9 janvier 2007

comme l'indique le Maître dans le texte accompagnant sa version électronique, le cours est en train de devenir un congrès
d'alchimistes à la recherche de la Pierre Philisophale, ce dont nous ne pouvons que nous féliciter.
Je profite de ce compte-rendu pour transmettre les meilleurs voeux du greffier à ceux qui ne se sont pas manifestés
physiquement à cette première session de l'année.

Pour commencer les hostilités, une position légère où il faut trouver la façon la plus rapide et élégante de gagner.

1 - les blancs jouent et gagnent
Cours2007010901
B.;   Rd5, Cd6, pe5, f4, g2 et h3
N.:   Rg8, Fa5, pf7, g6 et h5

C'est plié en 3 coups et de fort jolie manière ou en 26 coups en besognant.

Une amusette pour suivre

2 - les blancs jouent et gagnent
Cours2007010902
B.:   Rg5, Db2, Td2 et e4, Fh7, Cf8 et h3, pe3, e5, g2, g3, g4, g6 et h2
N.:   Rg7, De7, Cf4
 

 

Le premier cours de l'année a vu, comme cela devient une excellente habitude, un nombre important d'invités prestigieux, dont un multiple champion du monde que l'on reconnaîtra, un autre génie du rétro, un génie du féerique, un grand problémiste cumulant le titre de MI pour la partie, et un 5e grand problémiste qui, sans le savoir, est un bienfaiteur de l'humanité :
sans un joli aidé 2# que j'ai résolu debout, un jour glacial de février 1996, en attendant que les cheminots français en grève daignent se remettre (ou se mettre ?) au travail, et qui m'a procuré une grande et apaisante joie esthétique, je me serais probablement procuré une mitraillette et me serais livré à une décimation cheminote. Ci-joint ce providentiel problème accompagné dun orthodoxe du même auteur. Et aussi trois exemples du talent du nouveau MI. Tous sont des créateurs, des alchimistes. Tandis que je ne suis qu'un modeste chercheur d'or.


J'ajoute un superbe inverse qui sera certainement un prix ¨problemist 2006" ; à noter que 1 f8=pion ! résoudrait, ce qui devrait plaire à quelques esprits compliqués de "France-Echecs". Et un aidé 5# pour Daniel, pas si simple. Un 4# peu connu de Lindgren et, sur un thème semblable, un 4# primé (par qui, on se le demande) de Carlos (pas le terroriste, l'autre). Enfin deux problèmes de Marin (Valentin, pas Mihail) qui devraient faire tanguer.


Une étude un peu spéciale où l'on a du mal à ne pas pater les Noirs. Une finale où un esprit non embrumé voit facilement un gain clair et rapide (je donne tout de même la partie et les autres analyses pour l'intérêt des deux positions nulles C+2P/F). La fameuse position de Chéron où le Roi noir perd en h6 et en h4, mais annule en h5 !


La dernière découverte du marquis, la démolition d'un classique qu'il a lui-même inclus dans son ouvrage (mais cette fois c'est le C contre F+2P) où la nulle était acquise depuis 50 ans. La pitoyable prestation de Svidler dans la finale D/T à laquelle répond 5 ans plus tard le même jeu flottant du supercrack Morozevitch lequel ...craque dans exactement la même position, également au 110e coup !!


Une étude de Rinck dont les oeuvres sont considérées comme "manquant de fantaisie" par un rigolo de France-Echecs par ailleurs admirateur d'un célèbre plagiaire strasbourgeois. Enfin une des dix études sélectionnées par Dvoretzky comme exemple d'études "qui plaisent aux joueurs", thème du concours de composition lancé à l'occasion de son 60e anniversaire.


Les "élèves-sic" n'ayant, comme prévu, pas fait leur devoir de vacances, la solution d'icelui est remise à huitaine. Enfin, la partie du jour est à la fois un record de longueur et de brièveté, dans la mesure où nous avons dû sauter 50 coups de louvoiement pour arriver au fait : la poussée e2-e4, ce qui fait évidemment jaser ceux qui jouent ce coup d'emblée, se croyant malins. Appréciez l'écho des deux mats oubliés par le commentateur, qui n'est autre que le joueur des Blancs.


Bonnes lecture, année et santé.


Attention au pat.

Un problème en 4 coups maintenant que vous êtes chauds

3 - les blancs jouent et font mat en 4 coups
Cours2007010903
B.:   Rg3, Fh4 et h5
N.:   Rh1, pf5

Très bel echo caméléon sur les 2 branches de la solution

Une étude de sauvetage pour monter en puissance dans l'échauffement

4 - les blancs jouent et font nulle
Cours2007010904
B.:   Rg8, Cc4, Fe5, pg7
N.:   Rd1, Fa8, pf2 et h2

Trouvée par Daniel en un éclair.

Une étude plus profonde pour terminer la partie étude.

5 - Les blancs jouent et gagnent
Cours2007010905
B.:   Rf7, Tc3, Fc1, pd5 et f3
N.:   Rf5, Te1, Fe4, pe7

Un bon jeu de jambe est nécessaire

La partie du jour étant un peu longue, vous l'aurez en 2 morceaux

6 - la partie du jour
1. d4 Cf6 2. c4, e6 3. Cf3 Fb4 4. Fd2 FxF+ 5. DxF 0-0 6. e3 d5 7. Cc3Cbd7 8. cd ed 9. Fd3 Te8 10. 0-0 Ce4 11. Dc2 Cdf6 12. b4
c6 13. Ce5 Ff5 14. Ca4 g6 15. Db2 a6 16. Tfc1 Te7 17. Cc5 CxC 18. bc avec une bonne position blanche.
Après une longue phase de louvoiement et quelques échanges, nous nous retrouvons au 71ème coup.
B.:   Rh2, Dd3, Tf4 et g3, pa3, c5, d4, e3, f2 et h4
N.:   Rh6, De8, Tf7 et g8, pa6, b7, c6, d5, f6 et g6

71. e4 de 72. Txe4 Dd7 73. De3+ Rh7 74. ??? Tgg7 75. Tf3 f5 76. h5 gh 77. Dh6+ (77. Th3 Rg8 78. Txh5 Te7 79. Txe7 Dxe7 80.
Df4 Dc7) Rg8 78. Tfe3 Dc7+ (78. ... Dxd4 ? 79. Te8+ Tf8 80. TxT+ RxT 81. Dh8+! suivi de De8+ De6+ et Tg3+) 79. Rh3 Te7 (Dd7!)
80. TxT TxT 81. Dg6+ Rf8 (81. ... Rh8? 82. Df6+ Tg7 83. Dh6+ Rg8 84. Te8+) 82. Df6+ Re8 83. Dh8+ Rf7 84. Tg3 fin du combat.

Pour la partie post session effectuée au restaurant, l'ami Guy nous a présenté quelques unes de ses oeuvres de plus en plus
exceptionnelles, ce fut un régal.
Le greffier étant tenu au secret professionnel, vous n'aurez que les compositions montrées par le Maître.

Un Rois transmutés léger pour l'apéritif

7 - aidé 3,5 coups Rois transmutés
      aidé : les noirs aident les blancs à les mater et en règle générale ce sont eux qui commencent
      3,5 coups : ici ce sont les blancs qui commencent
      Rois Transmutés : quand un Roi est en échec, il prend la marche de la pièce qui lui fait échec
Cours2007010907
B.:   Rf7, Dd5
N.:   Ra1, Ca2, pa7, b7, c4, d4, e5, f3, f4 et g4

Quelques chinoiseries comme plat de résistance

8 - pat aidé 3 coups madrasi avec Maos et Moas
      pat aidé : les noirs jouent et aident les blancs à les pater
      madrasi : 2 pièces adverses de même nature qui se contr^lent se paralysent
      Mao : se déplace comme un Cavalier en faisant d'abord un pas de Tour puis un pas de Fou
      Moa : pareil mais un pas de Fou puis un pas de Tour
      pour le déplacement de ces pièces particulières, le chemin doit être libre, ce ne sont pas des bondisseurs
Cours2007010908
B.:   Rh8, Fa7 et b3, pe2, MAd3, MOb6
N.:   Re4, Fe6, MAa2, MOf4

Vu la marche de ces pièces, il y aura dans ce problème des paralysies non réciproques, très amusant !

Avant le gros morceau final, un problème léger et agréable à trouver

9 - aidé 2 coups Anti-Circé
      Anti-Circé : la pièce prenante renaît sur sa case originelle si celle-ci est libre, sinon la prise est illégale
Cours2007010909
B.:   Rb5, pb7, g7 et h2
N.:   Rg1, Dc2, Ta2 et d7, Fg8 et h8, Cf2 et g2

a) la position

b) Cg2 <--> Fg8

Le clou de la soirée.

10 - 2 coups Anti-Circé
Cours2007010910
B.:   Rc2, Df6, Td2 et e7, Fe1 et h3, Cb3 et c4, pe3 et f4
N.:   Rf3, Dh5, Tc7, Fa4 et a7, Ce8 et h4, pd4, d6, d7, e2, f5, g5, g7, et h6

Très nettement un changement de catégorie, puisqu'on est passé au Millour.
Un magnifique problème.

Il me reste à vous souhaiter comme d'hab une bonne lecture et à vous donner rendez-vous le 16 de ce mois pour la prochaine
édition du cours du Maître et à très bientôt pour les rectfications.

Amicalement vôtre

poil


 

 


Le 4# a un 2e FB en h5.
Partie : le coup manquant est 74 Te6. Et la fin de la partie fut en réalité 83...Rd7 84 Txe7+ Rxe7 85 Dg7+ 1-0.
La quasi perfection chez le maître-greffier pour commencer l'année.
AV

le mot de Guy


 

Cher Rémy,

La teutonie m'a privé d'un cours, puis d'un dîner féerique, mais je tiens à ne pas faillir totalement.

J'ai donc profité d'une heure d'avion (2 heures aller-retour moins une heure à roupiller), pour fabriquer le "problème du
Marquis" de cette session.
Cours2007010911
Blancs : Rf1 Th5
Noirs : Pe5 Roi transmuté c6
h‡3,5  (2+2)
2 solutions


Circé parrain
Circé parrain (rien de plus simple...)
Le coup simple suivant une capture, la pièce qui vient d'être capturée (Roi excepté) effectue, à partir de la case où elle a
été prise, un trajet équipollent à la pièce qui joue. Si la case d'arrivée est occupée ou si le trajet l'amène hors de
l'échiquier, la pièce capturée disparaît.

Roi transmuté:
Lorsqu'il se trouve en échec, il ne se déplace que comme la ou les pièces qui le menacent (une vraie savonnette!).

Pour me faire pardonner cette absence, je joins la solution de ce problème léger.

1…Re2 2.Rc5 T×e5+ 3.Rc1(Ce1) Td5 4.Cc2 Td1‡
1…Rg2 2.Rd5 T×e5+ 3.Rd2(e2) Th5 4.Re1 Th1‡

Amicalement.

Guy.

un autre mot de Guy

Voici le problème du Marquis:

Cette fois-ci, un document Word joint vous permettra de regarder tout çà tranquillement du bureau.

Pour prolonger une discussion du dîner sur le Madrasi / Super Madrasi, voici tout d'abord un exercice simple avec quelques
félins


Le Lion joue comme une sauterelle, mais peut atterrir (ou capturer) sur toute case située au-delà du sautoir. Par exemple, un
Lion a1 peut se rendre (ou capturer) en f6, g7, ou h8, s’il peut grimper sur un sautoir e5.  A la différence du criquet
(Locuste), il ne gobe pas son propre sautoir, mais bien ce qui est derrière. Peut lui importe la couleur du sautoir.

 En Super Madrasi, une pièce est paralysée si elle peut être capturée par une pièce adverse.
(Alors qu'en Madrasi, il est nécessaire que les pièces puissent se capturer mutuellement pour qu'il y ait paralysie).
Les possibilités de paralysie sont donc sensiblement augmentées (d'où le Super..., mais bon, on peut éventuellement trouver
un autre terme...)

En Anticircé Cheylan, les Lions qui capturent renaissent sur la case de promotion de la colonne où la capture est effectuée.
Si la case de renaissance est occupée, la capture est impossible. Une pièce ne peut pas capturer sur sa case de renaissance.

Inédit,
Cours2007010912
Blancs : Ra3 Lion a8h8c6a1
Noirs : Rb1 Lion e6d5f5c4g4b3h3

Pat aidé 3 coups
h=3 (5+8)
b) Lion c6->h7
Super Madrasi, Anticircé Cheylan





Au diagramme, le LId5 est paralysé en Super Madrasi par le LIa8, bien qu'il ne puisse pas le capturer en raison du LIa1. Il
ne serait donc pas paralysé en Madrasi.


A noter que le LIa1 ne peut pas jouer car il libérerait la case de renaissance du LIh3, et le Ra3 serait alors en
prise(Anticircé).


a)


1.LIc5 -paralyse les LI c4 et c6- LI×d5(LId8)


-paradoxalement, ce coup rend leur liberté aux LI h3 et b3-


2.LIa6 -vient de s'auto-paralyser, bien que ne menaçant pas LIxa1 en Anticircé Cheylan-


2...LIc8 -rend sa liberté au LIc4, mais paralyse le LIc5-


3.LI×c6(LIc1) LI×a6(LIa8)=


Le LIh3 ne peut pas capturer le Roi Blanc, bien que sa case de renaissance soit libre, mais cette fois-ci en raison de la
paralysie super-Madrasi infligée par le LIc8











b)


1.LIa5 LIe1 2.Ra1 LIe4 3.LId4 - Le Lion h8 ne peut pas capturer le Roi Noir en raison de la paralysie par le LIh3- 3… LIe5=


Etrangement, le LId5 est lui aussi indirectement paralysé par ce dernier coup, c'est en effet le sautoir du LIa5 ,qui
paralyse le LIe5. ( si le LId5 joue, le Roi Noir se trouve en prise par le LIe5)








Maintenant que c'est clair, voici une position un peu plus complexe qui fait intervenir en jumeau la condition Super-Isardam.
En Super-Isardam, il est interdit de jouer un coup créant une paralysie Super-Madrasi. Simple, non?





Cette fois-ci, c’est un Anticircé Calvet, où la capture est autorisée sur la case de renaissance. Cà varie les plaisirs !





Inédit, GS
Cours2007010913
Blancs : Ra3 Lion a8a7
Noirs : Ra1 Lion e5b2c2d2g2h2
Pat aidé 3,5 coups (les Blancs commencent)
h=3,5 (3+7)
a)Anticircé Calvet, Super-Isardam
b)Anticircé Calvet, Super-Madrasi


Bonne année !

Guy.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

×