29 septembre 2009

voici la première mouture de la saison du cours magistral. 
L'auditoire était  malheureusement privé de 2 éléments importants retenus chez eux par quelques microbes ou virus, c'est selon. 
Ceci dit, et pour reprendre un propos de notre ami Daniel, l'utilisation par Guy de WC, lui permet de produire des oeuvres bien torchées ! (sic) 
En compensation, nous avons eu droit à la visite de Michel et Pierre, accompagnés d'Eric. 

Comme il en a l'ahabitude, le Mestre nous a concocté la version électronique du cours avant son départ pour le Brésil d'où , on l'espère, il rapportera (avec Michel) quelques trophées (des strings brésiliens arrachés sur les plages ?). 

Pour commencer,quelques amusettes (de choix tout de même, le Mestre a bon goût dans le hors-d'oeuvre). 

Un truc léger pour commencer 

1 - les blancs jouent et gagnent 
Cours2009092901
8/6R1/8/8/8/Fr4p1/8/1C6 
Blancs : Rg7 Fa3 Cb1 
Noirs : Rb3 Pg3 
 (3+2) 
ça a un air de simplicité, mais attention ! 

Pour suivre une position pour joueur de club très agtéable à chercher 

2 - Les blancs jouent et font nulle 
Cours2009092902
8/r1p5/Pf3p2/8/2T4R/7P/4f3/8 
Blancs : Rh4 Tç4 Pa6h3 
Noirs : Ra7 Fb6é2 Pç7f6 
 (4+5) 

Dans une veine un peu plus fine, la suivante est très intéressante 

3 - Les blancs jouent et gagnent 
Cours2009092903
8/8/1CR5/p6P/1p2p3/1r6/8/8 
Blancs : Rç6 Cb6 Ph5 
Noirs : Rb3 Pa5b4é4 
 (3+4) 

Celle qui suit est assez sérieuse 

4 - les blancs jouent et gagnent 
Cours2009092904
1r3Cf1/8/2R5/3P4/8/8/8/8 
Blancs : Rç6 Cf8 Pd5 
Noirs : Rb8 Fg8 
 (3+2) 

Et la dernière, de la bombe ! 

5 - les blancs jouent et gagnent 
 Cours2009092905
8/1p3p1p/p5f1/P1PPP1P1/7r/2R1P2P/8/8 
Blancs : Rç3 Pa5ç5d5é5g5é3h3 
Noirs : Rh4 Fg6 Pb7f7h7a6 
 (8+6) 

Un combat qui semble calme au début, mais ça chauffe assez vite 

6 - La partie du jour 

1. d4 Cf6 2. c4 e6, 3. Cc3 d5 4. cd Cxd5 (en avance sur son époque) 5. Cf3 c5 6. e3 Cc6 7. Fd3 Fe7 8.  0-0 0-0 9. a3 cd 10. cd Cf6 11. Fc2 (Te1 est le coup usuel) b6 12. Dd3 Fb7 13. Fg5 g6 (ça commençait à chauffer) 14. Te1 Te8 15. h4 Tc8 16. Tc1 Cd5 (le retour (Dd6 a été suggéré sans avoir peur de Cb5, la Ta8 ayant traversé la case critique b8) 17. Ce4 (Cxd5) f5 (on y va) 18. Cc3 (le retour) Fxg5 (Cxc3 19. bc Ca5 20. Fa4 et après Te7 c7 les noirs ne sont pas si mal) 19.Cxg5 Cf4 20. De3 Dxd4 (Ca5 21 Fe4 et là, c'est le bordel) 21. Cb5 Dxe3 (Dd5 22. Dxf4 Dxb5 23. Cxe6 Dxb2 24. Dh6 avec l'idée Fxf5 ou 21. ... Dxb2 22. Dxf4  Dxb5 23. h5 Db2 24. Cxe6 Ce7 25. Dg5 et ça tient la route avec un gros volume d'espace et de possibilités tactiques pour les blancs) 22.   fxe3 Cxg2 !? 23 Rxg2 Cd4+ 24. Fe4! Fxe4+ 25. Cxe4 Cxb5 26. cf6+ Rf7 27. Cxe8 Txe8 28. a4 Cd6 29. Tc7+ Rf6 30. Tec1 h6 31. Txa7 Ce4 32. Ta6 Td8 33. Tc2 (Txb6 sans peur allait bien, mais les blancs commencent à être "short of time" pour le 40ème coup) Td3 34. Txb6 Txe3 35. a5 f4 36. Tf2? (Tb4 règle les soucis potentiels) Cxf2 37. Rxf2 Te5 38. b4 Te3 (switchblack) 39. a6 Ta3 40. Tc6? (b5) g5 41. hg hg 42. b5 g4 43. Tc8 Rf5 44. b6 g3+ et le greffier s'est retrouvé en zeitnot(e) mais si vous souhaitez plus d'infos elles sont dans le compte-rendu électronique du Mestre ou dans "Mes 60 meilleures partries" de qui vous savez. 

Pour la dessert, pris à table, un genre intéressant avec les échecs bicolores. 

Echecs bicolores : les pièces se comportent normalement, sauf que les cases qu'elles contrôlent ne sont pas accessibles par leur propre Roi 
exemple : si le Roi blanc est en e1 et le Fou blanc en f1, Re2 est impossible 

Pour commencer, du pur Michel 

7 - aidé 3 coups 
Cours2009092907
8/F4p2/8/1r6/7p/P4p1F/3Pp2p/4R3 
Blancs : Ré1 Fa7h3 Pa3d2 
Noirs : Rb5 Pf7h4f3é2h2 
h‡3 (5+6) 
Bicolore 
2 solutions 

Un vrai petit bijou ! 

Un peu plus lourd 

8 - inverse aidé 2,5 coups 
 Cours2009092908
1t6/4D3/2R4F/5r2/2f4p/8/6T1/6c1 
Blancs : Rç6 Dé7 Tg2 Fh6 
Noirs : Rf5 Tb8 Fç4 Cg1 Ph4 
hs‡2,5 (4+5) 
Bicolore 
2 solutions 

Et le dernier dessert 

9 - mat en 2 coups 
 Cours2009092909
8/1P1pp3/3Pp1FR/2p1F3/1P2c3/T1pr4/2TCO3/6C1 
Blancs : Rh6 Ta3ç2 Fg6é5 Cd2g1 Pb7d6b4 Oé2 
Noirs : Rd3 Cé4 Pd7é7é6ç5ç3 
‡2 (11+7) 
Bicolore 
Anticircé 
h=Rose 

Petite précision, ces 3 positions sont issues du même concours et Michel a obtenu le 1er prix. 

Il me reste à vous souhaiter une bonne lecture à tous. 
Rendez- vous le 27 octobre avec quelques accents brésiliens ramenés par le Maître 

Amicalement vôtre 

Bienvenue pour cette nouvelle "année scolaire", comme ils disent. Nous restons fidèles à la tradition en présentant quelques problèmes glanés pendant l'été, de nature à décrasser vos méninges quelque peu ensablées après les séances de plage et pire, le retour au bureau. Un paquet d'aidés pour Daniel : seuls le Navon et le Garai peuvent donner quelques difficultés. Ne ratez pas les huit (!) solutions d'Abdu.


Quelques directs aussi : un festival de "Novotny" en 2 coups. Puis un superbe classique avec quatre mats changés, par rapport à un essai plausible, inévitable même, plutôt qu'un JA abscons... à la Lacny (je vais me faire des ennemis, mais peu m'en chaut). Un magnifique 3-coups cyclique d'un auteur (Gafarov) dont je n'avais jamais entendu parler, deux autres plus légers. Un 4# stratégique facile et un 5# spirituel, également facile, du Dr. Speckmann.

Deux inverses de génie. Celui en 3 n'est pas difficile, si l'on songe que les batteries sont bien utiles en inverse. Mais il est extraordinaire. Le second est une fantastique aventure intellectuelle : si vous avez besoin d'aide, n'hésitez pas : le "maître-bidon" sait être paternel, certains disent même "paternaliste".

Enfin deux rétros pour Eric, dont un chef-d'oeuvre (en style traditionnel) de notre ex-champion du monde.



Les études ont délibérément été choisies très faciles, pour laisser le temps d'étudier la partie, d'une complexité monstrueuse. Ce sera le contraire au cours suivant (dans presque un mois, si Dieu le veut, après un détour par Copacabana).



La première se résout en un coup... loydesque. Elle fut présentée sur un forum où se rencontre le meilleur et le pire. Suivent : un pat écho (ou presque) de Kubbel ; deux sous-promotions plaisantes ; enfin une orgie de percées de pions.

Pour bien redémarrer, une partie qualifiée à l'époque de "pur feu d'artifice". Certes, Fischer était mal, mais quelle énergie surhumaine... Le milieu de partie est colossal, mais la finale encore davantage.



Rendez-vous donc le mardi 27 octobre.

Bonne régalade.

AV


rectifications

Le compte rendu du maître-greffier est toujours aussi diligent, les diagrammes poissonniers toujours aussi catastrophiques, mais heureusement, chaque position est donnée en notation, et sans aucune erreur.

Partie du jour : la variante donnée au 18" coup commençant par ...Cxc3 est en réalité au 19e après 18...Fxg5 19 hxg5?!. Dans la partie, ce serait moins bon pour les Noirs à cause de Dg3.

20...Ca5 ne crée aucun "bordel", les Blancs prennent le Cf4, la partie se termine et tout le monde va sagement se coucher.

Le "switchblack" du 38e est du grand Rémy, comme ci-devant l'évocation d'audacieux trophées. A propos, le même a élégamment attendu (sans pourtant le savoir) que le maître-bidon passe effectivement il y a un mois et demi à Venise pour parler de "Mestre" (qui est, je précise pour les casaniers, le nom de la vraie gare de Venise, l'autre - Santa Lucia - étant secondaire).

RDV dans un mois, régalez-vous bien

AV

Ajouter un commentaire