29 mars 2011

gros retard dans le compte-rendu dû à un problème d’emploi du temps du greffier.
Le noyau dur était présent, comme à l’accoutumée, avec un problème d’ouverture de salle comme cela devient l’habitude également.
 
Pour commencer, une petite étude pour échauffer le neurone
 
1 – les blancs jouent et font nulle
Img2011032901
6r1/6P1/p7/3T4/2R5/2p2f2/8/t1F5
Blancs : Rç4 Td5 Fç1 Pg7
Noirs : Rg8 Ta1 Ff3 Pa6ç3
=                              (4+5)
Une domination magnifiquement amenée.
 
Pour la poursuite de l’échauffement, une composition avec peu de matos, mais du lourd !
 
2 – les blancs jouent et gagnent
Img2011032902
2R5/6P1/8/7r/5D2/8/8/7d
Blancs : Rç8 Df4 Pg7
Noirs : Rh5 Dh1
+                              (3+2)
On a du mal à y croire, mais il y a 3( !) promotions différentes dans des variantes distinctes.
 
Et maintenant, le morceau de choix. Une magnifique étude, dont ni  l’auteur lui-même ni le juge n’ont saisi toutes les finesses !
 
 

le mot du patron


Parmi les aidés, celui en 3 coups semble facile, mais ne l'est pas (du moins, il ne l'a pas été pour moi). Celui en 7 est au contraire très facile, ce qui est rare, venant de cet auteur.

Le 2# contient plusieurs fausses pistes, dont une redoutable. Le second 3# est un record. Le 7# est un excellent problème stratégique, dans une version améliorée par l'auteur l'année dernière.

Un inverse 4-coups que j'avais sélectionné il y a deux ans : Selivanov, qui s'y connaît, vient de lui octroyer le premier prix. Par une mansuétude incompréhensible, j'ai omis de supprimer la solution.

Deux jumeaux en rétro traditionnel : une rareté. Des trois PJ, la plus facile est... la plus longue.

Une étude simple qui a tout de même accroché quelques ténors l'été dernier en Crète. L'ancien et le nouveau : une "création" d'ordinateur montrant une double sous-promotion, mais la troisième variante est du XIXe siècle !

Les compositeurs ukrainiens cassent la baraque : ils décrochent les trois premiers prix du concours pour les 50 ans d'Oleg Pervakov, qu'il est difficile d'abuser en matière de qualité d'études. En voici une qui démontre brillamment que l'on peut faire un bon usage de l'ordinateur, ce que certains ignorent outre-Manche. Elle est si profonde que le commentateur a réussi l'exploit de passer à côté de deux demi-rosaces, l'une dans l'essai thématique et l'autre dans le jeu réel.

Donner une pièce pour un fort pion libre ("passé", disent-ils) n'est pas un thème nouveau. La position est si compliquée que les deux joueurs accumulent les fautes. L'ordinateur aussi, jugeant mal les finales qui peuvent survenir. Mais la "morale" est sauve : celui qui a fait le jeu l'emporte. En outre, cette partie nous apprend la différence entre les vrais et les faux clouages ! A noter que 27 De4, la suggestion du plus jeune membre de l'assistance, non seulement tient la route, mais menait plus sûrement à l'équilibre que le coup joué. A considérer est aussi une autre de ses suggestions, le lucide 29 Cxa5.

Rendez-vous dans deux semaines, le 12 avril. Dieu vous garde.
Et... bonne régalade.

AV

PS : à propos de régalade, j'ai repris contact avec le restaurant ainsi nommé, dans une avenue du 14e arrondissement portant le nom d'un célèbre agent soviétique. Dix ans après, il n'a pas changé, malgré le départ dans le 6e de son télévisuel ancien propriétaire, privant les clients résiduels de ses légendaires coups de gueule. Vous mangerez copieusement et très bien pour 48-50 eu, vin et café compris. Evitez apéritif, digestif et autres suppléments qui font grimper très vite l'addition. Le menu est à 32 eu. Sans réservation, pointez-vous à 19h ou 22h30. Si vous avez encore faim, les serveuses sont nettement plus appétissantes que dans le passé.

 


3 – les blancs jouent et gagnent
Img2011032903

8/4f1R1/8/8/8/F3p3/C4Pc1/4r3
Blancs : Rg7 Fa3 Ca2 Pf2
Noirs : Ré1 Fé7 Cg2 Pé3
=                              (4+4)
Dégustez ce joyau de la composition en prenant votre temps, il en vaut la peine
 
 
La partie du jour est une lutte guerrière pour l’initiative qui va plaire aux combattants de l’échiquier.
 
4 – la partie du jour
1 e4 e5 2 Cf3 Cc6 3 Fb5 a6 4 Fa4 Cf6 5 0-0 b5 6 Fb3 Fb7 7 c3 Ce4 8 d4 Ca5
Img20110329041
9 Fc2
9 Ce5 Cb3 10 Db3 Df6 11 f3 Cc5 12 Cg4 Cb3 13 Cf6+ gf (13 … Re7 ? 14 Fg5 !!) 14 Te1+ Fe7 15 ab d6 16 Ff4 Rd7 17 Cd2 a5 18 Cf1 Fd5 19 c4 et les blancs sont mieux
9 … cd 10 b4 Cc4 11 Fe4 Fe4 12 Te1 d5 13 Cxd4 c5 !
Img20110329042
Une nouveauté au moment de la partie mais 13 … Rd7 ! est vraiment le coup de la position avec toute l’aile Roi noire qui déboule sur le Roi blanc.
14 bc Fc5 15 f3 0-0 16 fe de
Les noirs ont 1 pion pour la pièce au sortir de l’ouverture
17 Rh1
On peut jouer aussi 17 Txe4 Dd5 18 Df3 Ce5 19 Df5 Tae8 20 Cd2 g6 21 Df4 b4 22 Fb2 bc 23 Fc3 Cc6 24 Rh1 Cd4 25 Td4 Fd4 26 Fd4avec un équilibre dynamique
17 … Te8 18 Fe3 Ce3 19 Te3 b4 20 Cd2 bc 21 C2b3 c2 ! 22 Dd2 Fb6 23 Tc3
  Img20110329043

23 … e3
23 … Dd5 24 Txc2 e3 25 Dd3 Tad8 26 Td1 Fd4 27 Cd4 h5 28 De2 Te4 29 Tc4 Tg4 30 Ta4 De4 31 h3 Tf4 32 Rh2 Tf2 33 Cf3 !!
24 Te3 Te3 25 De3 a5 26 a4 Dd7
Un œil sur a4
27 Tc1 Da4 28 Tc2 Db4 29 Td2 ?!
29 Dd2 !
29 … a4 30 Cc1 a3 31 h3 Db1 32 Dg1 Td8 33 Ccb3 ?
33 Cdb3! N’a été vu par aucun des 2 adversaires, mais le Maître est là qui veille, pour que les auditeurs du cours et les lecteurs du compte-rendu soient au top des analyses ! 33 … Td2 Cd2
33 … a2 34 Td1 Db2 35 De1 g6 ?
35 … h6 !
36 De7 ?
36 Td2 !=
        a) 36 … Db1 37 Td1
        b) 36 … Dc3 37 Cf5!
36 … Dc3?
Un festival en crise de temps. Il faut regagner la pièce par 36 … Td4 37 De8+ Rg7 38 De5+ Rh6 et le Roi se met à l’abri
37 Tf1 Dc4 38 Df6 ?
Ça continue. 38 De2 ! Da4 39 Ta1 Fd4 40 Cd4 Td4 41 Ta2 Td1+ 42 Rh2 Df4+ 43 g3
38 … Td4 ! 39 Cd4 ?
Une petite dernière pour la route avec le drapeau à l’horizontale
39 Te1 ! Te4 40 Te4 De4 41 Db6 Db1+ 42 Rh2 a1=D 43 Dd8+=
39 … Fd4 40 Df4 Df1+ abandon
Img20110329044
 
Un combat avec beaucoup d'imperfections, mais un beau combat tout de même.

Pour la partie restauration, l’auditoire a changé d’adresse pour se transporter un peu moins loin (le Bistrot Cardinet) où nous avons été bien accueillis et correctement nourris.
Maître Guy nous a gratifié d’une petite composition mais il a été moins productif que d’habitude, occupé qu’il est en ce moment à produire des jugements de problèmes et pas des problèmes eux-mêmes, mais ce n’est que partie remise.
 
Un seul problème présenté par le Maître occupé à préparer son voyage en Pologne pour un championnat de solutionnistes où, gageons-le, il portera haut les couleurs de la France, mais surtout celles de Saint-Lazare.
 
5 – aidé 2 coups Anticircé avec jumeau
Img2011032905
5t2/1tp5/3P4/2p1d3/4r3/4p2p/5P2/1F1T1CfR
Blancs : Rh1 Td1 Fb1 Cf1 Pd6f2
Noirs : Ré4 Dé5 Tf8b7 Fg1 Pç7ç5é3h3
h‡2                           (6+9)
 
a) la position du diagramme
b) translation de toutes les pièces d’une colonne vers la gauche
Anticircé : la pièce prenante renaît sur sa case originelle si celle-ci est libre, sinon la prise est illégale
 
C’est très surprenant les effets qu’on peut tirer du décalage d’une colonne vers la gauche
 
Ce compte-rendu est maintenant terminé, et il me reste à vous en souhaiter une bonne lecture.
Les corrections du Maître seront transmises à son retour de Pologne.
 
Amicalement vôtre
Le greffier 


greffier à poils


L'énoncé de la 3e étude est plus sobre(case)ment : les Blancs font nulle. Maintenant, si le maître-tabellion survolté réussit à gagner, on ne peut que regretter son absence au championnat d'Europe (l'autre). Mais il a raison d'insister sur ce joyau, il s'agit de l'une des plus fascinantes positions jamais présentées à Saint-Lazare. J'en ai parlé à quelques Ukrainiens rencontrés en Pologne, ils ont arboré un air ahuri, n'étant au courant de rien. C'est tout juste si l'un d'eux connaît Vlasenko. Moralité : si vous voulez être informés, venez au cours de Saint-Lazare !

Partie du jour : je persiste à penser, contre plusieurs auditeurs, que dans la variante après 9 Cxe5, les Blancs ne sont pas "mieux" après 19...Fc6 (bxc4?! 20 Ce3), mais seulement un peu mieux.

Sur 23...Dd5, meilleur est 24 Dxc2.

Le commentaire du 39e est erroné. Le coup joué 39 Cxd4 ne mérite pas un ? mais tout au plus un ?! car sur 39 Te1, les Noirs ne jouent pas 39...Te4? comme indiqué par le joueur des Noirs mais 39...Td1!! qui gagne.

Régalez-vous bien et à mardi 12.

AV

 

 

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

×