4 juin 2013

Cours féerique du 4 juin 2013

Bonjour à tous,

Pour cette dernière de la saison, et comme à l'accoutumée, notre ami Michel nous a fait l'honneur de sa présence.
Un matériel énorme , à la fois en quantité et en qualité, a été proposé par le Maître.
Le cours a failli ne pas avoir lieu, comme décrit par le menu, et par le Maître en fin de ce compte-rendu

Pour commencer, un échauffement avec la position qui suit, destinée à l'origine à des invités non familiarisés, mais malheureusement, aucun n'est venu.

1 - aidé 2 coups

Michal DRAGOUN
Jubilé V. Nebotov-60, 1995
1° Prix

white Qf4 Kg1 black Qg6 Kd5 Bh1 Sg2
h#2(2+4)
a) Circé
b) Circé maléfique
c) Circé échange (PWC)
d) Circé symétrique
e) Circé colonne

a) Circé : la pièce prise renait sur sa case originelle si celle-ci est libre sinon, elle disparaît de l'échiquier
b) Circé maléfique : la renaissance se fait sur la case opposée par rapport à la condition Circé "normal"
c) Circé échange : comme l'indique le nom du genre, la pièce prise renait sur la case de départ du coup de la pièce prenante
d) Circé symétrique : la case de renaissance est la case symétrique par rapport au point central de l'échiquier
e) Circé colonne : la renaissance se fait sur la rangée originelle et la colonne de prise
Les mats sont modèles.
Un problème éducatif assez facile à résoudre, même pour un néophyte.


 
La traditionnelle tentative de sabotage des cours de St-Lazare par les hypercalamiteux transporteurs parisiens prit aujourd'hui une nouvelle tournure. Seulement 4 mn d'attente de la rame du RER B à la station Cité universitaire. Du gâteau en apparence. Un signe annonciateur tout de même : plusieurs centaines de pèlerins agglutinés sur le quai.
 
Tout ce beau monde se presse dans le train, se serre comme harengs en caque, puis attend. Et quoi ? Rien ne se passe. L'immobilité totale, qui n'est guère "zen" en l'occurrence. Dix minutes s'écoulent, ce foutu train ne bouge pas. Un analphabète vomit des borborygmes au micro, dont seul est compréhensible le mot "trafic". Ce ramassis de crétins utilise, comme on le sait, ce mot signifiant "commerce illicite" au lieu du terme correct "circulation". Après 5 nouvelles minutes, je décide que la plaisanterie a assez duré. Je sors et fonce vers le tramway, après 20 minutes de perdues.
 
Après hésitation, je renonce à la connexion vers le RER C, craignant une nouvelle embrouille. Je reviens donc à mes premières... détestations, la ligne de métro n° 13. Après la plus pourrie du RER, la plus pourrie du métro. La suite se résume à une gigantesque bousculade parmi une sous-humanité qu'il n'est pas besoin de détailler. Dans ce magma se profilent des images diverses, allant du geste héroïque de Dominique Venner à la bande dessinée des années 70, avec la "plongée dans la populace" de Berck.
 
Mais la pourriture ne désarme pas. Au retour (23h45), je tente de reprendre la même ligne 13, espérant que l'heure tardive éloignera ladite populace. En quantité peut-être, en qualité (antiphrase), non. Deux nique-ta-mère attendent près du tourniquet qu'un pauvre con de contribuable comme moi passe (en payant) pour qu'ils s'infiltrent (sans payer). Je refuse ce jeu, avise un crétin qui se planque dans sa cage de verre, le réveille, lui demande s'il trouve cette situation normale, lui dit que je risque d'être agressé si je passe sans couvrir les deux parasites. Il me dit qu'alors, il songera (peut-être) à intervenir. Je réponds qu'avec des guignols dans son genre, on se sent vraiment en sécurité.
 
Je décide de prendre le taureau par les cornes, je fonce dans le tourniquet en bloquant le passage derrière moi. Le nique-ta mère le plus pressant hurle et m'insulte, je lui réponds "connard", "sous-larve", "déchet humain" en criant le plus fort possible, espérant (naïvement) des renforts. Par chance, la rame arrive juste et je m'engouffre avant que les nique-ta-mère aient réussi à passer. J'ose à peine imaginer ce qui serait advenu si j'avais dû attendre 5 minutes sur le quai.
 
Pendant ce temps, la gestapo fiscale bloque mes comptes bancaires et le syndic d'immeuble vient de décider, avec l'aide de la "majorité" des copropriétaires dont il a acheté les votes, un supplément de 10 000 euros de dépenses inutiles par personne.  La conclusion s'impose : vive la France.
 
Laissons le maître-greffier couvrir la féerie (à l'exception de l'amusant pat aidé ci-joint) et présentons quelques problèmes pour l'été.
 
Un aidé 3# avec écho-caméléon.
 
Un 2# à essais, à résoudre en moins de 10 minutes. Deux 3# avec de jolis mats, le second avec sacrifices. Le troisième 3# est une petite énigme : comment diable dépater sans donner trop de liberté ?
 
Un 4# spectaculaire mais facile. Un autre plus en finesse, moins facile qu'il semble. Enfin deux multicoups assez simples, du même auteur.
 
Bonnes vacances et revenez en bon état en septembre. Que Dieu vous garde.

Un problème très pur pour suivre.
2 - aidé 4 coups avec Lion

Fernand CALVET
Europe Echecs 1964

white Sa2 Kc6 LIh1 black Qh8 Ke4
h#4(3+2)
h1: Lion
Lion : pièce se déplaçant sur les lignes de la Dame à l'aide d'un sautoir et pouvant aller au-delà avec pour limite, soit un obstacle, soit le bord de l'échiquier
Très esthétique

ça se complique avec la troisième position qui est une des premières production avec des pièces chinoises

3 - mat en 2 coups

Zdenek MACH
The Chess Problem 1946
2° Prix

white VAe4 Bh7 MAd6e6 Ka7 Ph6 PAg8g6 black VAd2f1 Kh8 PAg7g3 Pc6b6c4d4
#2(8+9)
g8, g6, g7, g3: Pao
e4, d2, f1: Vao
d6, e6: Mao
Mao : Cavalier rampant avec d'abord un pas de Tour
Vao : Fou chinois se déplaçant normalement mais ayant besoin d'un sautoir pour prendre
Pao : Tour chinoise avec les mêmes propriétés que ci-dessus
Vraiment un très beau problème

L'auteur du suivant a un nom très particulier, mais cela ne l'empêche pas de composer !
4 - mat en 2 coups Madrasi avec un jumeau Isardam

Ruud R.A. BEUGELSDIJK
après Gerard SMITS
The Problemist 2009
3° Mention d'Honneur

white Bf1g1 Gf3h2 Kf7 Nh4 Qg3 Pd7d6g4b3 Rg2 black Bc8 Ke4 Na3 Qb6 Pd5d4e5f6 Rc6
#2(12+9)
f3, h2: Sauterelle
h4, a3: Noctambule
a) Madrasi
b) Isardam
a) Madrasi : deux pièces adverses de même nature qui s'observent sont paralysées
b) Isardam : il est illégal que 2 pièces adverses de même nature s'observent
Noctambule : Cavalier prolongé
Sauterelle : a besoin d'un sautoir pour se déplacer et atterrit juste derrière
Un très beau cycle de variantes

Le suivant est d'un italien
5 - inverse aidé 3,5 coups avec Pao, Vao et Lions

Mario PARRINELLO
Uralsky Problemist, 2007
1st Prize

white VAg8 PAe5h4 Kh6 Pd6d5e4h7 Se2 Rb1 black Pd7d3f3h5 Kc4 Se6f4 LIb4b3
hs#3.5(10+9)
b4, b3: Lion
e5, h4: Pao
g8: Vao
b) b5-->c5

un festival de switchbacks

6 - PJ 16 coups échecs caméléons se terminant par 16 . 0-0
Cours201306046
tcfdrfct/pppppppp/8/8/8/8/PPPPPPPP/TCFDRFCT
Blancs : Ré1 Dd1 Ta1h1 Fç1f1 Cb1g1 Pa2b2ç2d2é2f2g2h2
Noirs : Ré8 Dd8 Ta8h8 Fç8f8 Cb8g8 Pa7b7ç7d7é7f7g7h7
(16+16)
échecs caméleons : transformation à chaque mouvement selon le cycle C - F - T - D - C (le changement de nature de la pièce se fait bien sûr à la fin du mouvement)

7 - aidé 2 coups avec Paos et Vaos

Thomas MAEDER & Hans Peter REHM
dédié à J. Rusinek
The Problemist, 2009
4th Prize

white Pf7e3 Ke8 PAc2 Se2f3 VAb6 black Bf1 PAd8 Kf2 Qd2 Pb7c4 Sg2 Rd4
h#2(7+8)
AntiCircé
c2, d8: Pao
b6: Vao
2 sol.
AntiCircé : la pièce prise disparaît et la pièce prenante renaît sur sa case originelle si celle-ci est libre sinon, la prise est illégale
Captures sur case de renaissance autorisées
Il y a du Rehm là-dedans, c'est donc la grande classe, même avec un 4ème prix

Une composition de Jean-Marc Loustau qui est un très bon exemple de correction noire
8 - 2 coups avec Pièces chinoises

Jean-Marc LOUSTAU
The Problemist Supplement 2012

white Qd3 Kf4 Bd8g6 PAd1 black VAb7 Ke6 PAb5 Pd7f6 NAc7
#2(5+6)
d1, b5: Pao
b7: Vao
c7: Nao
‡2 (5+6) C+
Noctambule chinois (Nao) : Cavalier prolongé ayant besoin d'un sautoir pour prendre
Très joli

9 - 2 coups Circé Parrain puis jumeau Circé contre-parrain avec Zèbre et Chameau

James QUAH
The Problemist 2012

white Ba8 Kg3 Ph6c4h3c5 Sf5d4 Zb6 CAe7 black Pf6h7b3 Ke5 Zc7 Sg8
#2(10+6)
a) Circe Parrain
b) ContraParrain
b6, c7: Zèbre
e7: Chameau
a) Circé parrain : quand une pièce est prise, elle reste en suspend et effectue un coup équipollent à la pièce de son camp qui joue
b) Circé contre-parrain : pareil mais le coup de la pièce prise est anti-équipollent
Zèbre : bondisseur (3,2)
Chameau : bondisseur (3,1)

Un peu de repos avec la suivante
10 - pat aidé 8 coups

Ron FENTON

white Qe7 Pe2 Ke1 black Qd8 Ra8h8 Ke8 Bc8f8 Sb8g8
h=8(3+8)


11 - PJ en 4,5 coups Sentinelles Andernach
R. GANAPATHI
Cours2013060411
tcfdrfc1/ppppppp1/8/8/6P1/8/PPPPPP1P/TCFDRFCT
Blancs : Ré1 Dd1 Ta1h1 Fç1f1 Cb1g1 Pg4a2b2ç2d2é2f2h2
Noirs : Ré8 Dd8 Ta8 Fç8f8 Cb8g8 Pa7b7ç7d7é7f7g7
Partie justificative en 4,5 coups (16+14)
Sentinelles : une pièce qui se déplace défèque un pion, dans la mesure où il y en a à déféquer
Andernach : une prise fait changer la pièce prenante de couleur

Peu de matériel pour le suivant mais un prise de tête énorme
12 - aidé 2,5 coups avec pièces neutres Circé échange en Take&Make 2 solution avec un jumeau à 2 solutions également

Vlaicu CRISAN
& Eric HUBER
Quartz, 2010

neutral sd4 bc3 rf6 black Kd5
h#2,5 Circé échange Take&Make(0+1+3)

b)Tf6-->e7
Circé échange : lapièce prise renaît sur la case de départ du coup de la pièce prenante
Take&Make : une prise est suivie d'un mouvement de la pièce prenante avec la marche de la pièce prise
énorme !

et maintenant, le genre supergarde (superguards) 2 solutions
13 - aidé 2 coups supergarde

Petko A. PETKOV
Julia's Fairies 2012

white Se5 Pf2 Re8 Ba6e7 Kf6 black Pc2a5 Ke1 Re2 Sd1 Bh1
h#2 SuperGarde(6+6)
SuperGarde : une pièce observée par une pièce de son camp est imprenable
Très intéressant comme genre, et en plus, c'est du Petkov

14 - 2 coups Supergarde

C.G.S. NARAYANAN
ulia's Fairies 2012

white Qd5 Pg2c3f6 Sa6c1 Ba8g3 Kg5 black Pg7d6e2 Ke3 Rb7
#2(9+5)
Supergarde

La clé est un peu pauvre, mais les variantes par contre ...

Un super problème pour suivre
15 - inverse de série 15 coups Madrasi Anticircé

Unto HEINONEN
The Problemist, 2010
1st Prize

white Pg7e5a7c5d3 Ka5 black Pb2b4b6f6 Kd4 Bd1 Sd6 Rh1
ss#15 AntiCircé Cheylan Madrasi(6+8)

On continue la prise de tête avec les pièces neutres dans le problème qui suit.
16 - aidé 3 coups Circé parrain avec pièces neutres 3 solutions

Ján GOLHA
1° Coupe du monde FIDE 2010
3° Prix

neutral Sf5f6 Bg4 black Pe6 Kf4 white Kc2
h#3(1+2+3)
Circé Parrain
3 sol.

Pour attaquer la partie restaurant, quoi de mieux que les échecs ivrognes !
17 - aidé 2 coups échecs ivrognes (Fuddled men)

Paul BISSICKS
The Problemist supplément, 2010

white Pd4e2 Kb2 black Pe6f5 Kf6 Bb7
h#2(3+4)
Echecs ivrognes (Fuddled Men)
b)Fb7->g2
Fuddled Men : quand une pièce joue, elle est fatiguée et se repose le coup suivant

18 - aidé 2 coups échecs ivrognes avec pions bérolina

Paul BISSICKS
The Problemist supplémént, 2010

white Pe5 BPh5 black Ph7 Kh8 BPg7
h#2(3+4)
Echecs ivrognes (Fuddled Men)
h5, g7: Pions Bérolina
2 sol.

Pion Bérolina : déplacement diagonal et prise verticale

Maintenant un problème "éducatif" sur les échecs rétrécissants
19 - 2 coups échecs rétrécissants avec jumeau
vec pions bérolina

Shrinking Men

white Qd1 Kb3 black Ka1
#2(2+1)
échecs rétrécissants
b)a<==>h

échecs rétrécissants : une pièce ne peut faire qu'un coup d'une longueur inférieure ou égale à son coup précédent
Le Roi noir n'étant pas en échec, le dernier coup de la Dame n'a pu être qu'inférieur à 3
Les Rois ayant changé de couleur, il ne peuvent plus effectuer qu'un pas horizontal ou vertical, mais pas diagonal
Très instructif et simple, mais déstabilisant !
Bien entendu, la position symétrique n'a pas du tout la même solution !

Un problème de série pour se délasser
20 - pat aidé de série 5 coups Isardam Anticircé

Laszlo ANYOS
The Problemist, 2009

white Bg8d8 Kd5 Qh4 Pg7a3b5c5 Sd3e3 Re8a1 black Qa8 Pf4d7c7b7 Sf7 Bh5 Ka4
ser-h=5(12+8)
Anticircé
Isardam

Plaisant

un très beau switchback pour le dessert suivant
21 - inverse 10 coups échecs noirs obligatoires

Gyorgy BAKCSI
Zoltan LABORCZI
The Problemist, 2009

white Pg6f4 Ke8 Bf7 black Qg4 Pf5f3 Ka2 Bb3b8 Sh4
s#10(4+7)
BlackUltraSchachZwang

échecs noirs obligatoires : les noirs sont tenus de faire échec s'ils en ont la possibilité, sinon, ils ne jouent pas et passent leur tour

Et enfin, pour le digestif un Anticircé
22 - aidé 2 coups Anticircé avec Sauterelle et jumeau

John M. RICE
The Problemist, 2007

white Ka8 Re2 Gf6e3 black Pd4c4d5e6g7 Ke4 Ba6 Sg6f3
h#2(4+9)
AntiCircé
b) d5-->f5


Fin du compte-rendu.

Bonne prise de tête à tous et bon repos pour les congés.

Amicalement vôtre
Le greffier


duvet féerique


Excellent compte rendu.
 
Circé maléfique (ou miroir) : "la renaissance se fait sur la case opposée", je préférerais dire, sur la case de renaissance de la même pièce de couleur opposée, par exemple un FN de cases blanches, s'il est pris, renaîtra en f1 au lieu de c8.
 
Le commentaire du problème 4 me fait irrésistiblement penser à cette réplique d'un film de 1921 : "Mon nom est Wenceslas Voboroïtchik -- Ce n'est pas ma faute !".
 
Problème 11 : il y a deux solutions, mais commençant au 2e coup blanc (le premier coup complet étant identique). On dira plutôt : "deux variantes".
 
Reposez-vous bien, rendez-vous en septembre, si Dieu le veult.


Le mot de Jean-Marc


Je suis quelque peu perdu... Les rectifications magistrales ne seraient-elles pas poilues elles-aussi ? En effet, notre bon maître évoque "Wenceslas Voboroïtchik", alors qu'il doit s'agir probablement de "Wenceslas Vorobeïtchik" ? Mais d’un autre côté, ce personnage n’est né (néné ???) qu’en 1930 et ne saurait donc apparaître dans un film de 1921, même dans une réplique forcément muette… Voilà qui me rend moi-même muet de perplexité angoissante ; peut-être serait-il possible de me rassurer sur ce point ? Cordialement.


La réponse du Maître


En effet, il s'agit d'un lapsus calami(teux). Un chiffre est mal passé, sans doute suite aux tribulations ci-devant narrées. L'année exacte est 1941, on aura reconnu "Le dernier des six" avec (évidemment) Fresnay et André Luguet. Infiniment heureux de constater que ce compte rendu a des lecteurs. C'est du moins ce que dirait un littéraire. De formation mathématique, je dirai plutôt comme Rémy... que ce compte rendu a au moins un lecteur. Merci J-M.

Ajouter un commentaire

 
×