7 février 2012

les mêmes que pour la séance précédente avaient bravé le froid.
C'est donc une assemblée de neurones congelés qui s'escrima à trouver son chemin dans la forêt des variantes proposées par le Maître.

Pour débuter, une petite étude foisonnante tirée du concours de solutions de cette année (http://www.sci.fi/~stniekat/pccc/isc12p.htm)

1 – les blancs jouent et gagnent
Oscar CARLSSON
ISC 2012
Cours2012020701
8/F6P/7C/3p4/2t5/7R/1pPC2p1/f6r
Blancs : Rh3 Fa7 Ch6d2 Ph7ç2
Noirs : Rh1 Tç4 Fa1 Pd5b2g2
+ (6+6)

Pour la suite, un petit coup de Kasparyan pour dégeler tout ça.
La position date de 1963, mais elle reste vraiment toujours agréable à chercher.

2 - les blancs jouent et font nulle
Genrikh M. KASPARYAN
Lidová demokracie 1963
2° Prix
  Cours2012020702
6t1/8/6PR/c7/1F1r4/6f1/8/8
Blancs : Rh6 Fb4 Pg6
Noirs : Rd4 Tg8 Fg3 Ca5
= (3+4)

 

Les lecteurs du compte rendu sont bien traités, rien n'est trop beau pour eux : un aidé 3# fut sélectionné pour icelui, quand il n'était qu'un inédit de 2010. Il vient d'être honoré du 2e prix. Nous le redonnons. Trois mentions d'honneur sur quatre ont aussi été présentées dans ce compte rendu. Le premier prix (il n'y en a pas de 3e) fut éliminé car relativement trivial, malgré un thème intéressant. 

  
Nous le complétons avec un curieux démantèlement de forteresse et une amusette plus longue. Ces trois problèmes sont de difficulté inversement proportionnelle à leur nombre de coups. 
  
L'empereur du 2# nous a mitonné une diabolique fausse piste. Le "Novotny" est à l'honneur dans le premier 3#, les mats de blocage dans le second. Les 4# sont très dissemblables : mats du couloir contre mats modèles au centre ; leur seul point commun est de dater du XIXe siècle. 
  
Enfin un triple écho en inverse 6#, entièrement expliqué (je suis trop bon)... 
  
Il y a dix jours se déroula le traditionnel tournoi international de résolution. Nouveauté : la France en était absente, pour la première fois depuis sa création en 2005. Ce qui, en revanche, ne fut pas une nouveauté : l'incompétence du sélectionneur d'études, choisissant une production d'un auteur allemand multirécidiviste, qui devrait être définitivement banni de ce genre de concours. Résultat, aucun des meilleurs solutionnistes du monde ne marqua plus de 2 points sur 5. 
  
Heureusement, l'autre étude était à figure humaine. Nous la donnons après l'avoir exposée au cours. 
  
Puis, un pat de Kasparian bien amené par un tournoiement de Roi, conduisant une pièce défensive à l'endroit souhaité. Avec une défense apparemment oubliée de tous, qui heureusement ne détruit pas l'étude. 
  
Enfin, un premier prix de Gourguénidzé au mémorial Kasparian. Ce ne saurait être entièrement mauvais. Quoique certains juges (comme certains compositeurs, y compris français) soient de parfaits abrutis... Ici, le risque était réduit. D'autant que le grand-maître arménien "à la pendule", multiple champion du monde par équipes, fut dans son jugement parfaitement à la hauteur. 
  
Hommage à deux belligérants qui vont se trouver très bientôt sous le feu des projecteurs. Mais ils n'ont pas commencé de s'étriper ce printemps... Le thème de cette partie psychédélique est la transposition, à un niveau sidéral, d'une sempiternelle question agitant les joueurs de café des plus arriérés cercles de l'hexagone : sacrifier ou non une figure contre deux pions en g5. 
  
Rendez-vous après une pause dans trois semaines le 28 février. Que Dieu vous garde. 
Bonne régalade. 
  
AV


Dans le mémorial Kasparyan, David Gurgenidze s'est employé à créer une composition avec peu de matériel mais riche en variantes profondes.

3 – les blanc jouent et font nulle
David GURGENIDZE
Cours2012020703
8/8/8/3p2t1/R6T/3F4/p7/c3r3
Blancs : Ra4 Th4 Fd3
Noirs : Ré1 Tg5 Ca1 Pd5a2
= (3+5)

Pour la partie du jour, un beau combat des chefs, qui vont se rencontrer bientôt à nouveau pour un match long.

4 – la partie du jour Anand - Guelfand 1996

1 e4 c5 2 Cc3 d6 3 f4
L’attaque Grand Prix popularisée par « the Butcher » pour remporter un maximum de parties avec les blancs dans les opens
3 … g6 4 Cf3 Fg7 5 Fc4 Cc6 6 d3 e6 7 0-0 Cge7
La case f5, qui est thématique dans cette ouverture pour l'attaue blanche, est maintenant protégée 4 fois
8 De1 h6
sur 8 ... 0-0 9 f5 est plaisant avec, sur la prise 10 Dh4 et une attaque pénétrante.
8 ... Cd4 a été joué dans la partie Short - Guelfand
9 Fb3 a6
9 ... Tb8 est intéressant
10 e5!?
Cours20120207041
L'idée qu'Anand voulait tester
les mêmes en 91 : 10 a4 Tb8 11 Dg3 Cd4 12 Cxd4 cd 13 Ce2 b5 14 ab ab 15 Df2 Db6 16 f5 ef 17 ef gf et ici 18 Cf4 aurait été le bon coup
10 ... Cf5
10 ... de 11 fe Cxe5 12 Cxe5 Dd4+ 13 Rh1 Dxe5 14 Ce4 0-0 15 Fxh6
11 Rh1 Cfd4 12 Ce4
12 Cxd4 cd 13 Ce4 de 14 Dg3 0-0 15 f5! ef 16 Fxh6 Ce7! 17 Fg5 fe 18 Dh4 mais il y a 14 ... De7 au lieu de 0-0 avec la suite 15 fe Fxe5 16 Ff4 Fxf4 17 Txf4 f5! 18 Dxg6+ Rd8 19 Cg3 Dg5!
12 ... Cxf3 13 Txf3
13 Cxd6+ Dxd6
13 ... de 14 fe Cxe5 15 Tf1 g5!
15 ... 0-0 16 Fxh6
16 Dg3 0-0 17 Fxg5!?
Cours20120207042
17 ... hg 18 Cxg5
la menace est claire : 19 Dh4
18 ... Cg6! 19 Tae1 De7
19 ... Fxb2 20 Cxf7! Txf7 21 Dxg6+ Tg7 22 Fxe6+ Fxe6 23 Dxe6+ Rh8 24 Te3 Th7 25 Tf7 Th5! 26 Txb7 Fg7 n'est pas vraiment clair
mieux est 19 ... Ff6 20 Txe6 Fxe6 (20 ... Fxg5 21 Txg6+) 21 Cxe6 De7 22 Cc7 Rg7 23 Cd5 De2 24  Te1 Dd2 et les noirs n'ont plus aucun souci
20 Tf5! Ff6
20 ... Fh6 21 h4 c4 22 Fxc4 b5 23 Fb3 Db4 22 Cxf7 Txf7
21 Cxe6 fe ?
21 ... Te8! 22 Tef1 Fh4!
22 Txe6 ! Rg7
22 ... Fxe6 23 Dxg6+ Dg7 24 Fxe6+ Tf7 25 Fxf7+ Rf8 26 Dxf6
 23 Txe7+ Fxe7 24 Txf8 Fxf8 25 h4 abandon

Un vrai beau combat

Pour la troisième mi-temps, ça commence très fort avec du Peter Harris

5 - inverse-aidé 2 coups maximum (!) Anticircé (!!) Super-Circé (!!!) avec jumeau (!!!!)
Peter HARRIS
Cours2012020705
2p5/1P1P4/8/2P5/3f4/2r5/8/R7
Blancs : Ra1 Pb7d7ç5
Noirs : Rç3 Fd4 Pç8
hs‡2 (4+3)
b)Fd4->c6
Maximum : les noirs sont tenus de jouer les coups légaux géométriquement les plus longs
Anticircé  : la pièce prenante renaît sur sa case originelle
Super-Circé : la pièce prise renaît sur n'importe quelle case légale choisie par le preneur

Pour ce second problème, on aborde un genre nouveau à Saint-Lazare

6 - aidé 3,5 coups contra Circé parrain (!) avec équisauteur (!!) neutre (!!!)
Kevin BEGLEY
Cours2012020706
Blancs : Rf3 Pç5
Noirs : Rç4
Neutres : EQnf1
h‡3,5 (2+1+1)
contra Circé Parrain  : un pièce prise reste en l'air et effectue un mouvement anti-équipollent au mouvement de la pièce de son camp qui joue après
Equisauteur neutre : pièce qui effectue un saut en effectuant un mouvement équipollent par rapport à un sautoir quelconque de l'échiquier dans la limite de celui-ci bien entendu - neutre une pièce qui joue pour un camp ou l'autre

Un gros moceau maintenant, mais plus raisonnable dans l'énoncé avec un beau duo d'auteurs

7 - inverse 7 coups avec double Fou-Sauterelle et double Sauterelle
Klaus WENDA
Hans Peter REHM
Cours2012020707
3d4/P1p1Tp2/2P2r1P/WPF2z1D/RCP2T2/4P3/8/8
Blancs : Ra4 Dh5 Té7f4 Fç5 Cb4 Pa7ç6h6b5ç4é3 Wa5
Noirs : Rf6 Dd8 Pç7f7 Zf5
s‡7 (13+5)
l=Double-Fou-Sauterelle : espèce de Sauterelle se déplaçant sur le lignes du Fou et qui doit effectuer deux mouvements
U=Double-Sauterelle : Sauterelle effectuant 2 mouvements

et le petit dernier

8 - aidé 5 coups échecs Fonctionnaires avec jumeau
Stephan DIETRICH
Cours2012020708
8/8/8/4R3/6r1/5d1C/6P1/8
Blancs : Ré5 Ch3 Pg2
Noirs : Rg4 Df3
h‡5 (3+2)
b)re5->e6
Fonctionnaires ; une pièce ne peut jouer et a fortiori prendre que si elle est menacée (ou observée si on veut être précis) par une pièce adverse

J'espère qu'il n'y a pas trop de fautes, avec les moufles, ce n'est pas très pratique.
Bonne lecture à tous.
Le prochain cours se tiendra le 28, il fera peut-être un peu plus chaud.
 
Amicalement vôtre

le greffier 

poilades neigeuses

Juste une remarque sur la première étude : elle est en effet exhumée du tournoi de 2012, mais fut composée en 1975. Et celle de "Gurg" est de 2010.
 
Les destinataires du compte rendu savent-ils tous que "the Butcher" désigne le pourtant fort sympathique Mark Hebden ? Et son allure asiatique, comme tirée d'un film de James Bond, n'est là que pour donner le change.
 
Il est bien entendu que je ne ferai jamais le moindre reproche au maître-greffier sur la francisation, ou non, des noms propres, n'ayant moi-même jamais su à quoi m'en tenir depuis 30 ans. Je m'étais un peu renseigné au moment de ma première édition des "Finales", mais j'en avais conclu que tout le monde s'en fout..., enfin, s'en moquait éperdument. J'avais décidé de ne pas être plus royaliste que le roi. Sauf avis d'un destinataire courroucé, je continuerai à écrire Gelfand ou Guelfand, Gurgenidze ou Gourguénidzé, selon mon humeur. Voire l'absurde Gurgénidzé.
 
Dans la variante 10...dxe5, je suis toujours content de mon 14...g5!, malgré les coups de boutoir de Pierre.
Dans 20...Fh6 je préfère 23...Rg7! (voire déjà 21...Rg7!).
Sur 21...Te8!! catastrophique est 22 Tef1?, il faut tenter 22 Te4! ou peut-être 22 Tff1.
 
En résumé, aucune faute dans le compte rendu, seulement quelques remarques en forme de promenade.
Bonne régalade.
AV

 


la statue du 24 janvier sous un autre angle


Vous aviez certainement deviné... Après tout, puisque sommes vilains, serons bien hardis.
Dinan4

duos habet et bene pendentes


Trois ans plus tôt, votre maître-bidon saluait, à Riga, Roland de Roncevaux. Un précurseur de Du Guesclin. Sacrément "pourvu" aussi !

Jurmala riga 006

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

×