26 novembre 2013

pour cette nouvelle session, le noyau dur s'étoffe puisque le nombre d'auditeurs se stabilise à 4 membres actifs.

Les premières et deuxièmes positions sont les exercices donnés par le Maître au précédent cours.

1 - les blancs jouent et menacent de gagner !
Valery P. VLASENKO
Jubilé Association Russe des amis du problème-80, Shakhmatnaya Kompozitsiya 2006
Mention d'Honneur
Cours2013112601
1rCF3f/8/8/2p5/8/2p2R2/6F1/8

Blancs : Rf3 Fd8g2 Cç8
Noirs : Rb8 Fh8 Pç5ç3


+ (4+4) C-
Pourquoi menacent ?
Parce que l'étude est incorrecte, tout simplement.
Cependant son incorrection est assez subtile et mérite qu'on s'y attarde.
Le Maître adjoint un rectificatif en fin de ce compte-rendu

La seconde est, a priori, correcte (sauf si vous la démolissez bien sûr)

2 - les blancs jouent et font nulle
David GURGENIDZE
ChessStar 2009
2° Prix
Cours2013112602
3R4/1P5t/r7/8/7p/8/1T6/7t

Blancs : Rd8 Tb2 Pb7
Noirs : Ra6 Th7h1 Ph4

= (3+4)


La 3è position est une fin de partie où les noirs la jouent en finesse

3 - Les noirs jouent et gagnent
Fidel - Ramis 1980
Cours2013112603
7r/3PR3/1p6/1P6/8/8/8/5d2

Blancs : Ré7 Pd7b5
Noirs : Rh8 Df1 Pb6

(3+3)


 

Saviez-vous ce qu'est une rosace (de Cavalier) "négative" ? Moi non plus. Je viens de l'apprendre avec cet amusant (et pas si facile) aidé 3-coups. Une autre "histoire de fous" avec une surprise. Dans l'aidé 5,5#, il n'est pas évident de deviner la case où le RN sera maté. Le dernier aidé a un point commun avec les deux premiers, tout en étant... le plus facile des quatre ! 

  
Tout est préparé dans le 2#. Alors ? Le premier 3# est un festival de batteries, le second un festival de sacrifices. On connaît le thème Plachutta, mais son inventeur préfère... l'hirondelle. L'autre 5# montre plutôt... le lièvre et la tortue. Le 7# est un festival de retours. Enfin, un étonnant inverse qui me semble méconnu. J'ai oublié d'ôter la solution, mais vous pouvez ouvrir le diagramme, cacher avec la main gauche ce qui est à sa droite, baisser doucement, enfin cliquer sur "entraînement", juste au-dessus du nom de l'auteur. 
  
Il y a un cas bien connu où Fou et Cavalier gagnent contre un Fou seul. En voici une nouvelle illustration, avec une précision supplémentaire... mais patatras ! Je découvre nuitamment qu'elle est insoluble. Qu'à cela ne tienne : nous n'avons qu'à la retourner ; nous obtenons une étude de nulle avec deux variantes. 
  
Une phase répétitive chez le "roi David", c'est normal. Mais préparant une jolie pointe au 8e coup. Une variante secondaire transpose dans un tout petit bout d'une extraordinaire composition par un Letton peu connu, dont le patronyme est régulièrement massacré, Hans Seyboth (1864-1938). La phase finale de ce chef-d'oeuvre est notre exercice 205. Dans la même variante, je dois rectifier ce que j'ai cru ce soir :  qu’après 9...Rb1, tant 10 Tf2 que 10 Th8 annulait, alors que ce dernier coup est perdant sur 10...Te3! (nous n'avions considéré que le retour 10...Th1?). 
  
Une finale nulle où les monstres cybernétiques donnent une cote de 7,24, cela existe. Et plus souvent qu'on ne le croit. 
Un coup esthétique manqué dans une partie de deux colosses, quoique le résultat eût été le même. Avec, pour plaire aux problémistes, un essai thématique.       
  
Il n'y a pas que dans la partie Short-Timman 1991, abondamment citée depuis vingt ans, que le Roi blanc monte en pleine mêlée de pièces lourdes. Une lutte de plans classiques en milieu, puis une course de pions surréaliste. Une précision : dans la variante 33...f5 34 g4 Dd7, plutôt que 35 Txc5 Tb7, convaincant est 35 gxf5! Fxf5 36 Txf5! suivi de l'échange et la marée de pions. 
  
Rendez-vous pour le cours féerique dans deux semaines, le mardi 10 décembre. Que Dieu vous garde. 
  
Bonne régalade. 

 

 

   




Je ne me souviens pas avoir jamais montré au cours de St-Lazare une étude incorrecte, excepté les cas où la démolition me semblait aussi intéressante (ou même plus) que la solution, ce qui justifiait la sélection. Que s'est-il passé, je l'ignore : je coupe souvent la "machine" pour tenter de réfléchir par moi-même, mais je la remets in fine. Mystère... 
  
Quand la défense 4...c4! a été signalée, j'ai répondu que cela revenait à une interversion de coups. Mais non, car en prenant la case b3, les Noirs coupent le trajet du CB vers c1 (via a5) et donc menacent ...Rb7. Il faut donc jouer 5 Fc8, ce qui serait en effet une interversion sur 5...c1D?. Mais le RN n'a plus de case de fuite, ce que les Noirs exploitent : 5...c3! 6 Re4 Fc1!! avec chantage au pat. John Beasley, publiant l'étude dans son ancien BESN, n'y a vu que du feu, tout comme moi ! Mon "déniaisement" s'est produit cette nuit, à 2h du matin : le confit de canard met en forme. 
  
Heureusement, ce joli coup permet de retourner l'étude en gardant quelque chose de présentable. L'essai de l'auteur devient une variante, et sa variante principale devient un essai ! Qu'en pensez-vous ? Dommage qu'il faille arrêter au 7e : 9 Fd8!! me plaisait, mais il y a dual au 8e. 
  
Il me semble judicieux de citer, outre évidemment l'équipe lazarienne, ledit confit comme co-auteur. 
  
Bonne régalade à double sens.

Pour la quatrième, une élégante fin de partie

4 - les blancs jouent et gagnent
Gligoric Portisch 1971 les blancs jouent et gagnent
Cours2013112604
5tr1/T6p/1p2p3/2p4p/2d4f/2P2D2/5PP1/3T2R1

Blancs : Rg1 Df3 Ta7d1 Pç3f2g2
Noirs : Rg8 Dç4 Tf8 Fh4 Ph7b6é6ç5h5

(7+9)


La clé permet de raccourcir la partie telle qu'elle s'est réellement déroulée où les blancs avaient joué Ta8

maintenant, les 2 exercices pour le prochain cours

5 - exercice 1 prochain cours : seul coup gagnant
Cours2013112605
8/1R4r1/5f2/F7/P7/8/8/8

Blancs : Rb7 Fa5 Pa4
Noirs : Rg7 Ff6

+ (3+2)


6 - exercice 2 prochain cours les blancs jouent et font nulle
Sergeï DIDUK
Cours2013112606
R1r5/P7/1p6/2p5/1P6/8/1fP3P1/8

Blancs : Ra8 Pa7b4ç2g2
Noirs : Rç8 Fb2 Pb6ç5

= (5+4)


pour la partie du jour, un beau combat entre 2 monstres

7 - la partie du jour
1.d4 Cf6 2.ç4 ç5 3.d5 é6 4.Cç3 é×d5 5.ç×d5 d6 6.Cf3 g6 7.g3 Fg7 8.Fg2 0-0 9.0-0 Ca6
Cours20131126071
9. ... Cbd7 est plus souple
10.h3 Cç7 ?! 11.é4 Cd7 12.Té1
12. ... b5 13 e5
12. ... Cé8 13.Fg5 Ff6 14.Fé3
Cours20131126072
Le Fou revient après avoir un peu désorganisé les noirs
14. ... Tb8 15.a4 a6 16.Ff1 Dé7
16. ... Cc7 17. Ff4
17.Cd2 Cç7 18.f4 b5 19.é5
Cours20131126073
l'avance thématique en réponse à b5
19. ... d×é5 20.Cdé4 Dd8 21.C×f6+ C×f6 22.d6 Cé6 23.f×é5 b4 24.Cd5 C×d5 25.D×d5 Fb7 26.Dd2 Dd7 27.Rh2 b3 28.Taç1 D×a4 29.Fç4 Fç8 30.Tf1 Tb4 31.F×é6
31. Dd3
31. ... F×é6 32.Fh6 Té8 33.Dg5 Té4 34.Tf2 f5 35.Df6 Dd7 36.T×ç5 Tç4 37.T×ç4 F×ç4 38.Td2
Cours20131126074
zeinot des blancs
38. ... Fe6 39. Td1 Da7 40 Td2 Dd7 41. Td1 Da7
Les blancs se rendent compte qu'ils ont dépassé les 40 coups
42. Td4! Dd7 43. g4! a5 44. Rg3 Tb8 45. Rh4 Df7 46. Rg5! fg 47 hg Fd7 48. Tc4!
echo caméléon du 42ème coup !
48. ...  a4 49. Tc7 a3 50. Txd7! Dxd7 51. e6 Da7 52. De5! ab 53. e7 Rf7 54. d7! abandon
Un combat intense

Pour les agapes, un petit Petkov pour Julia

8 - aidé 2 coups avec pièces chinoises neutres
Petko A. PETKOV
Cours2013112608
Blancs : Rb6 Té6 Pç6
Noirs : Ré3 Pd6d4é4d3d2f2
Neutres : Nç8 Pç4 Va8

h‡2 (3+7+3)

b)Pf2-->f3
c)Pf2-->f4
N=Noctambule chinois : noctambule ayant besoin d'un sautoir pour prendre
P=Pao : Tour ayant besoin d'un sautoir pour prendre
V=Vao : Fou ayant besoin d'un sautoir pour prendre

Pour vous aider un peu, dans la position, les noirs sont mat si on retire e4 et f2

Un petit détour par les échecs Sentinelles

9 - aidé 2 coups Sentinelles avec jumeau
Hans Ultenbroek
Cours2013112609
2f5/8/8/3c1p2/4r1p1/5T2/t7/t2T1R2

Blancs : Rf1 Tf3d1
Noirs : Ré4 Ta2a1 Fç8 Cd5 Pf5g4

h‡2 (3+7)
a)Sentinelles : un pièce défèque un pion de sa couleur à chaque coup (sauf les pions)
b)Sentinelles en pion adverse : un pièce défèque un pion adverse à chaque coup (sauf les pions)

Très mignon

Et pour terminer, le Circé martien !

10 - inverse 30 coups Circé martien
Gerard SMITS
Cours2013112610
T7/8/1P6/1t6/1P2CP2/5R2/P5P1/7r

Blancs : Rf3 Ta8 Cé4 Pb6b4f4a2g2
Noirs : Rh1 Tb5

s‡30 (8+2)
Circé martien : les déplacements sont normaux, mais les prises se font en passant virtuellement par la case originelle

Pas trop possible pour les néophytes, voici donc un début de solution et d'explication
1.Cç5 Ta5 pas de prise possible, la case a8 étant occupée
2.Ta7+ le passage virtuel par a1
2. ... Rh2 3.Ta6+ passage virtuel par h1
3. ... Rh1 4.a4 les blancs ont pu jouer un "vrai" coup !
Pour la suite vous vous débrouillez !

Voilà, le compte-rendu rextuel est terminé.
Je vous renvoie à la version électronique du Maître beaucoup plus complète et surtout plus correcte !
Prochain cours le 10 décembre.

Bonne lecture à tous.
Amicalement vôtre

Le greffier 

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

×