7 janvier 2014

tout d'abord, beaucoup d'échecs pour cette nouvelle année et aussi des problèmes comme d'hab.
Les mêmes que l'an dernier étaient présents pour admirer la composition qui suit pour commencer la session.


1 – les blancs jouent et font nulle – exercice 1 de l'an dernier
Sergiy DIDUKH
Tournoi Olympique, FIDE 2012
1° Prix

Cours2014010701
R1r5/P7/1p6/2p5/1P6/8/1fP3P1/8
Blancs : Ra8 Pa7b4ç2g2
Noirs : Rç8 Fb2 Pb6ç5
= (5+4)

1.b5
les autres coups possibles sont :
1, bc b5!! 2, g4 b4 3, g5 Fg7 4, g6 Rc7 5, c6 Rc8 6 c7 Rxc7 7, c4 b3
1, g4 cb ! 2, g5 Fg7 3, g6 b5 4, c4 b3
    .... Fc3 ! 2, b5 c4 3, g5 Rc7 seul coup. Voir la suite dans la variante principale
1 c3 ? Fxc3 ? 2, g4 ! b5 4, g5
            b5 !
1, ,,, Fç3 ! 2.g3 !
Sur 2, g4 ? La réponse est Rc7 ou c4 et la variante se termine par 10, Rxd7 Rb7 11, Dc8+ à l'aide du coup 6. Fd4!!
2, ,,, Rç7 3.g4 Rç8 4.g5 Rç7 5.g6 ç4 6.g7 F×g7 7.ç3 Fd4 8.ç×d4 ç3 9.d5 ç2 10.d6+ R×d6 11.Rb7
11. Rb8??
11. ... ç1=D 12.a8=D Dh1+ 13.R×b6 !!
superbe conclusion

 

 

Avec mes meilleurs voeux traditionnels, une moisson de problèmes pour repartir d'un bon pied.
 
Seulement 3 aidés, mais le 2e est, pour une moitié au moins, assez ardu. Et dans le 3e, vous trouverez sans doute une solution, mais les trois ?
 
Pour souffler, deux jolis 2# directs et un 3# danois. Dans les autres 3#, tous agréables à chercher, il y a un effet de surprise. Puis deux 4# du maître de la Bohême. Le premier est facile, mais on a du mal à imaginer qu'il y ait 6 variantes. Le second n'en a que 3 mais la clé n'est pas le coup le plus évident.
 
Le 4# suivant est purement stratégique, donc plus facile. De même le 5#. Enfin, j'oublie d'ôter la solution de l'inverse 5#, bien qu'il soit moins dur (mais tout aussi brillant) que d'habitude.
 
Le nouveau champion du monde dans la section études est un habitué du cours. Il nous offre un pat amené par un festina lente : le Roi noir doit être poussé à un endroit précis pour gagner un temps.  
 
Pour la détente, un petit exercice en finale de Fous. Bien sûr, le Roi blanc joue sur la case... la moins probable.
 
Un auteur de livres sur Mattison, Kubbel etc. ne pouvait composer que dans leur style...
 
Un T + P contre T où le gagnant joue mieux qu'il commente. Aurait-il oublié le Roi rampant ? Sorte de prolongement de la finale de Fous précédente.
 
La partie du jour est un long massage, mais l'habituel masseur est ici dans le rôle du massé. Avec une question annexe : les Noirs peuvent-ils survivre avec un pion blanc c6, voire b7, ancré dans leur camp ?
 
Rendez-vous si Dieu le veult... dès la semaine prochaine, le mardi 14 janvier.
 
Bonne régalade.

2 – les blancs jouent et gagnent – exercice 2 de l'an denier
Cours2014010702
b5 8/1R4r1/5f2/F7/P7/8/8/8
Blancs : Rb7 Fa5 Pa4
Noirs : Rg7 Ff6
+ (3+2)

1.Rç8 !
Sur 1, Rc7 ? Ou 1, Rc6 ?, la réponse est la même : 1, ,,, Rf7 menaçant de rentrer dans la carré du pion a4
1, ,,, Fd4
pour jouer Fb6 sur 2, Fb4
2.Rç7 Fé5+ 3.Rç6 Ff6
La menace blanche est 3, Fb4
A noter : les blancs ont gagné un temps par rapport à 1, Rc6 ?
4.Fb4 !
Maintenant, c'est possible
4, ,,, Fd8 5.Fç5 Fa5 6.Rb5 Fé1 7.Fb4
Et voilà, l'affaire est dans le sac, le pion a4 peut s'avancer sans craindre le retour du Roi noir dans le carré

Les 2 exercices pour la prochaine session :

3 – exercice 1 : les blancs jouent et gagnent
Genrikh M. KASPARYAN
Bulletin du jubilé des 30 ans du championnat d'Echecs d'U.R.S.S. 1962

Cours2014010703
6f1/8/1t3P2/8/8/2D2R1r/7p/7t
Blancs : Rf3 Dç3 Pf6
Noirs : Rh3 Tb6h1 Fg8 Ph2
+ (3+5)

4 – exercice 2 : les blancs jouent et font nulle
Cours2014010704
R2rf3/8/2P5/2P5/p7/p2F4/8/8
Blancs : Ra8 Fd3 Pç6ç5
Noirs : Rd8 Fé8 Pa4a3
= (4+4)

Pour terminer la partie étude, voici une élégante composition d'un anglais

5 – les blancs jouent et gagnent
Timothy WHITWORTH
Assiac 1987

Cours2014010705
7C/5R2/6P1/t1p4P/5f2/5r2/F7/8
Blancs : Rf7 Fa2 Ch8 Pg6h5
Noirs : Rf3 Ta5 Ff4 Pç5
+ (5+4)

Inutile de dire que le Cavalier « ujtelkien » en h8 jouera un rôle non négligeable dans la position finale.

La partie du jour est un combat mené calmement par un Beliavsky en pleine forme contre Karpov

6 – la partie du jour : Beliavsky – Karpov 1988
1.d4 Cf6 2.ç4 é6 3.g3 d5 4.Fg2 Fé7 5.Cf3 0-0 6.0-0 d×ç4 7.Dç2 a6 8.D×ç4 b5 9.Dç2 Fb7 10.Fd2
Cours20140107061
Une idée intéressante pour empêcher c5 par Fa5
Les autres coups sont 10, Ff4 ou 10, Fg5
10, ,,, Cç6
Empêche de façon naturelle 11, Fa5
10, ,,, Cbd7 11, Fa5
11.é3 Cb4 12.F×b4 F×b4 13.a3 Fd6
sur la variante 13, ,,, Fe7 jouée par Carlsen face à Kramnik, ce dernier étale sa grande classe :14, Cbd2 Tc8 15, b4 a5 16, Ce5
Cours20140107062
16, ,,, Cd5 17, Cb3 ! ab 18, Ca5 ! Du grand art
14.Cbd2 Tç8
Une nouveauté à l'époque
15.b4 a5 16.é4 Fé7 17.Tab1 a×b4 18.a×b4 Ta8 19.Tfé1 Ta4 20.Dç3 Da8 21.Cé5 Td8
21. … Td8 22 . Cd3
22.D×ç7 Rf8 23.d5
Cours20140107063
Ce coup est très profond, avec l'idée du dégagement de la colonne e en cas de prise du pion d.
C'est le seul moyen de justifier la position exposée de la Dc7
23. … Db8?!
23. ... Ta7!? est plus dans la dynamique de la position avec la menace Fxd5, et donc la protection de la case f7 par rayon X
La suite pourrait être 24. Db6 ed 25. ed Cxd5 26. Fxd5 Txd5
24.D×b8 T×b8 25.Cb3 F×b4 26.Téç1 é×d5 27.é×d5 Fa3 28.Td1 Fd6 29.Cç6 F×ç6 30.d×ç6 Cé8 31.Cd4 b4 32.Cf5 Fç5 33.Td7 Ta7 34.Tb7
Cours20140107064
34. … Td8 35.Tç1 Ta5 36.Fh3 g6 37.Ch6 Cd6 38.C×f7 C×f7 39.ç7 Té8 40.ç8=D?!
ne compromet pas le gain, mais plus rapide était 40. Fd7! Cd6 41. Tb8
 T×ç8 41.F×ç8 Cd6 42.Tb8 Ré7 43.Té1+ Rf6 44.Fé6 Ta3 45.Rg2 Ta7 46.Fd5 Cf5 47.Té6+ Rg7 48.Tç6 Fé7 49.h4 Ta5 50.Fç4 Ta7 51.h5! Cd6
Bien sûr sur 51. ... gh 52. Tg8#
 52.h×g6 h×g6 53.T×b4 Ta1 54.Fd3 g5 55.Td4 Cf7 56.Td7 Té1 57.Fç4 Rf8 58.F×f7 R×f7 59.Rf3 Ré8 60.Ta7 abandon
Je vous renvoie au compte-rendu électronique du Maître pour une analyse beaucoup plus poussée (et correcte !)

Un peu de légèreté avec la découverte du moineau

7 – aidé de série 11 coups avec moineaux
Gerard BOUMA
T.T. Feenschach 2011

Cours2014010707
8/8/7o/3O4/8/8/6O1/3R1r2
Blancs : Rd1 Md5g2
Noirs : Rf1 Mh6
sh‡11 (3+2)
M=Moineau : Sauterelle qui au lieu de se poser juste après le sautoir revient en arrière de 45°
exemple : le Moineau d5 surveille f2 et g3 avec le sautoir g2
De même le Moineau g2 surveille également f2 avec le sautoir f1 mais aussi g1

Pour finir, une position aérée en Circé Parrain

8 – aidé 5 coups 2 solutions Circé parrain avec Locuste
Michael GRUSHKO
The Problemist 2007

Cours2014010708
8/8/2C5/3p4/2r5/8/3S4/8
Blancs : Cç6 Ld2
Noirs : Rç4 Pd5
h‡5 (2+2)
Circé parrain : une pièce prise reste suspendue sur la case de prise et effectue un mouvement équipollent au coup de la pièce qui joue juste après
L=Locuste : Sauterelle ayant la fâcheuse propriété d'avaler le sautoir qui nécessairement doit être du camp adverse

On pourrait imaginer une légère modification de la règle du Circé parrain en limitant la renaissance au coup de la pièce de son propre camp, ce qui donnerait des choses intéressantes dans les problèmes de série. Avis aux problémistes !

Sur ces considérations, le compte-rendu textuel est terminé.
Merci au Maître pour la version électronique.
A noter que le mois de janvier est un mois de stakhanovistes avec une prochaine séance le 14 et la suivante le 28.

Bonne lecture à tous.
Amicalement vôtre
Le greffier

pilosité hivernale

Première étude : la réfutation de 1 c3? n'est pas 1...b5? mais 1...cxb4! suivi de ...b5!.
 
Deuxième étude : 1...Rf7! en outre, sur 2 Fb4 Re8!, appuie la défense 3...Fd8(+)!.
 
La petite finale avec Roi rampant est oubliée, mais on peut se reporter au compte rendu électronique.
 
Partie du jour : le flottement commence au 27e ; meilleur 27...Te8!.
 
Merci au maître-greffier pour son excellent exposé et à mardi prochain.
 
AV

Ajouter un commentaire

 
×