2 février 2010

la première session du mois de février en préparation du printemps qui approchera à grand pas pour la seconde session (le 16 février pour ceux qui ont perdu leur agenda) a été suivié par un auditoire attentif et réceptif aux différentes positions exposées par le Maître (sans aucune connotation, comme d'hab)

Pour la mise en bouche (dixit un ancien Président des Etats-Unis) une étude très surprenante où il ne faut pas se précipiter, voire même faire la sieste.
Et pourtant, on a l'impression que le lièvre sera dur à rattraper après les coups introductifs.

1 - les blancs jouent et gagnent

Cours2010020201
8/T1pp4/5P2/3p4/f6t/3C4/1R2r3/8
Blancs : Rb2 Ta7 Cd3 Pf6
Noirs : Ré2 Th4 Fa4 Pç7d7d5
+ (4+6)
Comme l'a signalé le Maître, le gain est une conjonction de coordinations
 

 

Repos pour Daniel : pas d'aidé, pour lui laisser le temps de rattraper son retard. Trois 3# directs : un spectaculaire pour bien démarrer ; un bohémien avec trois sacrifices et davantage de mats modèles ; un australo-anglais donnant plutôt dans la subtilité (plusieurs fausses pistes).

Nous poursuivons notre incursion dans les multicoups stratégiques : un très facile 7# autrichien d'abord ; méfiez-vous pourtant de cet auteur, souvenez-vous de son 5# de Rio, qui fit trébucher des vedettes. Un ingénieux 6# du "Vuk" (= loup). Je vous laisse réfléchir, mais n'hésitez pas à me demander la solution ou... un tuyau. Un 4# français et un trio austro-germano-suisse pour terminer. Je découvris celui de Vetter quand j'avais quatorze ans. L'impression qu'il me fit est toujours vivace. Commentaire du 4# de Johner : "les plus faibles font un travail de Romain" (J. Lochet).

Savoir perdre du temps n'est pas seulement une spécialité de notre ami Guy. Mais dans cette trouvaille d'Akobija et Becker, l'instant du "tempo" est difficilement prévisible, je dirai même, inimaginable par un humain normal. Puis une petite finale de pions comportant au moins quatre zugzwangs réciproques. Enfin un D+F/D étrange d'un "Mann".

La partie du jour montre une instructive réfutation d'une manière de jouer qui nous est familière, mais ne passe pas à très haut niveau.

Un léger répit : nous ne nous revoyons, si Dieu le veut, que le 16 février.

Bonne régalade

AV


Un truc un peu plus simple pour la seconde étude, mais méfions-nous.

2 - les noirs jouent et font nulle

Cours2010020202
8/6p1/8/6r1/4R3/6pP/6P1/8
Blancs : Ré4 Ph3g2
Noirs : Rg5 Pg7g3
= (3+3)
Beau jeu de jambes (pour faire allusion à l'affiche du top 12)

La dernière étude est un  régal de mécanique.

3 - Les blancs jouent et gagnent

Cours2010020203
5c1c/1p1p3d/3P4/1p6/1p1F2D1/1P1p4/7r/R7
Blancs : Ra1 Dg4 Fd4 Pd6b3
Noirs : Rh2 Dh7 Cf8h8 Pb7d7b5b4d3
+ (5+9)
Très belles manoeuvres, et on ne le dirait pas, mais il y aura un zug.

La partie du jour est un beau combat, qui finit en boucherie
4 - la partie du jour
1.é4 d6 2.d4 Cf6 3.Cç3 ç6 4.f3 é5 5.Fé3 (5 Cge2 dans le même esprit est aussi jouable) Fé7 (5 ... Db6 6 b3 a déjà été joué et ça tient la route pour les noirs) 6.Dd2 0-0 (donne l'adresse du Roi noir un peu trop vite, on peut utiliser des moyens plus souples du style Cbd7) 7.0-0-0 b5 8.g4 é×d4 (8 ... Cbd7)  9.D×d4 Fé6 10.g5 Cé8 (10 ... c5 11 Dd3 c4 12 De2 Ce8 13 Cxb5 Fxg5 14 f4 avec un bon espace blanc) 11.f4 Da5 12.a3 f5 (12 ... c5 13 Dd2 b4 14 Cb1 !)  13.é×f5 F×f5 14.Cgé2 Cç7 15.Cg3 Fg4 16.Fd3?! (16 De4!) d5! (avec la menace c5 suivi de Cc6 mat de la Dame blanche! il faut rester vigilant) 17.f5! F×d1 18.C×d1?! (18 f6! gxf6 19 Cf5 Fd8 19 Tg1)  Fd6? (18 ... c5 ! 19 Dg4 c4 20 Fe2 Rh8 allô les blancs, vous avez quelque chose à proposer ?)  19.Dh4 Cé8 20.Fd4 Dç7 21.f6 g×f6 22.g×f6 Tf7 23.Tg1 Rh8 24.F×h7 T×h7 25.f7+ Cg7 26.F×g7+ R×g7 27.Cf5+ abandon

Un seul problème pour la partie restauration, l'ami Guy étant présent

5 - aidé de série 12 coups Circé parrain avec Sauterelle


Cliquez dans la partie droite de l'échiquier pour avancer, gauche pour reculer ...
ou directement sur le coup

Vito RALLO
The Problemist, 2009

white Kd3 Se3 black Sa2 Ka1 Gb1
ser-h#12 Circé Parrain(2+3)
b1: Sauterelle

aidé de série 12 coups : les noirs jouent 12 coup de suite et les blancs administrent le mat en 1 coup
Circé parrain : une pièce prise renaît en faisant un mouvement équipollent à la pièce qui joue ensuite
Sauterelle : pièce jouant sur les lignes de la Dame et ayant besoin d'un sautoir pour se déplacer derrière lequel elle aterrit.
Il me reste à vous souhaiter une bonne lecture et vous donner rendez-vous au 16 février pour la dernière session hivernale.

Amicalement vôtre

 Le greffier 


Les précisions du Mestre

Après 18 ... c5 ! 19 Dg4 c4 20 Fe2 dans la partie du jour, les Noirs peuvent tenter 20...Fxa3, mais, comme sur les autres répliques, survient 21 f6!

A dans 2 semaines

AV

Ajouter un commentaire