15 janvier 2008

après la promenade nocturne du retour qui n'a pas eu lieu sur les Champs-Elysées, le compte-rendu est des plus difficiles à remplir.
Quelques poils risquent de se glisser dans les variantes touffues de la version textuelle.
Vous bénéficier néanmoins de la version électronique du Maître que je remercie au passage.

Peu d'assistance pour cette 2ème session de l'année, les participants de la précédente session regrettant sans doute tous que le Maître-queux ne renouvelle pas la démonstration de ses talents.

Pour commencer, une étude démolie, mais comme le dit le Maître, la démolition est parfois au moins aussi belle que la solution originale.

1 - les blancs jouent et font nulle

 Cours2008011501

B:. Rb2, Td3, Cb7
N.: Rc4, pc7, d2 et d3

Grosse menace du pd2, il faut donc sortir la grande classe.
Comme l'étude est démolie, il y a 2 façons d'y parvenir.

Pour suivre, voici la position unique où on arrive à gagner avec C+p contre D et les noirs au trait

2 - les blancs jouent et gagnent

 Cours2008011502

B.: Rb4, Dc5, Cb7, pb6 et g4
N.: Ra8, Dh3, Th8

 

Le mot du Maître


 

Deux aidés seulement, la seule difficulté étant dans la 2e solution de l'aidé 5#. Deux remarquables 3# directs : dans l'un, il y a du clouage dans l'air ; dans l'autre, ce serait plutôt de la batterie.


Deux inverses 5-coups, l'un assez facile, l'autre un peu moins, comportant un jumeau (c'est commun pour les aidés, mais assez rare pour les inverses). Ce dernier problème a pour co-auteur un célèbre chroniqueur français d'adoption, qui a donné le goût
simultané de la partie et du problème à de nombreux joueurs. A la réflexion, je crois bien que le rédacteur de ces lignes en fait partie. Et peut-être aussi notre super-grand-maître du problème.


Enfin, un magnifique maximum inverse (les Noirs sont astreints à jouer les coups les plus longs) également nanti d'un jumeau, provenant d'un autre génie, originaire d'un pays qui ne nous fait pas toujours de tels cadeaux. Une seule aide : les mats sont modèles dans les deux cas et ont un air de parenté, sans constituer un véritable écho.


Parfois, une étude démolie est plus intéressante que si elle était correcte, témoin celle de Prokes. L'étude de Mitrofanov est la meilleure version, sinon une "Letztform", de la fameuse énigme en forme de défi (le gain avec C+P contre D) proposée sur France-Echecs pendant l'été 2006, puis vampirisée par l'arrogant mégalo d'outre-Manche sur le site de "Chess base", lequel mégalo, fort élégamment, passa le nom de l'auteur (et de ses prédécesseurs) sous silence. Enfin, le plat de résistance est inspiré d'une forteresse inventée par le quasi homonyme du "maître-bidon".


La partie du jour démontre essentiellement l'intérêt des promenades nocturnes autour des Champs-Elysées. Pour en savoir plus, lire les commentaires.


Bonne régalade. Rendez-vous dans une quinzaine.


AV


Du grand art

Et enfin, pour clôturer la série d'études, une position Esclaponesque qui vous plaira.

3 - les blancs jouent et gagnent

 Cours2008011503

B.: Re5, Tb3, Ca7
N.: Rc7, Fd2, pa2 et f5

A vraiment creuser, il y a des finesses.

Et maintenant, un combat entre hommes

4 - la partie du jour

1. d4 d5 2. c4 c6 3. Cc3 Cf6 4. Cf3 e6 5. g3 (un gambit, les autres choix principaux sont eFg5 ou e3) dc 6. Fg2 b5 7. Ce5 Cd5 8. a4 f6 (8. ... Fb4) 9. Cf3 b4 (9. ... Fb4) 10. Ce4 Fe7 11. 0-0 0-0 12. Dc2 Fa6 (12. ... f5 13. Cc5) 13. Fh3 f5 14. Ceg5 b3 15. dd1 Tf6 (15. .... Fc8) 16. e4 Cb4 17. ef ef 18. Te1 Cc2 (18. ... Cd3 19. Cxh7 Rxh7 20. Cg5+ Rg6 21. Te6! (21. Ce6 Dd5 (21. ... Dh8 22. Fxf5+ Txf5 (sur Rxf5, le greffier avait lâché le stylo) 23. Dg4+ Fg5 24. Cxg5 Cxf2 25. Te6+ Tf6 26. Txf6 gf 27. De6 Cd3 28. g4) 22. Te5? Dh1!!) Dxd4 22. Fe3 (22. Txe7 dxf2= 23. Rh1 Dc5) Dd5 23. Txe7 Cxb2 24. Fxf5+) 19. Cxh7 Rxh7 20. Cg5+ Rg6 21. Ce6 Dh8 22. Fxf5+ (les blancs sortent le matos et le posent sur la table) Rxf5 23. Df3+ ? (23. Cxg7+ ! (trouvé pendant la promenade sur les Champs) Rg6 (23. ... Dxg7 24. Dh5+) 24. Txe7)  24. De4+ Rf7 25. Cg5+ Rg8 26. Dxe7 Dh5 (26. ... Cd7 27. Te6 Txf2) 27. Ce6 Txe6 28. Txe6 Cxa1 (28. ... Cd7 29. Dxd7 30. Tf8 Fh6 Df7 =) 29. Fh6 ! Df7 30. Dg5 Rh7 31. Fxg7 ? (Te7 ! Dxe7 32. Dxe7 Rxh6 33. f4 c3 34. f5 Fe2 35. Dh4+ Fh5 36. g4 g6 37. fg c2 38. Dxh5 =) Dxe6! 32. Fe5 Dg6 33. Dd8 Cd7 34. Dxd7 c3 abandon

Un vrai combat de gladiateurs.

La partie restauration nous a permis de découvrir encore quelques chefs-d'oeuvre de Maître Guy composés sous la douche ou ailleurs.
Quel talent !
Comme d'hab, seule la tablée a pu en profiter, le greffier se refusant à toute diffusion

Le Maître nous a pour sa part, présenté 2 positions avec Imitator du même compositeur

5 - pat aidé 2 coups avec Imitator 2 solutions
pat aidé : les noirs jouent en premier et aident les blancs à les mater
imitator : morceau de mie de pain (ou autre) qui effectue un mouvement equipollent à la pièce qui joue. si ce mouvement est impossible, le coup est illégal
2 solutions : il y a 2 façons distinctes de satisfaire l'énoncé

 Cours2008011505

B.: Rf5, Dg7, If4
N.: Rd7, Da4

et le dernier

6 - mat aidé 2 coup avec Imitator et jumeau

 Cours2008011506

B.: Ra5, Tc6, Fe2, Ig3
N.: Rd5, Fd4, pa7, et b7

a) la position de l'énoncé
b) Ig3 --> c3

Bonne lecture à tous et à bientôt pour les rectifications.

Amicalement vôtre

poils néanderthaliens


1ère étude : la TB est en e3, non d3


2e étude : les Noirs au trait, certes, mais en outre, ne sont pas en échec.


Partie du jour, variante 18...Cd3 puis 21 Ce6?! Dh8? puis 27...Cd3 le coup correct est 28 Df7+ (et non 28 g4? comme suggéré à
cause de Cxc1!). J'ai oublié de le préciser dans la version électronique.


La parenthèse 23...Dxg7 24 Dh5+ fait suite, bien sûr, à 23 Cxg7+! (le coup "oublié").


Après 34 Dxd7+, le coup c3 est illégal mais Rg8 35 f4 c3 est concluant.


Amusez-vous bien


AV

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

×