18 novembre 2008

pour cette session pré-féerique, nous avons déploré l'absence de Daniel encore sur le flanc, mais en compensation (s'il est possible de compenser), été honorés de la présence du Grand-Maître ainsi que de celle de Pierre et Guy.
Maître Jacques, qui s'était adjoint au noyau dur, était dans une forme éblouissante, et n'a pas manquer d'indiquer les premiers coups des 3 études "hors-d'oeuvre" jusqu'à son départ à la fin de la dernière étude. On peut raisonnablement penser
que quelques variantes de la partie ne kui auraient pas écchappé.

le prochain rendez-vous sera consacré à la féerie et se tiendra le 16/12 :
http://pagesperso-orange.fr/ascbpsl.echecs/htlm/ECHECS%20p07.html
Le Maître fournit la version électronique que vous trouverez comme d'hab en fin du compte-rendu textuel
Pour commencer, un truc léger, mais avec quelques difficultés tout de même

1 - les blancs jouent et gagnent (il faut trouver le premier coup)

 Cours2008111801

B.: Rh6, pf2, f6, g5 et g7
N.: Rg8, Tf7

Ca gigote, il faut vraiment faire gaffe.
Pour vous aider, on peut jouer Txg7 après g6.

Pour suivre, un très joli morceau d'Afek

2 - les blancs jouent et gagnent

 Cours2008111802

B.: Rb5, Te5, pb4 et f2
N.: Rc1, Cg3, pa3 et b3

 

Le mot du Maître


Quatre aidés pour fêter le retour présumé de Daniel, dont un de notre Guy, désormais à l'aise au firmament des compositeurs.
Trois problèmes directs : le 5# est facile, à condition d'avoir la position correcte (il y avait deux ! erreurs de diagramme dans la revue où je l'ai trouvé) Le 8# est trouvable en 30 secondes par un humain. Par Fritz aussi, curieusement, tandis que
"Rybka", dont on nous rebat les oreilles, vasouille lamentablement ; je sais, il est pragrammé pour être progmatique euh, je voulais dire programmé pour être pragmatique, il juge mal, il ne joue pas les meilleurs coups, mais il gagne, donc il est content, et bla et bla et bla... Il n'empêche.


Enfin deux chefs-d'oeuvre de notre grand-maître de Saint-Lazare, une PJ sur l'art de perdre du temps et un rétro traditionnel où l'on doit démontrer l'illégalité du roque.


J'ai trouvé moi-même la réponse à la question que je posais au dernier compte rendu : le "thème romain" est ainsi appelé, nous dit C. Seneca, car le problème d'origine de Kohtz et Kockelkorn était dédié au maître Guglielmetti, de Rome. CQFD.


Un exercice tout simple avec seulement un coup à trouver : le premier. Puis un détour par l'actualité, où une fois de plus un joueur de niveau mondial se ridiculise par ignorance des finales élémentaires. Pour répondre à la question de Pierre, pour
gagner la position de Lolli sur mauvaise défense noire, on doit viser Rb6 Tf6 Fd7 / Rb8 Th8 où Tf5 gagne.


Un curieux écho à l'étude de Marwitz vue précédemment. Enfin une étude de nulle par domination que l'on crut fausse pendant longtemps, mais en réalité parfaitement correcte.


La partie du jour est en relation avec... un thème de partie justificative dont il est question actuellement. Justement, pour ceux qui suivent l'actualité, le gagnant de cette partie pourrait bien se retrouver propulsé (presque contre son gré) dans la
lutte pour le championnat du monde.


Bonne régalade et rendez-vous pour la féerie le 16 décembre (le prochain cours "normal" étant fixé au 6 janvier).


AV


Il y a des finesses insoupçonnables.

Une petite nulle pour suivre

3 - les blancs jouent et font nulle

 Cours2008111803

Rb8, Fa4 et d4, Cg8
Re6, Tf8, Fc8, pf6 et f7

Y a de la pièce en prise, il faut rester concentré

Pour la partie du jour, un morceau de choix dans "Fire on board" 2 (le retour) sans concession.
,
4 la partie du jour

1. e4 c5 2. Cf3 Cc6 3. Cc3 (anti kalashnikov) Cf6 4. Fb5 Dc7 (belle surprise) 5. 0-0 e6 6. Te1 Cg4 7. Fxc6 bxc6 8. e5 ,f6 9. d4 cd 10. Dxd4 Cxe5 11. Cxe5 fe 12. Txe5 Fe7 (Db6 meilleur. Par contre Fd6 13. Tg5) 13. Fg5 Fd6 (toujours Db6 si 13. ...d6
14. Fxe7 Dxe7 (de 15. Dc5) 15. Te3 0-0 16. Td1 d5) 14. Ff4 c5 (0-0 15 Tf5) 15. De3 (15. De4 FxT 16. FxF d5) a6 (0-0 16. Cb5) 16. Cd5 Dc6 ( Db8 17. Tf5 Fxf4 18. Txf4 a5 19. Dxc5 exCd5 20. Te1+ Rd8 21. de7+ Rc7 22. Tf3 avec les idées Tc3+ et Te6) 17. Tg5 h6 18. Fxd6 hg 19. Td1 Th6 20. Ce7 Da4 21. Df3 Fb7 Dxb7 Td8 23. Cg8 Th8 24. Df3 abandon

Après les présentations de quelques chefs d'oeuvre sobrecaziens dont le passage dans le domaine public est bien entendu en attente (de publication comme son nom l'indique), le Maître a sorti la grosse artillerie.

Ca decolle sec avec le problème qui suit où il est nécessaire d'être bien équipé pour survivre.

5 - aidé 2 coups Circé avec Orphelins et pièces neutres
aidé : les noirs jouent et aident les blancs à les mater
Circé : une pièce prise renait sur sa case originelle, une pièce féerique renait sur la colonne de prise (on suppose qu'elle est issue d'une promotion)
Orphelin : pièce qui prend la marche de la pièce adverse qui la menace et qui peut transmettre cette marche aux autres orphelins sous son contrôle
pièce neutre : pièce pouvant être utilisée par les blancs ou les noirs  indifféremment

 Cours2008111805

B.: Rg4 Oh3 et h4
N.: Rd4
neutres : Ob7, ph2

Un détour par le "single combat" avec une PJ'

6 - PJ 9 coups "single combat"
PJ :unique partie justificative respectant l'énoncé.
je n'ai pas tout bien compris au "single combat" mais je crois que la pièce doit suivre (au contact) la pièce adverse qui vient de jouer ou à peu de chose près.

Cours2008111806

B.: toutes les pièces sur leur case de départ, pa4b4c4d2e4f2g3h2
N.: toues les pièces et pions sur leur case de départ sauf Cb8 d3

Un problème didactique

Et maintenant, l'assaut final pour ceux qui tiennent encore debout

7 - réflexe de série 6 coups Anti-Circé
Réflexe (reflex in english) : un mat en 1 coup présenté à un des 2 camps doit être joué obligatoirement
de série : les coups sont joués à la suite par le même camp - dans ce problème, ce sont les blancs qui jouent 6 coup de suite
Anti-Circé : la pièce prenante renait sur sa case originelle si celle-ci est libre sinon le coup est illégal

 Cours2008111807

B.: Rf1, Dh8, Tf5 et f7, Fg6, pg4
N.: Re4, Te6, pc3 et d6

a) l'énoncé
b) pg4 --> h7

Pour ceux qui ont survécu, j'espère que la lecture n'a pas été trop rude
Rencart dans 4 semaines pour une explosion féerique et l'explosion du bâtiment hébergeant le club.
Venez avec vos bâtons de dynamite ou vos pains de plastic pour l'occasion.
Un nouveau genre à créer peut-être : les échecs "dynamite" ("hole on board" après le "fire on board")

 

Bonne lecture à tous.

Amicalement vôtre
le greffier

Poils avec retard

Etude 1 : ...Txg7 est une idée après g6, mais pas toujours ; et penser à f7+.


Partie du jour : 13...Fd6? est probablement la faute décisive.


14...0-0 15 Tg5


Position 6 : le "combat simple" signifie qu'une pièce qui vient de jouer doit continuer à le faire jusqu'à ce que ce soit
impossible. Par exmple 1 d4 d5 2 c4 e6 3 Cc3 est illégal : les Blancs doivent jouer 3 c5 ou 3 cxd5. Après 3 c5 le seul coup
légal est 3...e5. Après 3 cxd5 les Noirs ont le choix entre 3...exd5 et 3...e5, mais non 3...Dxd5?


Bien peu de chose (je ne puis confirmer les positions féeriques).


A mardi 16


AV


 

Ajouter un commentaire