Championnat du Monde 2017

le championnat à domicile


Je me suis abstenu de "congrès mondial" cette année, pour plusieurs raisons, dont les trois suivantes :

-- le racket de 100 euros au départ, ce qui, compte tenu des tarifs d'hébergement et des prix en vigueur dans la ville du congrès, eût conduit à une dépense double de celle de Belgrade et d'Ostroda,

-- la certitude de ne plus pouvoir supporter le sélectionneur que vous connaissez, quoiqu'il fût cette fois-ci secondé par un Belge autrement compétent,

-- de nombreux travaux personnels prévus pour cet été.

Quoi qu'il en soit, vous imaginez bien que je me suis fait le championnat du monde à la maison. Voici mes commentaires :

 

 

   

Cliquez dans la partie droite de l'échiquier pour avancer, gauche pour reculer ...
ou directement sur le coup

#2 - 20mn

1

Quelques victimes, qui ne savent pas ceci, contrairement à tous les joueurs de pétanque :
quand ça bloque, il faut tirer dans le tas et déplacer le cochonnet : un principe essentiel !

Gyula Neukomm
Budapesti Sakkhirado
1930–1931 - recommandé

white Bh5 Kf6 Qf2 Pe4a2 Sb2a1 Rc6 black Ph6h7e5e2b3b4 Kd2 Ra3 Bf1
#2(8+9)

2

Idem : on sent immédiatement qu'il va y avoir une Schach-provokation !


Arthur F. MAckenzie
Sydney Morning Herald
1905 - 1st prize

white Ba6a1 Ka4 Qa7 Pc5d5f3g3 Sc4c3 Rb3e3 black Kd4 Pc7f7g7a5h5 Sd8 Rd7h4 Be8f8
#2(12+11)

3

Une erreur est finalement plus excusable ici, surtout après le temps passé sur les deux autres (il n'y a que 20 mn au total) :
laquelle des quatre figures envoyer en b6 ?

Efim Rukhlis
prize Shakhmatna Misl,
1963

white Bc2f2 Kh7 Qd8 Pe7h3 Sf7e5 Rg6b3 black Ph5c4e2h4 Kf4 Ba7 Sb1h2 Ra6a3
#2(10+10)

#3 - 60mn

4

Beau travail de l'ex-président de la fédé (des problémistes, ne confondez pas). Le seul danger est de s'arrêter trop tôt, mais il y a bien 7 variantes !

Uri Avner
2nd prize l’Echiquier belge
1992-1993

white Bb2d5 Kc3 Qc5 Pb3f6h7 Sa5e7 Ra4d1 black Bd3 Ke5 Qf1 Pe6d7f7d2 Sa8 Rb6f2
#3(11+10)

5

Un de mes auteurs préférés, fantastique étudiste par ailleurs, pour deux variantes romaines.

Aleksey Kopnin
2nd honourable mention Trud
1947

white Bd2 Kc1 Qg8 Pa2a4g2f7 Sb3f4 Rb5 black Pa7a5d5d3e7h5 Kc4 Bb1f2 Se8 Rd7c8
#3(10+12)

6

J'avais noté il y a 20 ou 30 ans que ce problème était assez facile car "le pion a2 indique la clé".
Je persiste et signe. Et les mats sont toujours aussi jolis.

Jan Hlineny
Cesky spolek sachovni v Praze
1st prize - 1891

white Qg8 Pg3a2 Sd8e7 Ra4 Kf2 black Pd7h7h6g5g4c5 Ke5
#3(7+7)

études - 100mn

Joachim s'étonne qu'un Piorun à 2700 (de joueur) fasse un score médiocre en études. Mais une capacité exceptionnelle d'analyse, comme la sienne, tombe à plat quand vous oubliez une défense noire (en l'occurrence la "main line"). Ce qui ne peut certes pas arriver dans les mats aidés, où il fut impérial.

7

J'aurais comme lui marqué 1/5, me torturant pour démontrer le gain sur les autres défenses. La seule différence est que j'ai mis plus de temps que lui pour... ne pas trouver. Vous avez deviné que je me serais encore engueulé avec Martin... comme il y a tout juste un an. Tout en précisant que ce n'est pas sa faute, mais celle de... Vous savez tout ça.

Daniel Keith & Martin Minski
original for Die Schwalbe
2017

white Qh8 Pc5e3h4g6 Kh1 black Pe5 Sd2 Rd8d3 Kg3
+(6+5)

8

Notre Guy s'est régalé en doublant une idée connue. Etude abordable. Anticipation partielle par Y. Zemliansky 2007.




Guy Sobrecases
Original for WCSC
2017

white Pa6c6 Bh7g3 Rb1 Kg8 black Pe7 Sc4 Re2a3 Kh5
+(6+5)

9

Etude humaine, amusante. De 1950. Vous vous attendez à un propos du genre "à cette époque...". Pas cette fois !





Augustus Harold Branton
British Chess Magazine
1950

white Pb2 Rf4 Be8 Kd5 black Pf3h4b4b5a6a7 Kb6 Bg2
=(4+8)

h# - 50mn

10

Une amusette du grand Abdu, nullement évidente. Quel dommage que Marko y ait laissé des plumes.

Fadil Abdurahmanovic
The Problemist
1996

white Pb3c3f6 Ba3c4 Ra5f5 Kh3 black Qg7 Pa7e4 Kc6 Rf1 Sd2h5
h#2(8+7)
4 sol.

11

Mister Jones est un compositeur philidorien : les pions sont pour lui l'âme du mat aidé. J'ai deviné l'auteur et l'ai résolu mais... hors-délai !

Christopher Jones
Original for WCSC
2017

white Pe3d2c2 Kg1 Rd1 black Bb4e6 Kd5 Qc5 Pa5b5f3b2 Sc4g2 Re4b3
h#3(5+12)
b) Dc5-->c6

12

Rien à faire pour la 2e solution (désolé de vous décevoir, je n'aurais pas été champion du monde). Il fallait accepter l'idée que le RN ne soit pas à la bande.

Stefan Milewski
Original for The Problemist
2017

white Ph2 Kh5 Sc6 black Qf4 Ph3h6h7 Ke3
h#5(3+5)
2 sol.

>#3 - 80mn

13

Facile et clair. De la stratégie et des mats modèles. Je pensais à Emil Palkoska, mais c'est plus récent.


Jakov Vladimirov
1st prize VS SSSR 70
1988

white Sf8 Pf6 Ka8 Rh2 Bh7d6 black Pb4c4e3f3f7d7c6 Sf2 Be1a2 Kh8
#4(6+11)

14

Pour beaucoup, ce type de problème est une torture, pour moi, c'est un régal. Au passage, il rappelle que Mandler n'était pas seulement un formidable compositeur d'études.

Artur Mandler
Československý šach
1962

white Rb2 Sc3 Bc8 Ke5 black Ph3g5c6b5 Ke3
#5(4+5)

15

M'a demandé trop de temps, quoique assez facile, mais je me suis embrouillé...


Ralf Krätschmer
Original for Phénix

white Pg2b2c3f4 Kh3 Bd1 Sa6d8 Rb4 black Pg3b3a4d6e4 Rc1d4 Bf2 Kd5
#8(9+9)

s# - 50mn

16

Il faut jouer la bonne Tour, et prendre soin de défendre sa collègue sinon ...Dxa6.



Vyacheslav Kopaev
Suomen Shakki
1996

white Qh3 Pg7f5h2f2 Kg1 Rd3c4 Ba6 black Bh1 Ke2 Qe6 Pg2d2e4h5 Se1 Rd1
s#2(9+9)

17

Un bel écheveau d'un superbe compositeur. On peut prendre tout son temps pour ne pas oublier de variantes, car on s'attend à ne pas résoudre le suivant !


Vukota Nikoletic
1st prize Kotelec
1993

white Bc8c5 Kf5 Qb7 Pg4g5e2 Sa6d3 Re4a4 black Bg3b1 Kd5 Qh8 Pf4g7h7a2d2 Sa8c6 Rd8f1
s#3(11+13)

18

Résolu par personne quoique... le jeune Pavlov, dont j'avais parlé dans l'article de Belgrade, ait réussi à en faire la moitié. En tout cas nettement moins imbuvable que bien des "18" d'années précédentes. Le sélectionneur "incurable" serait capable de progrès ?

Manfred Ernst
Original for Problem-Forum

white Bh4a8 Kh1 Qd3 Ph2c6 Sc3 Ra6f8 black Pg6f5e5e6h3a2 Kf1 Rg8g7 Se2 Bb3
s#7(9+11)
2 sol.

En conclusion, je regrette que Marko n'ait pas gagné. Un titre de plus à Piorun ne change rien, tandis que c'eût été une magnifique consécration pour ce super "crack-solver", comme disait Jean Oudot, infiniment sympathique.

Podium


 

 

Commentaires (12)

Alain
  • 1. Alain | 14/08/2017
Lire à ce propos

http://www.matplus.net/start.php?px=1502713805&app=forum&act=posts&fid=tt&tid=2046&pid=15735#n15735

tout spécialement la 9e intervention !
Guy Sobrecases
  • 2. Guy Sobrecases | 14/08/2017
Vous affirmez que "la qualité de l'étude n'est pas en cause, mais son choix dans le contexte d'un tournoi de résolution".

Pour moi, c'est justement l'opposé.

Dans la mesure où les solutionnistes n'ont pas à montrer le gain long et complexe sur 1...Txh8, l'étude est recevable dans un concours de résolution, pour des raisons pratiques. Malgré tout, je ne l'aurais personnellement pas sélectionnée en raison de ce défaut.

Par contre, dans le cadre d'un jugement, ce défaut est selon moi éliminatoire. Les variantes doivent être accessibles, et en aucun cas plus complexes que la ligne principale.
Keith Daniel
  • 3. Keith Daniel | 13/08/2017
Cher greffier,

Vous continuez de mentir par omission en refusant de voir les coups d'échecs les plus élémentaires et d'admettre que vous avez éliminé la principale ligne, la plus forte, parce qu'un coup surprenant dans un contexte analytique qu'un joueur modeste aurait maîtrisé, mais que de nombreux joueurs d'élites n'ont pas vu.

C'est justement cela qu'on demande à une étude. C'est d'émouvoir et pour émouvoir dans une études aux échecs, il faut un coup surprenant dans un contexte analytique abordable par un joueur moyen, mais que même les meilleurs ne voient pas.

J'apprécie vos critiques qui me sont indispensables, mais je déplore votre rigidité. Les avis de Joachim ?, de Guy et les résultats d'un unique compositeur ne sont pas des arguments suffisants pour dire qu'une étude n'est pas appropriée à un tournoi de résolution.

Si vous répondez à mes deux questions orientées en fonction de votre seul argument flou, vous douterez de vos arguments. Je sais pourquoi vous ne répondez pas à mes deux questions et je vous conseille d'y réfléchir.

Amicalement,
Daniel
Le greffier
  • 4. Le greffier | 13/08/2017
Bonjour Daniel,
Ce que veulent dire Alain et Guy, c'est qu'il y a 2 aspects dans l'étude n°7, un aspect esthétique avec 1...Tg8 et un aspect technique avec 1...Txh8.
Il est clair que le compositeur que tu es est plus attiré (comme nombre de solutionnistes) par les variantes esthétiques, mais un juge qui doit noter le rendu d'un solutionniste ne peut passer à côté d'une variante technique qui aurait échappé à la sagacité de ceux qui ont préparé le concours.
On ne rencontre pas ce souci avec les autres genres abordés dans les concours de résolution, sans doute à cause de la limite du nombre de coups qui permet une vérification cybernétique plus aisée.
Amicalement
Keith Daniel
  • 5. Keith Daniel | 13/08/2017
Cher Alain,

Comme compositeur d'études, je préfère me référer à davantage de sortes de mensonges. Il me semble que leur diversité excède le nombre de trois et je tente de nuancer les statistiques, en plus. Mais, il y a aussi le mensonge par omission.

Je renouvelle donc mes deux questions auxquelles vous n'avez pas répondu, la première était clairement exprimée, la deuxième était cachée, afin d'échapper aux généralités floues, dans le but de concrétiser.

1) Avez-vous envisagé 1.g7 et les Blancs menacent g7-g8=D avec échec, 1... Tg8 forçant 2.Dxg8 et les Blancs ne peuvent plus jouer g7-g8 avec échec. Enfin, 2... Tc3 qui force 3.Dc4 Txc4 avec la tour noire sur la quatrième traverse pouvant s'interposer en g4. Puisque sur 2... Ta3 3.Da2 et les Blancs joueront g7-g8=D avec échec et la tour noire ne peut pas s'interposer en g4.
Avez-vous envisager cette ligne la plus forte qui ne saurait échapper à un maître? Si non, cela serait très surprenant et si oui, pourquoi l'avez-vous abandonnée?

2) Que pensez-vous de la clarté de la ligne principale de l'étude N.8?

Des réponses claires et non uniquement quantitatives seraient appréciées.
Alain
  • 6. Alain | 13/08/2017
« Il y a trois sortes de mensonges : les mensonges, les gros mensonges et les statistiques » (Mark Twain).

« Les statistiques, c’est comme le bikini : ça donne des idées mais ça cache l’essentiel » (M. Colucci dit Coluche).
Keith Daniel
  • 7. Keith Daniel | 13/08/2017
Oui, je comprends cela et c'est votre avis que j'apprécie. Les statistiques semblent plus nuancées ...
Je peux vous envoyer les statistiques complètes des trois études, mais elles sont au format PDF et c'est trop fastidieux de les reproduire. Acceptez-vous de les publier ici?
89 participants. Par exemple:
- Dans l'étude N.7 où vous êtes très critique pour son choix,
1.g7 (76 corrects, 11 faux, 2 rien);
1... Tg8 (53 corrects, 23 faux, 0 rien);
2.Dxg8 (43 corrects, 10 faux, 0 rien);
2... Tc3 (35 corrects, 11 faux, 0 rien);
etc.

- Dans l'étude N.8 où vous n'exprimez aucune critique pour son choix,
1.Fg6 (46 corrects, 43 faux, 0 rien);
1... Rxg6 (46 corrects, 0 faux, 0 rien);
2.c7 (46 corrects, 0 faux, 0 rien);
2... Cd6 (35 corrects, 11 faux, 0 rien);
etc.

Dans l'étude N.7 que vous critiquez sans nuance, il reste 35 choix corrects après le deuxième coup et dans l'étude N.8, il reste également 35 coups. Si le choix des deux autres études (N.8 et N.9) vous déplait en considérant votre argument, pourriez-vous développer.

Cordialement,

Mon avis est que si le choix d'une étude n'est pas idéal, il n'en pas pour autant complètement mauvais.
Alain
  • 8. Alain | 13/08/2017
Envisager 1...Tg8 ne suffit pas à le classer en coup principal et à lui donner la priorité sur 1...Txh8. Or, la règle de cette compétition est : une variante principale claire. Plus précisément, dont le statut comme variante principale est clair. Je vous concède qu'avec ce sélectionneur, il y a eu pire depuis 10 ans.
Keith Daniel
  • 9. Keith Daniel | 13/08/2017
Je vous remercie pour vos commentaires qui sont précieux pour moi et j'ai très bien compris que la qualité de l'étude n'est pas en cause, mais son choix dans le contexte d'un tournoi de résolution.

Dans l'étude N.7, selon les statistiques, seulement 17 participants sur un total de 89, ont choisi 1.g7 Cf3.

Je ne suis pas persuadé que 1.Cf3 ou 1.Txh8 soient un écueil mettant en cause fondamentalement le choix de cette étude. Car je pense qu'à ce niveau de la compétition, la quasi totalité a envisagé la très forte ligne principale: 1.g7 Tg8! 2.Dxg8 Tc3 qui menace tout de même #1.
Je pense que beaucoup n'ont pas vu 5.Dg5!, un coup surprenant. Par exemple, deux illustres participants, John Nunn et Ofer Comay ont obtenu 2,5 points et ont donc trouvé 1.g7 Tg8! 2.Dxg8 Tc3 3.Dc4. Et pour obtenir 4 points, il fallait écrire 3...Txc4 4.g8D+ Tg4 quoi d'autre, cher maître? puis 5.Dg5!.

Cher Alain, n'avez-vous pas envisagé 1.g7 Tg8! 2.Dxg8 Tc3 menaçant #1?
Guy Sobrecases
  • 10. Guy Sobrecases | 12/08/2017
Merci pour ce compte-rendu!

Pour l'étude N°7, par bonheur, certains solutionnistes n'ont pas dû chercher à prouver le gain blanc dans la variante 1...Txh8,
S'ils ont pensé à 1...Tg8, il est vrai que la suite est abordable. Par contre, si on s'entête à prouver que 1...Txh8 est un gain blanc, c'est long et compliqué. Beaucoup trop pour une variante selon mon goût.

Il n'est pas facile de construire une version de cette belle étude, qui éviterait cet écueil.

Une piste sans doute perfectible, qui conserve les jolis essais Ta3 et Txe3:
Blancs: Rh1 Tc4 Fg3 Ph4g7e3c6c5
Noirs: Rh3 Td3 Cd2 Fg8 Pe5
8+5
+-

1.Fe1? Txe3 2.Tc1 Tf3 3.Fxd2 Tg3 -+
Alain
  • 11. Alain | 12/08/2017
Merci Daniel de votre visite.

Vos chiffres confirment qu'il y avait une chance sur deux, sinon de penser à 1...Tg8, de considérer que ce coup constitue la suite principale. Notamment parce que le gain sur 1...Txh8 (idem 1...Cf3) ne saute pas aux yeux. Un autre moment, un autre jour, j'aurais pu faire le bon choix. A plus forte raison KP, MC, etc. En somme, cela revient à tirer à pile ou face avant de résoudre.

Dans la 2e étude, la brutale réfutation de 1 c7? (1...Txg3+) nous aide à élaguer. Ce qui la rend plus abordable, ai-je écrit : un "éloge" tout de même bien timide !

Je ne répéterai jamais assez que la qualité de ces études n'est pas en cause. J'adore les études de Mandler mais ne les aimerais pas en championnat de résolution. Mon avis est encore plus tranché, c'est celui de J. Beasley (et de nombreux problémistes comme Mladenovic), que les études devraient en être absentes. Vous pouvez être passionné de motos mais préférer la bicyclette pour un certain type de promenade. Chaque chose à sa place, disaient nos ancêtres.
Keith Daniel
  • 12. Keith Daniel | 12/08/2017
L'étude n.1 de Daniel Keith & Martin Minski:
Deux participants ayant trouvé la solution aiment notre étude, mais ils disent que 2... Tc3 n'est pas facile à trouver et la finale n'est pas tellement pointue. Un fort et respectable compositeur russe pense que le coup 2... Tc3 n’est pas particulièrement difficile à trouver et que l’étude est bien adaptée à un tournoi de résolution.

89 solutionnistes. 18 ont obtenu 4 ou 5 points et 18 et 2,5 points dans notre étude. Vu le barême et la solution, ceux ayant obtenu 2,5 points ont forcément manqué le coup 5.Dg5!.
Les résultats inférieurs ne sont pas nécessairement liés à la solution de l’étude.
Mais 40 solutionnistes ont obtenu 1 point, près de la moitié et c’est troublant. Je pense que 1... Rf2, 1... Cf3 et 1... Txh8 pourraient expliquer les nombreux résultats de 1 point. Puis, certains ont pu se perdre aussi, parce qu’ils n’ont pas trouvé 5.Dg5!.
En conclusion, on peut légitimement en déduire qu’environ un petit 1/3 a échoué à cause de ce cinquième coup, mais 40 ayant choisi un autre coup que 1... Tg8! est troublant, en effet. Mais, je peux dire aussi que 36 ont trouvé le meilleur coup noir 1... Tg8! dont 18 ont échoué parce qu’ils n’ont pas vu 5.Dg5!.
1.g7 Tg8! forçant 2.Dxg8 Tc3! 3.Dc4 est tout de même la ligne créant une menace forte que 36 participants ont choisie.

Joachim (Iglesias?) et Alain Villeneuve généralisent à partir du résultat d’un seul participant, Kacper Piorun. Tous les deux oublient que Vuckovic Bojan (IGM avec 2640 d’elo en 2010) n’a pas trouvé la solution de la deuxième étude (avec 2,5 points dans la première) et que Piotr Murdzia (IM 2450) a trouvé la solution de la première étude et non de la deuxième.
Alain Villeneuve fait l’éloge de la deuxième bonne étude, celle de G. Sobrecases, mais il oublie surtout de comparer les résultats de tous les participants. Les résultats de la deuxième étude sont: 22 ont obtenu 4 ou 5 points et 6 ont obtenu 3 points. Les résultats de la deuxième étude sont donc inférieurs à mon étude avec Martin Minski.

Ajouter un commentaire

 
×