Championnat du monde 2016


le mot du greffier


Profitant une nouvelle fois des vacances scolaires (pour un retraité, c'est un comble !), le Maître n'est pas venu seul à Belgrade, contrairement au Championnat d'Europe.

Ci-dessous un compte-rendu circonstancié.


Lundi 1er Août : Open de résolution


 

 


Les affres de l'Open


Le décès, il y a trois ans, de Milan Velimirovic, se fait lourdement sentir. Il aurait dû logiquement, sélectionner les problèmes de ce 40e championnat du monde, pour la première fois à Belgrade. Au lieu de quoi, les sélectionneurs sont "Monsieur Haïdème" pour l'open et le "gentleman" d'outre-Manche, pour le championnat.
Cela commença très fort, le premier n'ayant pu répondre à la question simple : vos études ont-elles une ligne principale, ou des points sont-ils donnés pour d'autres suites ? Il y eut deux phases avec 6 diagrammes chacune. Rien à dire des 2-coups, sinon que l'on s'efforce, en général, de récompenser le chercheur par un minimum d'esthétique, ce qui n'était le cas que d'un seul. Même remarque pour les 3-coups, l'un d'eux ayant une clé d'échec, juste pour enquiquiner le maximum de monde. Le 4-coups était intéressant mais particulièrement vicieux, avec une clé laide, mais des variantes complexes. Le 5-coups encore plus vicieux, mais inintéressant : on pense à un sacrifice de Tour "à la Lepuschütz", suivi d'un mat modèle. Eh bien non, un vilain coup de Cavalier réfute, la "solution" est d'une parfaite laideur.
Je n'ai pas regardé les études, sachant à qui j'avais affaire. J'ai donné quelques coups en blitz dans l'une, voyant à peu près le confinement du Roi noir. J'ai passé quelques minutes sur un aidé, pas la moindre sur l'autre. Je n'ai pas jeté un œil sur l'inverse 6 coups, et eu du mal sur l'inverse 3-coups, compte tenu des vicissitudes précédentes. La bonne clé au dernier moment, après ratures, et bien sûr plein de variantes manquantes.
Bref un résultat minable. Une consolation, mais en est-ce vraiment une :  Michel est tombé dans le même panneau que moi dans le 5-coups. Pourtant, il devrait réussir ici : la rue principale de la ville se nomme "prince Michel" !
Belgrade201601
  • Le 5-coups n'a été résolu que par un concurrent sur 119, le champion du monde Kasper Piorun. Ayant quasiment 2700 de classement JOUEUR, il peut se mettre en mode "ordinateur" face à un problème parfaitement stupide.  Proposer une telle chose est "une offense" selon mon ami Nikola Predrag, le meilleur problémiste croate. Je souscris entièrement à cette qualification. Honte à "monsieur haïdème".

Mardi 2 Août : 1er jour du Championnat du monde


La première journée du championnat avait bien commencé. Je n'ai pas laissé de plumes dans l'épreuve des 2-coups, contrairement à l'année dernière. Et j'ai retrouvé ma forme d'antan dans celle des 3-coups. Tous trois intéressants, mais le meilleur (et le plus difficile) est le premier, datant du XIXe siècle. On se demande parfois si notre époque, qui se croit si supérieure, n'est pas plutôt dégénérée. Abdel a été plus rapide, Piorun encore plus : je l'ai vu sortir à mi-temps, quand je venais de débloquer mon 2e problème. En revanche, Michel a vasouillé.

Mais c'était trop beau. Arrive le chancre de ce genre de compétition, l'épreuve des études. Au bout d'une heure (sur 1h 40), je n'avais rien. En sortant, je n'ai guère plus : les 3 clés ! Ce sont 3  études de gain. Dans l'une, tout me paraissait gagner, dans les autres, tout annulait ! Dans la 2e fut la pire crise : je ne vois toujours pas le gain dans la suite qui me paraissait principale,  qui est évacuée dans un bref commentaire. Comme cela tombe bien : j'ai parlé hier soir avec l'auteur pendant une demi-heure. Vais-je ce soir lui frotter les oreilles, ou découvrir un aveuglement de ma part ?

En attendant, je m'occupe de la relève, comme en témoigne le document joint. Dans notre pays, elle est inexistante, mais ailleurs... Outre la princesse roumaine, voyez dans le coin le petit gamin de 12 ans. Il compose "seulement" des études mais résout tout. Hier, il s'est attaqué à l'inverse 6-coups, ce que je n'ai pas fait. Je le précède encore au classement, mais pour combien de temps ?


 

Vu ce soir Martin Minski. Évidemment, dans ma variante, il choisit de rendre le pion pour un T+F+C / T+F sans pions. Je lui parle de tablebase, il fait l'horrifié comme si j'avais dit une obscénité . Il n'empêche. J'avais certes dit dans ma première édition (1984) que ça semblait gagnant quand les Fous sont de couleurs différentes, mais pour fonder la correction là-dessus, il faut bien le monstre. Bref, je n'aime pas vraiment cette étude, d'autant qu'elle m'a gâché  la journée : elle m'a tétanisé, m'empêchant de penser aux autres.


Mercredi 3 Août : 2ème jour


Deuxième journée du championnat. Aidés : Piorun sort après 20 minutes (sur 50) alors que j'ai, à part l'aidé 2 coups, une solution sur les 5 des autres problèmes. J'en aurai finalement 3.
Les multicoups : ça se passe bien, je reconnais le 2e problème, ce qui n'empêche que les nombreuses variantes prennent beaucoup de temps. Le 5 coups est stratégique avec sacrifice. Cela me plaît. Hélas, il me manquera des variantes, car je serai obligé de sortir 5 mn avant la fin. Une invention dont je me passerais bien : les échecs prostatiques.
 
Enfin les inverses. Comme d'hab, les 2 premiers faciles, le dernier introuvable pour qui n'est pas extra-terrestre. Mais cette fois, personne ne se lèvera avant la fin !

Rectification : c'est Murdzia qui est sorti au bout de 20 mn dans les aidés. Piorun en a mis 30 (quelle patate !!).

 

Sur le site de Marjan, j'avais dès le premier jour proposé que soit organisée une visite du zoo de Belgrade. Cette idée semblait être passée à la trappe, quand hier un inconnu (de moi) vint me donner rendez-vous pour aujourd'hui 15 heures. J'avisai la charmante hôtesse Tamara (voir photo), ministresse des loisirs belgradois mais... elle n'était pas au courant. Et bizarrement, j'avais rendez-vous à la même heure avec Martin Minski et Darko Hlebec, dont j'avais vu des études dans la liste du wcci, lequel avait été traité de "hooligan" sic par Didukh, génial mais fantasque. 
Il semble qu'un des organisateurs ait chargé DH de faire d'une pierre deux coups. Nous avons donc vu, comme espéré, d'autres animaux que les problémistes. Tout de même, je demandai à Darko pourquoi le comité n'en savait rien, il me répondit que c'était une "visite non officielle, réservée aux compositeurs d'études" resic !
Je ne compris qu'un peu plus tard la qualité du plateau, en découvrant St. Nielsen et R. Staudte (ne pas confondre avec HH), voir la photo prise par MM (DH est en rouge).
 
De retour chez les adultes, deux bizarreries : le titre de champion du monde se jouerait à une minute près ; le meilleur Serbe (Marjan précité) avait apparemment demandé à jouer dans l'équipe B, ce qui fait chuter l'équipe A !
Belgrade201606
Belgrade201605

remarque du greffier : Le Maître est le seul à ne pas boire de l'eau !!


Darko, hier, nous avait montré, juste après le zoo, la forteresse de Kalemegdan. Aujourd'hui, visite de celle de Novi Sad. Avec toutes ces forteresses, qu'est-ce que je vais devenir fort...
Au solving-show, deux faits notables : Michel bat le premier Anglais (admirez la sobriété du propos) mais perd contre le second. Et le premier contact du petit surdoué russe de 13 ans nommé Pavlov. Il a certes de bons réflexes... Contre Podinic, qui n'est pas n'importe qui, il donne la clé en... moins de 30 secondes. Deux bonnes, deux fausses. Donc 2-2 (c'est le premier à 3) sans que Podinic ait ouvert la bouche. Au 5e problème, échaudé, le gamin se calme. Son adversaire trouve la clé et se qualifie, en ayant eu chaud aux fesses. Le gamin fera parler de lui...

Pavlov


 


Sur un forum français qui n'était que médiocre mais devient carrément innommable, j'avais pendant dix ans un porte-parole, qui fut définitivement exclu il y a deux ans, sans que la moindre raison ait été exprimée clairement. Certes, les raisons ne manquaient pas, mais il faut croire qu'elles étaient inavouables. Je reviendrai un jour là-dessus.
Chaque année, "le troisième homme" (comme dirait Orson) de l'équipe de France-sic y fait un reportage sur le congrès des problémistes. Suite à une question sur l'inverse 6-coups, il a eu  la gentillesse de publier une courte entrevue avec "Erony". Il avait l'autorisation de jouer avec les ciseaux, à condition d'indiquer l'emplacement des coupures, ce qu'il fit. Il y est allé un peu fort, mais au fond, une autocensure "prophylactique" à la Nimzo était sans doute le bon choix, pour prévenir la censure, habituelle sur ce forum. Voici donc des infos complémentaires. Bonne lecture.


http://www.france-echecs.com/article.php?art=20160731215956665

Une coupe, quand même !


 

Belgrade201608

Votre maître-bidon est finalement le 3e vieillard. Il a serré avec plaisir la main du 2e vieillard, un génie japonais. Il y avait aussi sur le podium un autre vieillard. No comment.

Belgrade201607

Le banquet fut un peu moins animé que l'année dernière concernant les aféqueries et pervakoveries. Mais par ailleurs bien mieux organisé avec "bateaux-mouches", vin à volonté et nombreuses animations musicales. Anna, dont j'avais fait la connaissance, a chanté et joué de la guitare. D'autres chanteurs, inattendus, se sont produits. Enfin, un vrai coup de poing dans l'estomac, une divine voix emporta les 150 convives au paradis. Renseignements pris, il s'agirait de la fille de Mike Prcic. Le sachant, j'ai demandé au papa où était passée sa fille. Il n'en savait rien, et semblait s'en moquer éperdument. On vit vraiment une époque épatante.

Belgrade201609

(note du greffier : le Maître est debout derrière le pilier)

Marjan demande ensuite si quelqu'un a quelque chose à ajouter. Très amusant. Évidemment, personne ne se manifeste. Un peu plus tard, je lui dirai : mais comment voulez-vous que quiconque ose intervenir après une telle merveille ? Seule Maria Callas, redescendant du paradis pour quelque temps, pourrait se manifester sans déchoir.

Commentaires (2)

Alain
  • 1. Alain | 04/08/2016
Le monde se divise en deux catégories : ceux qui boivent la voda et ceux qui boivent la vodka.
Alain
  • 2. Alain | 02/08/2016
Le ouaibe-masteurre me surestime. Cette charmante personne a gentiment accepté de poser avec son grand-père... spirituel. Malgré mon estime pour Arnous de Rivière ("je suis comme le poireau, blanc à l'extérieur mais vert à l'intérieur") je suis loin de son charisme.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

×