11 janvier 2011

pour cette seconde session de l'année, un élément de plus parmi les auditeurs, car l'ami Guy nous fit l'honneur de sa présence, ainsi que Gregory de retour de convalescence. 

Point de Président ce qui fait que le cours a failli se dérouler dans le hall d'entrée sur la table base (et sans table base).

Pour commencer les agapes, une étude très fine où malgré l'espace alloué à la Dame noire, on va pouvoir constater qu'elle manque d'air.

1 - les blancs jouent et gagnent
Cours2011011101

8/8/6p1/8/3D2d1/R6r/4C3/8
Blancs : Ra3 Dd4 Cé2
Noirs : Rh3 Dg4 Pg6
+                              (3+3)
 
La solution ne dure que 5 coups, alors ne vous laissez pas intimider.

Pour la suivante, il faut un jeu de jambes exceptionnel, car le Cavalier possède 4 pattes et peur aller très vite galoper en défense.

2 - Les blancs jouent et gagnent
  Cours2011011102

1r6/1P4p1/6P1/R7/7P/8/8/2c5
Blancs : Ra5 Pb7g6h4
Noirs : Rb8 Cç1 Pg7
+                              (4+3)
 
Bien entendu, le premier coup blanc est simple, mais c'est la suite qui l'est moins
 
Pour terminer, une position étonnante qui est un croisement incestueux entre le milieu de partie et la fin de partie et où les noirs jouent au mieux.

3 - les noirs jouent et sauvent  
 Cours2011011103

8/3P1p2/1C3rpf/1F2c2p/1p1t3P/1P4P1/2T1R3/8
Blancs : Ré2 Tç2 Fb5 Cb6 Pd7h4b3g3
Noirs : Rf6 Td4 Fh6 Cé5 Pf7g6h5b4
=                              (8+8)
trait noir

Il est vital de se donner les moyens de placer un perpète, mais ce sera dur.


La partie du jour est un vrai combat de gladiateurs que la nature, comme chacun sait, a généreusement pourvu.

4 - la partie du jour
 
1. Cf3 Cf6 2. c4 e6 3. g3 d5 4. d4 dc 5. Fg2 c5
5. … a6 ou Fd7
6. Da4+
6. 0-0 Cc6 7. Ce5 Fd7 8. Ca3 et c’est une autre partie qui commence
6. … Cc6
6. … Fd7 7. Dxc4 Fc6 8. dc Cbd7 9. Fe3 Fd5
7. 0-0
7. dxc5 Fxc5 8. 0-0
7. … Fd7 8. dc
8. Dxc4 b5 suivi de Tc8
8. … Ce5
8. … Ca5 9. Dc2 Fxc5 10. Ce5
9. Dc2 Cxf3+ 10. Fxf3 Dc8
10. … Fxc5
11. Fe3 Fxc5 12. Fxb7 Dxb7 13. Fxc5 Tc8
13. … h5 14. Cd2 Tc8 15. Cxc4 Dd5 16. b4 ou Dd5 14. b4 cb e.p.  15. ab
14. Fa3 h5 15. h4 De4 16. Dd2 Fc6 17. f3 De5 18. Rf2 Td8 19. Db4 Td7 20. Td1
20. Dxc4 Fb5 21. Dc2 g5! 22. hg (22. Th1 gh 23. Txh4 Tg8 24. Th3 h4) h4 ou 20. Cd2 mais le mieux est 20. Dc5 ! Dxc5 21. Fxc5 Tc7 22. Fd6  Tb7 23. Ca3 Txb2 24. Cxc4 et c’est cauchemardesque
20. … a5 ! 21. De1
21. Dxc4 Txd1 22. Dxc6+ Rd8! 23. Da8+ Rd7!
21. … Th6 22. Txd7 Cg4+ ! 23. Rf1 Fxd7 24. e4 Df6 25. Re2 ?
La seule vraie faute 25. Rg2! Ce5 26. Df2 Tg6 et la tension reste entière
25. … Dd4 ! 26. fxg4 Tf6 27. Cd2 Dd3+ 28. Rd1 Fa4+ abandon
 
Voici ci-dessous la position finale
Cours2011011104
  (11+10)
 
 Joli, non ?
 
 Pour la partie restauration on commence doucement avec une petite composition en ortho/ diago déjà vu quelques dizaines de fois.

5 - aidé de série parade 6 coups
  Cours2011011105

f3c3/7p/3p1T2/3p1Rpd/p5F1/Pr2p3/1pp4c/8
Blancs : Rf5 Tf6 Fg4 Pa3
Noirs : Rb3 Dh5 Fa8 Cé8h2 Ph7d6d5g5a4é3b2ç2
shp‡6                        (4+13)
 aidé de série parade : les noirs jouent des coups de série et quand ils mettent le Roi blanc en échec, le blancs peuvent parer l'échec en jouant 1 coup.

Un bel aidé suit.
6 - aidé 2 coups avec pièces chinoises 4 solutions
Cours2011011106
3w4/pf1C1p1t/5f2/2t1P3/2F5/6p1/R2p1du1/5UW1
 Blancs : Ra2 Fç4 Cd7 Pé5 Uf1 Wg1
Noirs : Df2 Th7ç5 Fb7f6 Pa7f7g3d2 Ug2 Wd8
h‡2   4 solutions        (6+11)
lL=Vao : se déplace comme un Fou et a besoin d'un sautoir pour prendre
yY=Pao : se déplace comme une Tour mais un sautoir est nécessaire pour une prise

Et pour terminer du Caméléon Poursuite (accrochez-vous)
7 - aidé 3  coups Caméléon Poursuite

5r2/8/3C1p2/3T4/8/8/3R4/7c
Blancs : Rd2 Td5 Cd6
Noirs : Rf8 Ch1 Pf6
h‡3                           (3+3)
Caméléon : la pièce change de nature selon le shéma D -> T -> F -> C -> D ->
Poursuite : Poursuite (Echecs -) : les Noirs (ou le camp jouant en second) doivent jouer sur la case précédemment occupée par la pièce blanche qui vient de jouer. Si les Noirs peuvent jouer plusieurs pièces sur cette case, ils sont alors libres de choisir laquelle y jouera. Si aucune pièce noire ne peut se rendre en un coup sur cette case, les Noirs jouent alors ce qu’ils désirent.

Voilà pour ce compte-rendu.
Vous trouverez la version électronique du Maître ci-dessous (merci à lui).
Rendez-vous dans 2 semaines.

Amicalement vôtre.
Le greffier 

Outre les aidés de mise en bouche, un très étrange (et nullement trivial) 3-coups d'un célèbre compositeur... d'études. Puis un vénérable multicoups stratégique français et un plus long allemand.

Nous étions mis en appétit par Beliavsky-Polou, voici un autre Dame-Cavalier contre Dame : beaucoup plus simple et beaucoup plus court. L'auteur de cette étude a scalpé Rubinstein cinq ans plus tard, mais la Dame était cette fois accompagnée d'une Tour. On peut aussi évoquer la manière dont notre GMI ex-champion de France Eric Prié, sans même l'usage d'un Cavalier, gagne une finale de Dames avec trois pions de moins.

Une "étude-photo" d'un sympathique grand-maître (ex-candidat) pour détendre l'atmosphère. Ce qui se passe dans le coin nord-est "n'arrive qu'aux autres", comme chantait Polnareff...

Il est rare qu'en finale (ou même en "préfinale") un Roi fuie le centre comme la peste, pour se réfugier... dans un coin de l'échiquier. Nous connaissions bien une partie Kortchnoi-Matanović où le Roi blanc allait de e4 jusqu'à h1, ce qui dans une finale de Fous et Cavaliers ne tombe pas sous le sens. Mais le choix de l'itinéraire n'était pas absolument forcé. Ici, il est un peu plus court, mais rigoureux.

Une lutte sauvage où les deux joueurs ont absolument besoin du point entier. Alors, il n'est nul besoin de "faire le jeu", il se fait tout seul. Au 20e coup, les Blancs ratent un meilleur coup. Mais il n'est pas facile de proposer l'échange de Dames, alors même que la blanche immobilise deux figures noires pour des menaces de mat en un coup. Notons que dans la variante de Daniel 20 Dc5 Fd5 21 Cd2 (21 Cc3!) Tc7 22 Cxc4 le conférencier a "oublié" 22...Dxe2+!! 23 Rxe2 Fxc4+.

Rendez-vous si Dieu le veult dans deux semaines, le 25 janvier. Auparavant, rien ne vous interdit de venir souffrir avec nous (ou simplement nous encourager) le dimanche 23 au tournoi de résolution.

Bonne régalade.

AV

 


le rectificatif du Mestre

Quasi sans faute.

Je m'apprêtais à parler de 100% quand j'ai tiqué sur le dernier problème : la définition du caméléon, confirmée par Guy, est correcte chez les problémistes mais précisément ce problème est improprement appelé ainsi (encore un coup des Anglais...). Plus correct serait "poursuite andernach" puisqu'à chaque poursuite se produit un changement de couleur, comme au sens étymologique du mot. Ou alors il faut débaptiser le "caméléon". Et je crois me souvenir que ce problème a deux solutions.

Bonne lecture.

AV

Ajouter un commentaire

 
×