5 janvier 2010

pour cette première session de l'année, je me joins au Maître pour les voeux 2010 avec, comme d'hab, beaucoup d'échecs et de problèmes.
Il n'y avait pas de grève (pour une fois), mais seul le minimum légal d'auditoire était présent hier  auquel était venu s'adjoindre 2 éléments nouveaux qui avaient bravé la température.
Comme il est de coutume le compte-rendu électronique du Maître est en fin de la version "textuelle".

Pour se chauffer un peu, une petite étude où le début n'est pas trop dur mais après, il faut la jouer fine.

1 - les blancs jouent et font nulle

 

Cours2010010501

8/5r1R/8/4T3/4p3/pf6/8/8
Blancs : Rh7 Té5
Noirs : Rf7 Fb3 Pé4a3
= (2+4)

Méfiez-vous quand même du 3ème coup !

Pour la suite, une autre étude avec un poil plus de matos.
Une petite merveille de construction et de précision dans les variantes ciselées au scalpel

2 - les blancs jouent et gagnent

Cours2010010502
8/8/3rC3/1P4p1/4P3/7c/3R4/8
Blancs : Rd2 Cé6 Pb5é4
Noirs : Rd6 Ch3 Pg5
+ (4+3)
A déguster comme un plat d'une grande délicatesse

 

Santé et beauté, aux Echecs et ailleurs, pour 2010. En voeu subsidiaire, puissiez-vous échapper aux escrocs de toute sorte, surtout légaux, dont notre pays est infesté.


Après un aidé 2# riche en effets, deux aidés 5,5# très distincts mais de qualité comparable : l'un est plus difficile, l'autre marque un original contraste entre les deux solutions. Un ancien champion de France préfère nettement le premier. Et un aidé 10# résolu en 30 secondes par Rémy. La moitié des aidés de cette séance provient d'un habitué de Saint-Lazare, malheureusement absent ce soir, dont la phénoménale progression se poursuit.

Les directs sont un hommage à un grand compositeur méconnu, P. F. Blake, plus d'un quart de siècle après l'article que je lui avais consacré dans la "Revue des Echecs". Sous forme de trois mats en trois. Le plus facile (le seul ?) est le 2e. Je leur ajoute un amusant 4# d'un compositeur français à la retraite (facile mais non trivial) et un long problème allemand dédié au grand Vukcevic.

Une amusette que l'on a tendance à lâcher trop tôt. Une brillante finale de Cavaliers rappelant Halberstadt et Ban déjà présentées. Un D+F/D du grand spécialiste belge où la démolition est, dans un sens, plus intéressante que la solution. Enfin, pour se reposer, les sympathiques (et ultrasimples) jumelles de Sackmann, publiées dans Echecs-Hebdo il y a 30 ans, mais je suppose que vous avez oublié...

Etrange partie du jour, où le jeu virtuel n'est pas loin de l'emporter sur le jeu réel, le feu étant sur l'échiquier dans les deux cas. L'assistance s'était munie de pioches bien aiguisées pour démolir les analyses du maître-bidon, qui fut un peu débordé. Mais il maintient que 18 De2! était nécessaire. Et sur 18...Df4, soit 19 Fg4 Cd3+ 20 Dxd3 Fxg4 21 De3 (plus simple que Dg3), soit le 19 Tg3 de Shirov, avec la finesse 23 bxc5! comme déjà dit. Quant au 23 Fh5 de Daniel dans la variante 19 Cf7+, il se heurte non seulement au gourmand 23...Dxh5 comme suggéré par l'orateur, mais surtout au fritzien 23...Dg2!!, préférant maintenir l'égalité matérielle pour écraser le Roi blanc.

Le rythme infernal a repris : rendez-vous mardi prochain 12 janvier, si Dieu le veut.

Bonne régalade

AV

 



Dans celle qui suit, i faut avoir les yeux sur tout l'échiquier pour éviter les mauvaises surprises
 
3 - les blancs jouent et gagnent

Cours2010010503
7r/2d5/8/5R2/7F/5D2/8/8
Blancs : Rf5 Df3 Fh4
Noirs : Rh8 Dç7
+ (3+2)
Pas trop dur, mais attention tout de même

 Pour la 4ème, un peu de détente avec une étude jumelée

4 - les blancs jouent et gagnent

Cours2010010504
5t1r/7P/6P1/6CR/8/8/8/8
Blancs : Rh5 Cg5 Ph7g6
Noirs : Rh8 Tf8
+ (4+2)
b)cg5«rh5
 
La partie du jour est un beau combat où le joueur des noirs montre qu'il est bien pourvu, ce dont nous n'avions jamais douté

5 - la partie du jour
1.d4 Cf6 2.ç4 g6 3.Cç3 Fg7 4.é4 d6 5.h3 0-0 6.Fg5 Dé8 7.Fé2 Ca6 8.Cf3 é5 9.d5 Ch5 10.g3 f6

Cours201001050501

une nouveauté à l'époque

 11.g4 (une bonne réaction rentrant dans les complications)  f×g5 12.g×h5 g×h5 13.C×g5 Dé7 14.Tg1 Df6 ! 15.Tg2 Rh8 16.F×h5 (sans peur et sans reproche !)  Fh6 17.h4 Cç5 18.b4 ?

18 De2! Df4 19 Tg3 et les blancs se portent plutôt bien

 Df4 ! 

Cours201001050502

le joueur des noirs met le matos sur la table

19.Cé2 ? (19 bc? Dxh4 mais meilleur était 19 Cf7+ Txf7 20 Fxf7 Fh3 21 Tg3 Cxe4 22 Tf3 avec un petit avantage noir concétisable)  D×h4 20.Cf7+ T×f7 21.F×f7 Fh3 22.Th2 C×é4 23.Dd3 Fd2+ 24.Rd1 F×b4 ? (Cxf2+!)  25.Tb1? (la réponse du berger au berger 25 Rc2 ! Cxf2 26 Df3)  Ff5 !!

Cours201001050503

26.Df3 Dg5 27.Tb2 Cç3+ 28.Ré1 C×é2+ 29.T×b4 Cd4 0-1

Cours201001050504

 
Pour la partie restairation, et en l'absence de Guy, le Maître a pu sortir 2 problèmes de sa besace

6 - mat en 2 coups Anticircé

Cours2010010506
t4fTd/6pf/4t3/5P1F/3p2PC/p2R3r/5F1C/4D3
Blancs : Rd3 Dé1 Tg8 Fh5f2 Ch4h2 Pf5g4
Noirs : Rh3 Dh8 Ta8é6 Ff8h7 Pg7d4a3
‡2 (9+9)
Anticircé : la pièce prenante renaît sur sa case originelle, si celle-ci est libre sinon la prse est illégale

Un problème très esthétique.
 
 Et pour finir un très élégant Peter Harris

7 -aidé 3,5 coups Rois transmutés avec Equisauteurs

Cours2010010507
8/2p1Y3/8/8/3fr3/8/2R5/2t5
Blancs : Rç2 Eqé7
Noirs : Ré4 Tç1 Fd4 Pç7
h‡3,5 (2+4)
aidé 3,5 coups : les noirs aident les blancs à les mater. 3,5 signifie que les blancs commencent
Rois transmutés : le Roi prend la marche de la pièce qui le met en échec
wx=Equisauteur : pièce ayant besoin d'un sautoir pour se déplacer et qui effectue un mouvement équipollent derrière le sautoir.
Eqé7 peut aller en a7, c1et é1

A signaler : le Roi blanc est bien en échec dans la position initiale

Ce premier compte-rendu de l'année étant terminé, il me reste à vous en souhaiter bonne lecture et à vous donner rendez-vous mardi prochain pour les plus courageux ou mercredis pour les plus frileux

Amicalement vôtre
le greffier 

Le mot du Maître

Le froid ragaillardissant les neurones, le compte rendu du maître-greffier ne contient aucune faute de diagramme ni dans le texte de la partie.

Seule remarque, les "?" à 19 Ce2 et 19 bxc5 ne se justifient pas et la variante 19 Cf7+ ne conduit pas à un "petit avantage noir concrétisable" mais à un gain noir après 22..Dg4!.

Amusez-vous bien. A mardi

AV

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

×