12 novembre 2013

cette session, a vu, outre le Maître, comme toujours en pleine forme, les 2 poilus habituels sortis de leur tranchée pour l'occasion, auxquels se sont adjoints deux jeunes recrues prêtes à en découdre.

Pour les étirements, la solution de l'exercice précédent, une composition de Timman pas trop connue, mais riche en contenu.

1 - solution de l'exercice
Jan TIMMAN
Cours2013111201
r4f2/F2p4/8/8/2f5/3C4/8/7R
Blancs : Rh1 Fa7 Cd3
Noirs : Ra8 Ff8ç4 Pd7
= (3+4)

Le début est naturel
1.Fç5 d6
Mais là, ça se gâte
2.Cé5!
A noter : 2 Fxd6 est possible avec l'idée d'amener le Cavalier en g2 et le Roi en f2 ou g3
2. ... Fd5+ 3.Rg1 d×ç5 4.Cd7
pour récupérer une pièce
4. ... Fé6! (ou Fe4) 5.C×f8 Ff5 (enferme le Cavalier)
6.Rf2 Rb7 7.Ré3 Ra7! (la seule case pour se soustraire aux assiduités du Cavalier)
8.Rf3 !! (zugzwang réciproque, les Noirs ne peuvent jouer Ra7-a7) ç4 9.Rf4 ç3 10.Ré3 nulle

Pour les solutionnistes.

 

 

Un petit aidé 2,5# avec jumeau sur deux mats du couloir, donc facile, non ? L'aidé 3# à une seule solution, sur le même thème, est encore plus facile. Deux autres aidés 3#, le plus simple n'étant pas celui auquel on pense. Trois aidés plus longs, celui en 7 me semble résister le plus. Le dernier est en réalité un aidé 4,5 coups, ce qui ne le rend pas trivial pour autant ! 
  
Trois 2# fort divers, par le style et la date (malgré un lien entre les deux derniers). Même remarque pour les 3#. Enfin 2 multicoups, le 5# en l'honneur d'un vénérable compositeur français, Yves Cheylan. 
  
Un joli ZZ de Timman, avec un 2F/C dans une variante secondaire, qu'il a oublié de nous expliquer. 
  
Une étude parfaitement adaptée pour championnat de solutions, qui d'ailleurs fut utilisée dans l'un d'eux : pas vraiment difficile si l'on ne se perd pas dans les broussailles. Avec un réjouissant "guéridon". 
  
Ce que Rinck sait faire avec Dame + Cavalier, nous l'avions vu la saison dernière. Mais il sait aussi le faire avec Dame + Fou. 
  
Une empoignade tactique illustrant une victoire morale des Blancs, qui imposent leur style, à défaut du point de la victoire. Car la défense fut... plus qu'exemplaire. Contre un joueur moins prestigieux, qui eût joué 32...c6, la partie aurait pu être encore plus brillante, mais le point sans doute partagé. 
  
Rendez-vous si Dieu le veult dans deux semaines, le mardi 26 novembre
  
Bonne régalade.

 

2 - les blancs jouent et gagnent
Cours2013111202

3r3R/4t3/8/4PPD1/8/5t2/1f2C3/8
Blancs : Rh8 Dg5 Cé2 Pé5f5
Noirs : Rd8 Té7f3 Fb2
+ (5+4)

Pour les nostalgiques

3 - les blancs jouent et gagnent
Henri RINCK
La Stratégie 1912-14
1° Prix
Cours2013111203
8/1F3r2/8/6R1/d7/8/8/6D1
Blancs : Rg5 Dg1 Fb7
Noirs : Rf7 Da4
+ (3+2) C-

Très joli dans une position aérée

Pour les amateurs de style ancien

4 - la partie du jour : Spielmann - Rubinstein 1925
1, e4 e5 2, Cf3 Cc6 3, Cc3 Cf6 4, Fb5 Cd4 5, Cxe5 De7 6, f4 Cxb5 7 Cxb5 d6 8, Cf3 Dxe4+ 9, Rf2
Cg4 10, Rg3 Dg6 !
Cours2013111204
Joli coup. Rubinstein avait joué auparavant Rd8 contre Bogoljubov
Le menace est, bien sûr, Ce3+
11 De2+ Rd8 12 Te1 Fd7 13 Cbd4 Ce3+ 14 Rf2 Cxc2 15 Cxc2 Dxc2 16 b4 a5 !
Cours20131112042
17 Fa3 ab
17 ... Da4 18 Cg5
18 Fxb4 Df5 ! 19 De3 h6 20 Tac1 Tg8 21 Rg1 g5 22 Dc3 Tc8 !
Cours20131112043
22 ... c5 n'est pas très bon 23 d4! et ça commence à sentir le sapin avec Fa5+ à venir
23 fg hg 24 Rh1 g4 25 Cd4 Dd5 !
Cours20131112044
La menace était 26 Fa5 b6 27 Cc6+ Fxc6 28 Dxc6 Fe7 29 Fxb6
26 De3 g3 ! 27 Fc3 Ta8 !!
switchblack !
28 Cf3 gh 29 Ff6+ Rc8 30 Dc3 Dc5 31 Dd3 Dh5 32 Ce5 ! Txg2 !!
Cours20131112045
32 ... de 33 Txe5 D~ 34 Te8+!
33 Rxg2 de 34 Txe5 Dg4+ 35 Dg3 DxD+ 36 RxD Fd6 37 Rxh2 Txa2 38 Rg1 Txd2 !
Et les Noirs ont fini par gagner quelques coups plus tard

Pour les amateurs de féerie, une incursion dans les SuperGuards. Un régal !
SuperGuards : une pièce ne peut être prise (Roi y compris) si elle est contrôlée par une pièce de son camp

Pour commencer une amusette de découverte du genre

5 - les Blancs jouent et font mat en 2 coups
Juraj LORINC
Cours2013111205
8/4f3/2TrP3/3P4/4R3/8/1D6/8
Blancs : Ré4 Db2 Tç6 Pé6d5
Noirs : Rd6 Fé7
‡2 (5+2)
Superguards

Pour vous aider un peu, le Rd6 n'est pas en échec à cause du Fe7 et en prime, une variante typique
1. Re5 Rc5 ? 2 Rd6!! fait mat, mais 1 ... Ff8! et il n'y a pas de mat

Un genre de task pour le second SuperGuards :

6 - les blancs jouent et matent en 2 coups SuperGuards
Gerard SMITS
Cours2013111206
8/8/2f1p3/PprPPt2/2PC1c2/ppR1Fp2/2pPp3/c7
Blancs : Rç3 Fé3 Cd4 Pa5d5é5ç4d2
Noirs : Rç5 Tf5 Fç6 Cf4a1 Pé6b5a3b3f3ç2é2
‡2 (8+12)
Superguards

Très intéressant avec une belle richesse sur quelques coups

Et l'apothéose avec le dernier

7 - aidé 3 coups SuperGuards
Borislav GADJANSKI
Cours2013111207
4c3/1C4T1/3t3r/4d2p/R7/4ftp1/8/5C2
Blancs : Ra4 Tg7 Cb7f1
Noirs : Rh6 Dé5 Td6f3 Fé3 Cé8 Ph5g3
h‡3 (4+8)
Superguards

Un remarquable problème avec une superbe mécanique.
un premier prix mérité

Le compte-rendu est maintenant terminé.
Je vous renvoie à la version électronique du Maître pour une narration plus complète de la partie et bien sûr des compléments problémistiques.

Bonne lecture à tous et rendez-vous le 26 novembre.

Amicalement vôtre
le greffier 

Rectifications

J'apprécie la fine remarque du maître-greffier sur 2 Fxd6 dans l'étude de Timman. Ce coup mérite un "?!" si l'on joue contre un ordi, car on rentre dans ses tables et donc lui facilite la tâche, mais un "!!" contre un humain, qui ne saura pas gagner 2F/C alors qu'il est capable de découvrir sur l'échiquier, avec un peu de temps, le super ZZ qui est le clou de l'étude.
 
Une précision que je viens de découvrir aujourd'hui même : le ZZ en question n'a pas été inventé par Timman, mais par N. Kraline en 2001. L'étude doit donc être présentée comme "après Kraline", notre ami Timman ayant une bien meilleure intro. Il s'agit bien sûr de l'introduction de l'étude. Toute personne ayant pensé à autre chose a l'esprit mal tourné.
 
Une autre délicieuse remarque : "les Noirs ne peuvent jouer Ra7-a7". En effet. Sauf quand ils sont un certain GMI venu de l'est dont il vient d'être de nouveau question aujourd'hui même sur un certain forum d'Echecs. Etrange coïncidence, le maître-greffier ne consultant pas apparemment ce forum !
 
Concernant l'étude de Rinck, je confirme que le remarquable livre de Lommer donne bien les deux variantes en écho, contrairement à certains successeurs, dont un prétentieux albionesque sur lequel je ne m'étendrai pas, qui omet 3...Db3 et montre ainsi qu'il n'a rien compris à l'étude.
 
J'ai oublié d'écrire dans mon compte rendu cyber de la partie du jour que 16...a5! anticipait les trouvailles de Petrossian, par exemple contre Dückstein 1962 ; ouvrir une colonne (mais surtout pas deux !!) sur une aile menacée. Vous allez me dire qu'ici, une autre colonne ("c") est déjà ouverte. Le principe n'était pas encore tout à fait au point ! Et d'ailleurs, dans Dückstein-Petrossian, la colonne "c" est également ouverte, mais... mieux défendue.
 
J'ai beaucoup parlé, mais je n'avais rien à dire concernant les fautes du compte rendu du maître-greffier, quasi parfait : juste dire que la ligne au-dessus du 3e diagramme (de la partie) doit être en caractères gras.
 
Bonne régalade.
AV

Ajouter un commentaire