29 janvier 2008

une très belle assemblée pour cette troisième session de l'année 2008, avec notamment le retour de Jean-Luc et de Pierre mais sans notre Grand-Maître solutionniste et compositeur intersidéral.
Petit rappel, la prochaine session aura lieu mardi prochain 1.
Merci au Maître pour sa version cybernétique du compte-rendu.

Pour se faire la main (comme disait feu un chroniqueur (un des diagrammes était baptisé position branlante si ma mémoire est bonne) dans une revue européennement célèbre)) une étude très particulière dans le parcours de la solution, un peu comme s'il y avait un chemin tortueux bordé de sables mouvants.

1 - les blancs jouent et gagnent

 Cours2008012701

B.: Ra1, Tc1, Fh4
N.: Ra3, Tg8, Fh3, pa4

Un jeu de jambe exceptionnel sera nécessaire pour éviter les assiduités de la Tour noire

La suite est d'une grande élégance et restera dans les mémoires des joueurs d'échecs pour longtemps

2 - les blancs jouent et gagnent

 Cours2008012702

B.: Rg5, Fd7 et e7, Cd4
N.: Rh8, Fb8, Ca8, pa6, b6, d6, e6 et f7

Du très beau sur le plan esthétique mais assez simple et agréable à chercher

Une guerre de tranchée pour la 3ème étude

3 - les blancs jouent et gagnent

 Cours2008012703

B.: Rh5, pa2, b6, c3, c7, d7, e2, e3 et e5
N.: Rb2, Tg2 et g8, pf4 et f5

Les grosses menaces noires simplifient les premiers coups, mais encore ?

Bobby Fischer fut toute sa vie un défenseur de la vérité dans tous les domaines, sans la moindre compromission. En cela il fut un cas unique parmi ceux qui peuvent prétendre au titre de "meilleur joueur de l'histoire". Un titre que, du reste, aucun
humain ne peut avoir l'outrecuidance de décerner. A propos d'humains, si beaucoup l'ont idolâtré (quitte à le trahir par la suite), très peu d'entre eux ont su veiller sur lui : là où il se trouve, il saura sans doute mieux veiller sur nous.


Quand on parle de sa célèbre partie "contre Byrne", on évoque généralement celle de 1956 contre Donald. Mais elle n'est rien à côté de son "immortelle" contre l'autre Byrne (Robert) en 1963. Elle fut déjà présentée à St-Lazare, il y a bien longtemps.
Nous y revenons, en hommage à Bobby, spécialement sur le point critique du 14e coup.


Notre tristesse ne doit aucunement nous empêcher de travailler. La matière est plus abondante que jamais (un hommage subsidiaire). Au menu, d'abord deux aidés classiques et faciles. Dans chacun, il y a un jeu apparent, c'est-à-dire, comme on
dirait maintenant, qu'il y a aussi une solution en 1,5 coup (soit un coup blanc, un coup noir, puis mat). Et deux autres plus modernes, dont un de notre Guy national.


Deux 3# directs (un seul assez difficile). Puis deux autres venus du froid, moins évidents qu'ils paraissent. Quatre inverses contenant quelques pointes inattendues, mais rien de vraiment difficile (sauf peut-être le problème polonais). Si vous avez
peur de souffrir, commencez par le Kubbel.


Enfin, les 12 problèmes et études du tournoi international de solutions du 27 janvier. Les deux mats aidés sont à publier et donc doivent rester confidentiels. Mon préféré est le 3-coups de Feigl, beaux mats et pointes surprenantes. J'ai supprimé
comme d'habitude les solutions (que je fournirai sur demande à toute personne ayant cherché pendant un nombre acceptable de minutes), sauf celle des deux études, du 2e 3-coups (rectifiant l'erreur de la solution officielle) et du Gamnitzer. Ayez le courage de cliquer sur "entraînement" !


Etudes : un exercice ultrasimple, un curieux ballet D/2T bien orchestré et un passionnant duel F/T, que même l'auteur, semble-t-il, a sous-estimé.


Un milieu de partie était prévu (mais le manque de temps...) provenant d'un autre amoureux de la vérité, qui la vénère même quand elle fait mal... Ce sera pour la semaine prochaine.


A propos d'amour, celui que portait Fischer aux Echecs était, paraît-il, inégalé. Et Radjabov, très modestement, espère que le sien sera comparable à celui de Bobby. En tout cas, il le montre en ne négligeant pas les finales, comme le prouve son
excellente défense contre Van Wely. Un lecteur d'un certain livre n'aurait pas fait mieux. Ni moins bien.


Bonne lecture et à mardi prochain, qui sera le dernier effort avant une pause.


AV

 


Monaco 002

 

 

La partie du jour, comme mentionné par le Maître, est une sorte d'hommage rendu à une idole disparue virtuellement depuis 35,5 ans (une idée d'énoncé de problème) et physiquement depuis peu.

4 - la partie du jour

1. d4 Cf6 2. c4 g6 3. g3 c6 4. Fg2 d5 5. cd cd 6. Cc3 Fg7 7. e3 (sans doute pour éviter la symétrie mais 7. Cf3 Cc6 8. Ce5 est plus difficile à jouer pour les noirs) 0-0 8. Cge2 Cc6 9. 0-0 b6 10. b3 Fa6 11. Fa3 Te8 (les nuages se pointent à l'horizon) Dd2 e5 !! (Les nuages sus-mentionnés font plus que se pointer) 13. de Cxe5 14. Tfd1 (c'est là que les ennuis commencent pour l'analyste 14. Tad1 Dc8 !! 15. Cxd5 CxC 16. Fxd5 Td8 17. f4 Txd5 18. Dxd5 Fb7 19. Dd2 Dh3 (19. ... Dc6 20. Cd4 ( 20. Dd5 DxD 21. TxD FxT 22. fe Fxe5) Dh1+ 21. Rf2 Dxh2+ 22. Re1 Dxg3+ 23. Df2 (23. Tf2 Fa6) Dxf2+) Cd3 15. Dc2 Cxf2 ! 16. Rxf2 Cg4+ 17. Rg1 Cxe3 18. Dd2 Cxg2 ! (suppression de la meilleure pièce blanche) 19. Rxg2 d4 20. Cxd4 Fb7+ 21 Rf1 Dd7 abandon (élégant)
Lumineux

Travnik 001

Pour la partie restauration, la tablèe étant très fournie, un des côtés se pencha sur 2 positions présentées par le Maître et l'autre en grande partie sur le concours thématique Anti-Patrouille de Noël

Les résultats en images du concours de Noël ayant été largement diffusés par Maître Guy, il reste les 2 positions présentées par le Maître.

5 - inverse aidé 7 coups Circé martien
inverse aidé : les blancs jouent et les noirs collaborent jusqu'à se retrouver dans une position où ils sont obligés de mater les blancs
Circé martien : pour prendre, une pièce passe virtuellement par sa position originelle

 Cours2008012705

B.: Re8, Cf1, pd2
N.: Re1, Fc8, Ca8, ph7

Une petite indication, les 2 Rois sont littérallement scotchés sur leur case, s'ils bougent, ne serait-ce qu'une oreille,
l'autre est en droit de la prendre.

Nous faisons pour terminer un voyage dans les Grandes Plaines avec les Bisons et les Okapis

6 - aidé 2 coups avec jumeau, Okapi et Bison
aidé : les noirs jouent et aident les blancs à les mater
Okapi : croisement zèbre ° Cavalier
Bison = zèbre + chameau
le Cavalier est un bondisseur (1,2); la chameau (1,3) et le zèbre (2,3)

 Cours2008012706

B.: Rh6, Oa5 et h7
N.: Rf3

a) la position de l'énoncé
b) Ba5 et h7

le Bison, en toute logique devrait être réservé aux problèmes indiens
Pour les carnivores, il me reste à leur souhaiter une bonne digestion .

Bonne lecture à tous.

A demain pour les rectifications

Amicalement vôtre

Commentaires (1)

Alain
  • 1. Alain | 23/10/2016
Devinerez-vous
-- qui est l'homme à lunettes, debout tout à gauche sur la première photo ?
-- dans quelle ville du monde fut prise la deuxième photo ?

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

×