3 Rg6 RLa4 black Bf8 BLb4h5 Kf4 Qf5 Pa5 Sb8e8 Ra8e7 RLg8a7
#2 AntiCircé(16+12)
e5, b4, h5: Fou-Lion
a4, g8, a7: Tour-Lion
Anticircé : La pièce prenant renaît sur sa case originelle (qui est une case de promotion pour les pièces féeriques) si la case est libre, sinon, la prise n'est pas légale
Fou-Lion : Fou ayant besoin d'un sautoir pour bouger et éventuellement prendre
Tour-Lion : Tour ayant besoin d'un sautoir pour bouger et éventuellement prendre
La première question à laquelle il faut répondre est : pourquoi De3 ne fait pas mat ?
Après, ça devient un peu plus clair. Quoique ...
Petite remarque en passant : Le Roi noir n'est pas en échec par la Tour-Lion a4 à cause de l'occupation de la case de renaissance f8

Toujours dans le bestiaire, un 2 coups

 

5 - mat en 2 coups avec Lion et Rose-Lion

James QUAH
The Problemist Supplément, 2011

white Pd5e2 RNb3e7 Rb5f5 Kd8 black Pf6f4 Sg8 Kd6 lig3
#2(7+5)
g3: Lion
e7, b3: Rose-Lion
Lion : Dame ayant besoin d'un sautoir pour bouger et éventuellement prendre
Rose-Lion : Rose ayant besoin d'un sautoir pour bouger et éventuellement prendre
La Rose est un Cavalier prolongé arrondi, si la définition peut être imagée.
Exemple : si e7 était une Rose, elle pourrait se déplacer en g6, h4, g2, e1, c2, b4 et c6 ou c8 et a6ou prendre g8
Comme il s'agit d'une Rose-Lion, seules les cases e3, f1, e1, b4 et h4 sont accessibles à cause des sautoirs d5 et f5. Le sautoir de RLb3 est le Rd8

Un très joli problème

Pour vous reposer un peu, un inverse de série

6 - Inverse de série 8 coups

George P. SPHICAS
The Problemist Supplément, 2011

white Pc7d7e7f7g7 Ke8 Bf8 black Qb6 Kc6
ser-s#8(7+2)
inverse de série : les blancs jouent n coups de suite pour obliger les noirs à les mater en 1 coup

Passons maintenant au échecs rétrécissants.
La règle est simple : une pièce ne peut jouer un coup plus long géométriquement que son précédent coup

Qui mieux que Ronald Turnbull  pouvait mettre la règle en valeur ?

Ca commence avec la position simple (en apparence) qui suit

7 - pat en 7 coups échecs rétrécissants

Ronald TURNBULL

white Kh6 black Kh8
=7 échecs rétrécissants(1+1)
Pour vous aider un peu : on peut prouver que le Roi noir ne peut jouer que des coups orthogonaux

le suivant dans le genre est un peu plus chargé en matériel !

8 - mat en 2 coups 2 solutions échecs rétrécissants

Ronald TURNBULL

white Kf6 Rh1 black Kg8
ser-s#8(2+1)

Maintenant une bonne prise de tête signée, comme il se doit, Peter Harris

9 - mat en 3 coups Isardam Super-Circé

Peter HARRIS
The Problemist, 2005
Comm.

white Qb5 Rf2d5 Bc2 Sd4f5 black Qh8 Pe4 Sd2 Re7g8 Ke5
#3(6+6)
Isardam Super-Circé
b) les pièces 1 rangée plus bas

 

Isardam : tout coup mettant en  2 pièces adverses de même nature est illégal (le Roi noir n'est pas en échec à cause de la Tour e7)
Super-Circé : une pièce prise est replacée à la discrétion du preneur pour peu que la position soit légale (Roi du preneur non mis en prise ou autre cas)

Et maintenant un double pat : après le dernier coup, plus aucun des 2 camps ne peut bouger une oreille

10 - pat aidé double en 4 coups avec Rose et Locustes

Vaclav KOTESOVEC
The Problemist, 2005
4th HM

white ROb2 Pa2 Kd1 Ra4c4 Ld3h6 black Pa6d2 Kf5 Re4 Lb4
h==4(7+5)
b2: Rose
d3, h6, b4: Locuste

 

 

Locuste : Sauterelle qui prend son sautoir et arrive juste derrière

Et en fin de cours, le Maître nous propose un poisson d'avril au mois de juin
  

11 - pat en 1 coup avec jumeau

John BEASLEY
T.T. Oxford 1993

white Pd7f6 Ka6 Bc6 black Pf7c7 Kb8
=1(4+3)
b) +Tour noire c8

 



Un passage par le Dragon pour la première position au restaurant.

12 - inverse-aidé 5 coups avec Lions et Dragon (C + p)

Klaus WENDA
The Problemist Supplément, 2010

white Pa3b7c7 Ka2 LIa1 black Pf7c5 Kh8 DRb8
hs#5(5+4)
a1: Lion
b8: Dragon

 

Dragon : Cavalier + pion

Et pour finir le feu d'artifice, le bouquet final.
  
13 – pat inverse de série 10 coups Anticircé
Tibor ERSEK
Cours2012060513
8/2pF1p2/r1P2C2/P1f1tp2/2R2c2/1p3t2/2Pd4/TD5f
Blancs : Rç4 Db1 Ta1 Fd7 Cf6 Pç6a5ç2
Noirs : Ra6 Dd2 Té5f3 Fç5h1 Cf4 Pç7f7f5b3
ss=10 (8+11)
Anticircé

Michel, comme dessert, nous a présenté une de ses créations faite pendant ses ablutions avec une genre peu usité : les échecs "presse-burnes" (traduction libre), mais comme le jugement n'est pas encore effectué, vous n'y aurez pas droit. Il fallait être là !

Il me reste à vous souhaiter, en me joignant au Maître, de très bonnes vacances studieuses.

Amicalement vôtre
Le greffier 

duvet de greffier

Excellent compte rendu.
 
Juste deux remarques : je ne comprends pas la phrase "seules les cases e3, f1, e1, b4 et h4 sont accessibles".
 
La Rose-lion e7 peut se rendre en h4 en effet (sautoir f5). Et aussi en e3, c2 et a3. Grâce au sautoir d5, elle peut se rendre en e3 et g2. Et aussi en b4.
Mais en f1, je ne vois pas. Une Rose-lion h6 le pourrait (sautoir d6).
En e1, je ne vois pas non plus. Il lui faudrait un sautoir en c6 (ou b4, ou c2, ou de l'autre côté).
 
Isardam : un mot manque : tout coup mettant en observation 2 pièces adverses de même nature est illégal.
 
Je n'ai pas vu d'autre bizarrerie.
 
Précisons que pour le poisson d'avril... de juin, l'auteur avait obtenu une mention de déshonneur dont il fut immensément fier !
 
"Dr" me paraît plus précis pour le Dragon, bien qu'il soit patent que ce n'est pas une Dame en b8 !
 
Joyeux été.
AV

Ajouter un commentaire