28 février 2012

le noyau dur, comme d'hab, était là, mais un peu décharné.
Néanmoins, le Maître a sorti le grand jeu avec un finale de pions didoucale.

1 - Les blancs jouent et gagnent
Sergiy DIDUKH
  Cours2012022801
5r2/2p2p2/8/3PR3/8/1P6/3P4/8
Blancs : Ré5 Pd5b3d2
Noirs : Rf8 Pç7f7
+ (4+3)

Pleine de finesse, de piège et pour conclure un schéma d'opposition bien amené.
Pour vérifier les anticipations, le Maître a retrouvé une position assez ancienne :
B.: Ra6, pb3 et d2 N.: Rf4, pc5 les noirs jouent et font nulle.

On poursuit avec une étude au cordeau.

 

Une sélection plus calme ? Un seul aidé pour Daniel, très abreuvé ces derniers mois. Deux mats en deux dont une quasi miniature. Un étrange Babson avec une interversion dans les promotions. Enfin deux inverses, l'un facile d'un auteur difficile, l'autre (kilométrique mais attrayant) entièrement expliqué. 

  
Une finale de pions, avec forcément quelques "ZZ" imprévus, cela ne se refuse pas. Le schéma final avait déjà été travaillé, et d'autres curiosités découvertes, il y a 50 ans. L'opposition, c'est bien, l'anti-opposition, c'est mieux. 
  
Le meilleur coup de Roi ? Celui qui s'approche de l'angle. En finale c'est rare ; nous en avions pourtant déjà vu un exemple. L'idée est d'annuler avec deux pions contre Dame et Cavalier. Vous me direz que l'un est en 7e rangée, donc rien d'étonnant. Si ce n'est que son Roi ne le soutient pas, puisqu'il est à l'autre bout ! Où l'on constate que la triple action (horizontale, verticale et diagonale) d'une Dame est parfois insuffisante...               
            
Peut-on gagner un championnat du monde uniquement en finales ? Cela s'est au moins produit, ou à peu de chose près, dans Petrossian-Botvinnik 1963 et Kramnik-Kasparov 2000. Mais aussi un match de candidats, comme celui-ci de 1987... Certains joueurs ont des coups favoris. Je croyais être un obsédé du coup noir ...g5!, mais je découvre que je ne suis pas le seul, du moins à attirer ce coup dans les analyses. Et même du point de vue blanc. 
  
Rendez-vous dans deux semaines le 13 mars. Que Dieu vous garde. 
Bonne régalade. 
  
AV 


2 - les blancs jouent et font nulle
Alexeï SOCHNEV
Cours2012022802
7C/8/8/3P1P2/P5r1/1R5p/5c2/8
Blancs : Rb3 Ch8 Pd5f5a4
Noirs : Rg4 Cf2 Ph3
= (5+3)

Du grand art. Toutes les pièces servent et chaque pièce est à la bonne place.
Un miracle ou un bijou, comme vous voudrez !

La partie du jour est une réhabilitation de Sokolov avec quelques variantes en contradiction avec les analyses karpoviennes

3 -La partie du jour : Karpov - Sokolov 10è du match
1 d4 Cf6 2 c4 e6 3 Cf3 b6 4 g3 Fa6 5 b3 Fb4+ 6 Fd2 Fe7 7 Cc3  
Cours20120228031
Cette position s’est reproduite 5 fois dans le match avec  à chaque fois les Blancs dans les mains de Karpov. Résultat : 3 gains 2 nulles
 7 … 0-0
7 … d5 avait été joué dans les autres parties
8 e4 d5 9 cd Fxf1 10 Rxf1 ed 11 e5 Ce4
11 … Ce8
12 De2
Cours20120228032
Met le doigt sur la faiblesse des noirs en les obligeant à prendre une décision rapide
12 … f5 n’est malheureusement pas vraiment correct.
12 … Cxd2 est à creuser car il n’a jamais été joué avec 13 … Fb4 à venir
12 … Cxc3 13 Fxc3 Dd7 14 Rg2 Cc6
14 … c5 est possible et dans le sens de la position noire
15 The1 Cd8 16 Cg1 !
Cours20120228033
La bonne case pour le Cavalier pour pouvoir jouer f4. En d2, il gênerait
16 … c5 17 f4 cd 18 Fxd4 Df5 19 Tad1 Fb4 20 Tf1 Ce6 21 Dd3 Dxd3 22 Txd3 Tac8 23 cf3 Tc2 24 Tf2 Tfc8 25 f5
Cours20120228034
Prend de l’espace petit à petit
25 … Cxd4 26 Cxd4 Txf2+ 27 Rxf2 Tc1 28 g4 Rf8 29 Rf3 Tf1 30 Rg3 Tc1 31 Rf4 h6 32 h4 Re8 33 Cf3 Tc2 34 a4 Tb2 35 Cd4 Fe7
35 ... Td2
36 h5
Cours20120228035
36 g5 hg+ 37 hg Tf2+ 38 Cf3 Tb2 39 f6 Ff8 40 Cd2 g6 41 Txd5 Fb4 42 Cc4 Txb3 43 e6 fe 44 Tb5 !
36 ... a6 37 Rf3 Fc5 38 Ce2 d4 ?!
38 ... Tb1! 39 Cf4 Tf1+ 40 Rg3 Tg1+ =
39 Cf4 Rd7 40 e6+ Re8 41 Re4 a5 42 Tf3  
Cours20120228036
Le coup sous enveloppe pour permettre à l'armée karpovienne de secondants de nettoyer le position.
42 ... Tb1 43 Cd5 Tg1?!
43 ... Rf8 ! 44 e7+ Fxe7 45 Rxd4 Tg1 46 Rc4 Txg4+ 47 Rb5 Fd8 48 Tc3 Th4 49 Rc6 Txh5 50 Rd7 Txf5 51 Cxb6 g5!
44 Rd3 Txg4 45 f6 !
Cours20120228037
menace Cc7+
45 ... Fd6 46 Cxb6 Tg5 47 fg Txg7 48 Cc4 Fb4 49 ef+ Txf7 50 Txf7 Rxf7 51 Ce5+
en finesse
51 ... Rf6 52 Cc6 Fe1 53 Cxd4
Cours20120228038
Interdit la case g5 au Roi noir
53 ... Fb4 54 Cc6 Fe1 55 Re2 Fe3 56 Rd3 Fe1 57 Rc4 Rg5 58 Cxa5 ! Fxa5 59 b4 Fd8 60 a5 Rxh5 61 Rb5 Fg5 62 a6 Fe3 63 Rc6 abandon


Un petit Feather pour l'entrée de la partie restau

4 - aidé 3 coups avec EQuisauteur et jumeau
Chris FEATHER
Cours2012022804
8/8/8/4T3/4r2R/3fFp2/8/4Y3
Blancs : Rh4 Té5 Fé3 Yé1
Noirs : Ré4 Fd3 Pf3
h‡3 (4+3)
b) tourner de 90°
wx=Equisauteur bondisseur qui utilise comme centre de symétrie une autre pièce (EQd5, EQf5 et EQc8 sont possibles)

Et du Grand Guy pour finir

 5 -  aidé 2 coups Isardam 2 solutions avec jeu apparent
Guy SOBRECASES
Cours2012022805
8/8/3R2d1/8/6r1/8/8/3D4
Blancs : Rd6 Dd1
Noirs : Rg4 Dg6
h‡2 (2+2)
Isardam : il est illégal de mettre en contrôle réciproque deux pièces adverses de même nature (ce qu'on voit très clairement sur la position !)
jeu apparent : on enlève un demi coup à l'énoncé qui devient "aidé 1,5 coups Isardam" (un seule solution)

Un bonne lecture à tous et rendez-vous le 13 mars
Vous trouverez, bien entendu, la version électronique du Mestre ci-dessous.

Amicalement vôtre

le greffier 

greffier hirsute

Dans la "position ancienne", il va de soi que c'est le Roi blanc en f4 et le Roi noir en a6. Et l'énoncé : "les Blancs gagnent".
 
Partie du jour :
Le diagramme qui semble illustrer le 42e coup blanc concerne en réalité le 43e coup noir.
 
Feather :
Marche de l'équisauteur : le maître-greffier voulait dire f1 au lieu de c8.
Tourner de 90°, oui, mais en empoignant l'échiquier et en tournant vers la droite. Le PNe6 devient ainsi un PNf4. Evidemment, vous devrez rectifier la couleur de cases si vous avez imprimé la page et découpé le diagramme.
 
Amusez-vous bien.

Ajouter un commentaire

 
×